La relève d'affaires québécoise accueille favorablement le budget fédéral

MONTRÉAL, le 4 mars /CNW Telbec/ - Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) accueille favorablement l'ensemble du budget Flaherty. Il demeure toutefois insatisfait de ne rien retrouver de nouveau concernant les transferts d'entreprises.

Réduction du déficit et retour à l'équilibre

Selon le RJCCQ, la première bonne nouvelle de ce budget est l'intention du gouvernement fédéral de retourner graduellement à l'équilibre budgétaire d'ici 5 ans. D'autant plus que l'on ne prévoit pas de hausses supplémentaires d'imposition et de tarif aux entreprises mais une réduction des dépenses qui ont servies d'aides temporaires pendant la crise. "Les déficits en période de crise économique sont parfois nécessaires pour soutenir les entreprises en difficulté et par conséquent conserver les emplois. Toutefois, il est nécessaire que ces mesures coûteuses à l'ensemble de la société demeurent temporaires. Le gouvernement agit de la bonne façon en prévoyant freiner ses dépenses graduellement pour ainsi retourner à l'équilibre." de mentionner Charles Desjardins, président du RJCCQ. Pour celui-ci, si le Canada peut se permettre de faire des déficits aussi importants, c'est qu'il a commencé à s'attaquer à la dette pendant les années de croissances économiques. D'où l'importance de prévoir non seulement un retour rapide à l'équilibre mais aussi le remboursement partiel de la dette lorsque conjoncture économique le permettra.

R&D et innovation

Bien qu'elles soient encore timides, le relève d'affaires accueille favorablement les mesures supplémentaires annoncées pour stimuler la croissance des investissements en R & D pour les entreprises. La relève d'affaires salue de telles mesures qui stimuleront, en autres choses, l'innovation.

Une déception - le transfert d'entreprises

Le RJCCQ est déçu du fait qu'aucune mesure d'aide additionnelle n'ait été accordée afin de stimuler les dirigeants et propriétaires d'entreprises à préparer le transfert de leur entreprise et aux jeunes "repreneurs" d'investir davantage. On estime qu'au moins 200 000 entreprises québécoises, surtout des PME, devront changer de mains d'ici 2020, à la suite des départs à la retraite prévus. La succession et le transfert d'entreprises québécoises sont donc un enjeu majeur pour la pérennité économique du Québec et du Canada.

"Même s'il s'agit, dans l'ensemble, d'un bon budget, nous sommes toutefois déçus de ne pas retrouver l'une de nos principales revendications soit l'implantation d'un régime d'accession à l'entrepreneuriat (RAE) afin de stimuler les transferts des entreprises canadiennes et ainsi conserver l'expertise et les emplois en sol canadien" de conclure Charles Desjardins.

Le RJCCQ avait proposé la mise en place d'un programme, non coûteux au gouvernement afin de faciliter l'acquisition d'une première entreprise. La proposition s'inspire du programme d'accès à la propriété, mieux connu sous le nom de programme RAP. Selon ce Régime d'accèssion à l'entrepreneuriat (RAE), un entrepreneur pourrait utiliser les fonds de son REER pour financer l'acquisition d'une première entreprise, et ce, à l'abri de l'impôt. Les montants ainsi utilisés à partir du REER devraient être remboursés sur une période de temps déterminé. Cette mesure permettrait d'augmenter l'effet de levier potentiel des entrepreneurs à partir de leurs fonds propres, et ainsi favoriser le transfert des entreprises canadiennes et québécoises.

Le RJCCQ continuera ses revendications à ce niveau et également au niveau de l'aide fiscale aux transferts d'entreprises familiales et à la planification et de la relève.

    
    À propos du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec
    (RJCCQ) :
    

Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) représente et défend les intérêts sociaux et économiques des jeunes entrepreneurs, gens d'affaires, travailleurs autonomes et professionnels québécois de 18 à 40 ans.

Fondé en 1992, le RJCCQ compte aujourd'hui près de 6 000 membres, répartis dans 23 jeunes chambres et associations de jeunes gens d'affaires de plusieurs régions du Québec. Veuillez consulter http://www.rjccq.com

SOURCE Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)

Renseignements : Renseignements: Bernard Dahl, Vice-président, relations publiques, bernard@presentis.ca, (514) 802-2801; Eric Paquette, directeur général, économiste, eric.paquette@rjccq.com, (514) 933-7595


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.