La saison du pollen des arbres risque de faire impact sur les Jeux Olympiques
d'hiver 2010

OTTAWA, le 19 janv. /CNW Telbec/ - La Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique s'inquiète du fait que les imminents Jeux Olympiques d'hiver 2010 à Vancouver et à Whistler se dérouleront pendant le sommet de la saison du pollen des arbres dans la côte Ouest. Alors que l'ensemble de l'Amérique du Nord et de l'Europe affronte un hiver particulièrement rude, il se peut que les participants et les visiteurs aux Jeux Olympiques d'hiver 2010 ne se rendent pas compte que leurs allergies risquent de brimer leur performance ou leur appréciation de ces jeux d'hiver. Le NordOuest Pacifique est une source importante de pollen d'aulne rouge qui atteint typiquement son sommet entre la mi et la fin février et le début mars. La densité pollinique de ces arbres, pouvant atteindre des milliers de grains par mètre cube, est une cause significative d'exacerbation des allergies et de l'asthme chez les personnes allergiques à ce pollen d'arbre. Il existe une réactivité croisée importante entre le pollen d'aulne et d'autres types de pollen d'arbres, notamment ceux du bouleau et du chêne qui sont distribués à beaucoup plus grande échelle dans l'hémisphère Nord. Par ailleurs, ces pollens d'arbres peuvent également causer une exacerbation des allergies et de l'asthme.

Une autre préoccupation fait surface : bon nombre des symptômes d'allergie à ces pollens peuvent imiter ceux des infections respiratoires ou de la grippe, ce qui peut créer des inquiétudes disproportionnées chez les visiteurs et les participants aux Jeux Olympiques lorsque les symptômes apparaissent. Par ailleurs, le recours aux médicaments en vente libre contre les allergies et le rhume pourrait entraîner la disqualification des athlètes s'ils prennent certains médicaments interdits, tels la pseudoéphédrine, qui sont communément retrouvés dans ces médicaments.

Il pourrait y avoir une pénurie de médicaments contre les allergies et l'asthme visant à traiter ces symptômes en ce temps de l'année à Vancouver. Les décisions relatives à l'accumulation de stocks de ces médicaments sont normalement prises dans le Canada central, où la saison de pollen se présente généralement quelques mois plus tard, comparativement à la côte Ouest.

La Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique souhaite rappeler à tous les participants et les visiteurs aux Jeux Olympiques d'hiver à Vancouver qu'il vaut mieux être prêt à traiter les symptômes d'allergies et d'asthme à l'aide de médicaments qu'ils auront obtenu à l'avance. En ce temps de l'année où la population locale souffrant d'allergies cherche secours, l'accès en temps opportun au personnel médical peut se compliquer.

La Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique tient à offrir ses meilleurs voeux à tous les visiteurs olympiques et les participants dans l'espoir qu'ils trouvent cette information utile dans leurs préparatifs pour les jeux.

    
    Richard Warrington, MB.BS, PhD, FCRMC
    Président de la SCAIC
    

SOURCE SOCIETE CANADIENNE D'ALLERGIE ET D'IMMUNOLOGIE CLINIQUE - SCAIC

Renseignements : Renseignements: prière de joindre la Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique au (613) 730-6272 ou par courriel à l'adresse: csaci@rcpsc.edu

Profil de l'entreprise

SOCIETE CANADIENNE D'ALLERGIE ET D'IMMUNOLOGIE CLINIQUE - SCAIC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.