La remise à neuf de la centrale nucléaire de Darlington stimulerait l'activité économique et l'emploi

OTTAWA, le 23 nov. 2015 /CNW/ - La remise à neuf de la centrale nucléaire de Darlington par Ontario Power Generation (OPG) devrait faire grimper le produit intérieur brut (PIB) nominal de l'Ontario de 14,9 G$ en tout de 2010 à 2026. De plus, l'activité économique liée à ces investissements permettrait la création de 8 800 emplois en moyenne dans la province pendant la même période, révèle un rapport du Conference Board du Canada publié aujourd'hui.

La centrale nucléaire de Darlington, exploitée depuis le début des années 1990, répond à environ 20 % de la demande ontarienne en électricité. Comme elle s'approche du milieu de sa durée de vie utile, OPG veille à la mise en œuvre d'un projet de remise à neuf de 12,8 G$. Le rapport, intitulé Remise à neuf de la centrale nucléaire de Darlington, calcule l'impact de ces investissements de remise à neuf sur l'économie ontarienne de 2010 à 2026.

« Comme environ 96 % des dépenses liées au projet se feront en Ontario, la remise à neuf de la centrale de Darlington créerait un grand nombre d'emplois et stimulerait l'activité économique en Ontario dans une vaste gamme de secteurs, y compris les travaux de génie liés à l'énergie électrique, la construction, la fabrication, le transport et les services financiers et d'assurances », a déclaré Pedro Antunes, économiste en chef adjoint du Conference Board du Canada.

FAITS SAILLANTS

  • La remise à neuf de la centrale de Darlington devrait faire grimper le PIB de l'Ontario de 14,9 G$ de 2010 à 2026.
  • Le projet créera en moyenne 8 800 emplois en Ontario au cours de la période de 17 ans.
  • Le projet devrait aussi entraîner une hausse des salaires ainsi qu'une augmentation des bénéfices des sociétés et des recettes fiscales des gouvernements.

 

Les analyses démontrent que chaque dollar investi dans la remise à neuf devrait faire grimper le PIB de l'Ontario de 1,30 $, en raison du peu d'importance des importations et du recours massif aux entrepreneurs de l'Ontario. On estime également que la remise à neuf créera en moyenne 8 800 emplois en Ontario de 2010 à 2026. On s'attend à ce que le nombre d'emplois créés par ricochet atteigne environ 11 800 de 2014 à 2023.

Une augmentation des emplois et de l'activité économique se traduit par une hausse du revenu des ménages et des bénéfices des sociétés. En fait, le projet devrait entraîner une hausse des salaires en Ontario de 8,1 G$ au total de 2010 à 2026, et une augmentation du bénéfice des sociétés avant impôt de 2,8 G$. Cette hausse des salaires stimulera à son tour une augmentation des dépenses des ménages, qui devraient croître de 439 M$ par année en moyenne.

Les gouvernements fédéral et provincial profiteront eux aussi de l'augmentation de l'activité économique et de la hausse des salaires et des bénéfices des sociétés. Pendant toute la durée du projet, les recettes fiscales des gouvernements fédéral et provincial ainsi que des administrations municipales devraient croître au total de 5,4 G$. De ce montant, 1,9 G$ iront au gouvernement fédéral, 3,1 G$ iront au gouvernement de l'Ontario (y compris les intérêts versés par OPG à la Société financière de l'industrie de l'électricité de l'Ontario) et 407 M$ iront aux municipalités.

Le rapport a été financé par Ontario Power Generation. On peut se le procurer dans la bibliothèque électronique e-Library du Conference Board

Suivez Le Conference Board du Canada sur Twitter

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada dispose maintenant d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous désirez retirer votre nom de notre liste d'envoi, veuillez nous écrire à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Yvonne Squires, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Téléphone : 613 526-3090, poste 221, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca ; Juline Ranger, directrice des Communications, Le Conference Board du Canada, Téléphone : 613 526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.