La SCCI met en garde le public: il importe de recourir uniquement aux
services de représentants en immigration autorisés par le gouvernement du
Canada

TORONTO, le 20 janv. /CNW/ - À la lumière de la décision prise par le gouvernement du Canada d'accélérer le traitement des demandes d'immigration pour motifs d'ordre humanitaire présentées par les Haïtiens qui ont des membres de la famille au Canada, la Société canadienne de consultants en immigration (SCCI) met en garde ceux qui songent à engager un représentant en immigration rémunéré afin qu'ils retiennent uniquement les services d'un représentant autorisé par le gouvernement du Canada.

Le gouvernement du Canada ne traitera pas avec les représentants non autorisés qui demandent une rémunération pour leurs services.

Les Règlements de la Loi canadienne sur l'immigration et la protection des réfugiés précisent que quiconque, contre rémunération, représente un immigrant potentiel dans toute affaire devant le ministre, l'agent ou la Commission, ou fait office de conseil, doit être membre en règle de la Société canadienne de consultants en immigration, du barreau d'une province ou territoire ou de la Chambre des notaires du Québec.

"La SCCI et ses membres éprouvent énormément de compassion à l'égard des victimes du séisme qui a frappé Haïti. Le mandat de la Société est de protéger le public. Nous demandons avec insistance aux membres du public de faire preuve de diligence raisonnable lorsqu'ils décident d'utiliser un représentant en immigration", a déclaré M. John Ryan, président du conseil et chef de la direction par intérim de la SCCI.

"Si vous payez pour obtenir des services de conseil, de représentation ou de consultation en matière d'immigration, il importe de savoir que seuls les représentants autorisés peuvent agir en votre nom auprès du gouvernement du Canada.

Les membres de la SCCI disposent des renseignements les plus à jour sur le droit, les procédures et les pratiques en matière d'immigration. Ils souscrivent une assurance contre les erreurs et omissions et sont tenus de respecter des normes professionnelles rigoureuses.

" N'oubliez pas qu'il n'est pas obligatoire d'embaucher quelqu'un pour vous représenter, l'embauche d'un avocat ou d'un consultant bien que suggérée, ne vous donnera pas droit à un traitement privilégié ou accéléré de votre demande par le Gouvernement du Canada, " a dit M. Ryan.

Vous trouverez plus d'information à propos des consultants et des représentants en immigration au www.cic.gc.ca/francais/information/representants/index.asp

La Société canadienne de consultants en immigration est l'organisme professionnel chargé de réglementer les activités des consultants en immigration au Canada. Établie en 2004, la SCCI compte actuellement près de 1600 membres. Elle a pour mandat de protéger les consommateurs qui ont recours à des services de consultation en immigration. À cet égard, la SCCI est responsable de la formation, de l'administration des examens de normes professionnelles et de la bonne conduite professionnelle de ses membres. La SCCI exige aussi que tous ses membres souscrivent une assurance erreurs et omissions et contribuent à un fonds d'indemnisation.

SOURCE SOCIETE CANADIENNE DE CONSULTANTS EN IMMIGRATION

Renseignements : Renseignements: Personne-ressource: Nancy Tibbo, (416) 572-2800, sans frais: 1-866-308-2252, courriel: ntibbo@csic-scci.ca

Profil de l'entreprise

SOCIETE CANADIENNE DE CONSULTANTS EN IMMIGRATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.