La sécurité : une responsabilité partagée - Examen sur 10 ans des incidents chirurgicaux au Canada

OTTAWA, le 13 avril 2016 /CNW/ - L'efficacité et la sécurité des soins chirurgicaux n'ont cessé de s'améliorer depuis les dernières décennies au Canada. Le nombre d'interventions chirurgicales pratiquées chaque année dépasse actuellement le million. Pourtant, malgré des résultats nettement meilleurs pour les patients, des incidents compromettent parfois la sécurité des patients.

Un examen détaillé des dossiers médico-légaux conclus au Canada entre 2004 et 2013 révèle que les soins chirurgicaux sont en cause dans une grande partie de ces incidents.

Cet examen a été réalisé par l'Association canadienne de protection médicale (ACPM) et l'assureur Healthcare Insurance Reciprocal of Canada (HIROC), qui ont combiné les données sur les incidents chirurgicaux qu'ils ont recueillies pendant cette période de 10 ans pour produire une analyse rétrospective. Les deux organismes, de concert avec l'Institut canadien pour la sécurité des patients, utilisent les conclusions pour plaider en faveur d'améliorations considérables à apporter aux systèmes et aux pratiques.

Dans leur analyse, les organismes ont recensé les dossiers médico-légaux de l'ACPM (1583) et de HIROC (1391) ayant trait à un incident chirurgical survenu en milieu hospitalier. Les cas d'oubli de corps étrangers ou d'exécution de la mauvaise intervention représentaient 12 % des dossiers de l'ACPM et 18 % des dossiers de HIROC sur les incidents chirurgicaux.

Des facteurs relatifs au système - absence ou non-respect de protocoles de sécurité chirurgicale - ont aussi joué un rôle majeur dans les incidents chirurgicaux.

« Cet examen montre clairement que nous devons maintenir le cap et continuer de renforcer la capacité en ce qui a trait à la sécurité chirurgicale », précise Mme Polly Stevens, vice-présidente de la gestion des risques en matière de soins de santé à HIROC.

L'ACPM et l'HIROC ont procédé à l'analyse en réponse à une demande des membres du Consortium national sur la sécurité des patients, une initiative dirigée par l'Institut canadien pour la sécurité des patients. Ce groupe représentant plus de 50 organismes de soins de santé est uni par son objectif d'améliorer la sécurité des soins pour tous les Canadiens.

« Le travail en collaboration pour cette analyse a été une occasion d'apprentissage commun sur la sécurité chirurgicale », poursuit Mme Stevens. « Il ne fait aucun doute que nous avons profité mutuellement des bases de données et des sphères de compétence uniques de chacun. »

Les partenaires ont, en raison des résultats de l'analyse, réitéré qu'ils étaient déterminés à réclamer avec encore plus d'ardeur que des changements soient apportés aux systèmes et à la culture du milieu de travail dans le contexte des soins de santé.

« Les prochaines étapes consisteront à créer de meilleurs systèmes de soins de santé et à encourager la formation d'équipes afin que l'on puisse continuer à améliorer les résultats chirurgicaux », de déclarer le Dr Hartley Stern, directeur général de l'ACPM.

« La sécurité chirurgicale est un élément clé de la sécurité des patients », précise le Dr Stern, en ajoutant que « ce rapport contient de précieuses leçons et recommandations que les membres d'équipes chirurgicales peuvent utiliser pour prodiguer les meilleurs soins possibles. L'ACPM, par son engagement envers des soins sécuritaires et la prévention des préjudices chez les patients, est fière de participer à ces travaux. »

« L'amélioration de la culture en matière de sécurité chirurgicale passe par la coopération et l'engagement de toute l'équipe soignante en ce qui a trait à l'adoption de pratiques sécuritaires », affirme Mme Chris Power, directrice générale de l'Institut canadien pour la sécurité des patients. « Conformément au mandat de l'Institut canadien pour la sécurité des patients, nous allons tenir compte de ces recommandations et travailler avec les patients, les décideurs et les professionnels de la santé à l'atteinte d'une culture de sécurité chirurgicale, et de résultats améliorés pour les patients. »

Un Rapport sommaire et la version intégrale de l'Analyse détaillée sont accessibles sur les sites www.patientsafetyinstitute.ca, www.hiroc.com et www.cmpa-acpm.ca.

À propos de l'Association canadienne de protection médicale
L'Association canadienne de protection médicale (ACPM) est une organisation sans but lucratif qui, depuis 1901, offre une protection en matière de responsabilité médicale de manière rentable et conforme à l'éthique. La protection médico-légale offerte par l'ACPM permet aux médecins d'exercer en toute confiance et de prendre des décisions qui conduisent à de meilleurs soins pour les patients et à un système de santé plus efficient. L'ACPM a pour mission de protéger l'intégrité professionnelle des médecins et de promouvoir des soins de santé sécuritaires au Canada. Sa vision est d'être considérée comme un élément essentiel du système de soins de santé du Canada.

À propos de HIROC
HIROC (Healthcare Insurance Reciprocal of Canada) est le principal fournisseur canadien d'assurance responsabilité dans le domaine des soins de santé. HIROC travaille en partenariat avec ses 600 organismes membres à élaborer des solutions efficientes d'assurance et de gestion des risques qui préviennent les pertes, atténuent les risques et contribuent à la sécurité des soins de santé. En tant que fournisseur d'assurance de réciprocité sans but lucratif, HIROC appartient à ses membres et a comme mission de faire le bien pour la société. Depuis sa création, HIROC a remis 120 millions de dollars pour des soins de santé.

À propos de l'Institut canadien pour la sécurité des patients
L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) est un organisme sans but lucratif qui existe pour sensibiliser et faciliter la mise en œuvre des idées et de pratiques exemplaires pour atteindre une transformation dans la sécurité des patients. Financé par Santé Canada, l'ICSP illustre la volonté de remédier à l'écart entre les soins de santé que nous obtenons et ceux que nous méritons.

SOURCE L'Institut canadien pour la sécurité des patients

Renseignements : Mme Cecilia Bloxom, Directrice, Communications stratégiques, Institut canadien pour la sécurité des patients, 780-700-8642, cbloxom@cpsi-icsp.ca ; Mme Ellen Gardner, Chef, Communications et marketing, HIROC, 416-730-3085, egardner@hiroc.com ; Mme Isabelle Des Chênes, Directrice, Communications, Association canadienne de protection médicale, 613-725-9965, poste 344, ideschenes@cmpa.org

RELATED LINKS
http://www.patientsafetyinstitute.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.