La reprise américaine impulsera la croissance des exportations québécoises jusqu'en 2014

MONTRÉAL, le 8 mai 2013 /CNW/ - La reprise en cours aux États-Unis, qui s'accélérera en 2013, stimulera la croissance des exportations de 8 % en 2013 et encore de 6 % en 2014, selon les Prévisions à l'exportation d'Exportation et développement Canada (EDC).

L'économiste en chef d'EDC, Peter Hall, était de passage à Montréal aujourd'hui afin de présenter ses prévisions à l'exportation pour la province lors d'un petit-déjeuner-conférence au Centre de commerce mondial de la métropole.

« Les deux tiers des exportations québécoises sont destinés au marché américain, où la reprise s'intensifiera en 2013. Nous prévoyons donc une robuste hausse des exportations après quelques années de croissance déprimée », a indiqué M. Hall. « À ce redressement s'ajoutent l'augmentation de la production minière et l'envolée des ventes de l'industrie aéronautique. Globalement, les ventes à l'exportation du Québec suivront une trajectoire ascendante grâce à l'impulsion donnée par nos voisins au Sud de la frontière. »

Les prévisions de M. Hall pour l'économie américaine tablent sur un raffermissement marqué du dynamisme du secteur privé dans un contexte de contraction budgétaire. Le marché du logement a finalement été remis sur les rails, les excès du dernier cycle ayant été épongés au cours des dernières années. En outre, les prix des maisons sont maintenant en hausse et le nombre des mises en chantier monte en flèche.

« Les consommateurs américains se mettent à dépenser davantage et cherchent, en particulier, à se procurer des biens de grande taille. Par ailleurs, les entreprises ont utilisé toute leur capacité de production inutilisée et elles puisent maintenant dans leur formidable pactole de liquidités », a ajouté M. Hall.

Les exportations du secteur des biens industriels, qui comprend les exportations de minerais, de minéraux et de métaux, représentent environ 38 % des exportations de la province. Selon EDC, les exportations du secteur devraient s'apprécier respectivement de 7 % et de 2 % en 2013 et en 2014.

« Malgré la présence de vents contraires sous la forme de changements au régime minier du Québec, les industries des métaux et des mines continuent d'apporter une participation déterminante à la performance générale du Québec sur le front des exportations. Ainsi, les exportations devraient se redresser après une année 2012 décevante qui est en partie attribuable à la faiblesse des cours. En 2013, on assistera à une remontée de la demande et des cours. »

Le secteur du transport est un autre contributeur de premier ordre au tableau des exportations du Québec, son apport représentant environ 12 % du total de la province. EDC prévoit que la croissance de ce secteur gagnera 13 % cette année et 16 % en 2014.

« Le secteur québécois du transport sera surtout dynamisé par les exportations aéronautiques », a soutenu M. Hall. « La poursuite de la reprise mondiale et la progression rapide de l'industrie du transport aérien sur les marchés émergents sont deux facteurs créant une conjoncture particulièrement propice à la gamme de produits de Bombardier. De plus, le marché des avions d'affaires commence à se stabiliser, tout comme les commandes d'avions commerciaux. La mise en service des avions de la CSeries viendra donc pousser encore davantage les ventes à l'exportation du secteur en 2014. »

Les exportations du Québec vers les marchés émergents représentaient 13 % des exportations totales de la province en 2012, contre 9 % en 2008. Après les États-Unis, la Chine est la deuxième destination des exportations québécoises et compte pour 4 % de l'ensemble des exportations de la belle province. Les biens industriels forment une part importante des exportations de la province vers les marchés émergents.

À l'échelle nationale, les exportations canadiennes de marchandises devraient progresser de 8,6 % en 2013 et de 5 % en 2014, alors même que la croissance économique (le PIB) devrait s'apprécier de 2,2 % cette année et de 1,9 % l'an prochain. Selon EDC, la croissance mondiale devrait atteindre 3,6 % en 2013, puis 4,2 % en 2014.

Les Prévisions à l'exportation, publication semestrielle d'EDC, présentent la conjoncture mondiale des exportations, y compris les perspectives quant aux taux d'intérêt et aux taux de change, ainsi que les stratégies d'exportation visant à aider les entreprises canadiennes à réduire les risques. Elles analysent aussi un éventail de risques auxquels les exportateurs doivent se préparer. Les prévisions sont accessibles à partir du site Web d'EDC : Prévisions à l'exportation.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 7 400 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique.

SOURCE : Exportation et développement Canada

Renseignements :

Porte-parole
Phil Taylor
Exportation et développement Canada
Tél. : 613-598-2904
BlackBerry : ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.