La réduction des honoraires de médecins en Ontario limitera l'accès rapide à des soins de qualité : l'Association canadienne des radiologistes

OTTAWA, le 2 oct. 2015 /CNW/ - L'Association canadienne des radiologistes (CAR) s'inquiète vivement de la réduction unilatérale et arbitraire des honoraires de médecins en Ontario. Nous croyons que cette réduction limitera l'accès des Ontariens à des soins d'imagerie diagnostique appropriés et de qualité. Nous demandons au gouvernement de l'Ontario d'annuler cette réduction et de travailler avec les radiologistes pour trouver des solutions qui ne mettent pas en péril la qualité des soins aux patients ni la confiance des patients dans notre système de santé.

Parmi les changements qui toucheront l'imagerie médicale, mentionnons une réduction de 20 % de tous les services d'échographie diagnostique et de médecine nucléaire dont dépendent les patients de l'Ontario pour le diagnostic et le suivi de nombreuses maladies, y compris celles associées à des taux de mortalité importants comme le cancer et les maladies du cœur. Si l'on s'attaque à la prestation des services d'échographie dans les cliniques d'imagerie en milieu communautaire, l'accès des patients à un diagnostic rapide sera touché. En outre, d'autres affections qui mettent la vie du patient en danger et qui exigent une intervention rapide, telles que les traumatismes et les grossesses ectopiques, constituent le lot quotidien de nombreux services d'urgence de la province.

Les coupes, entre autres conséquences, compromettront l'accès rapide à des soins d'imagerie médicale pertinents. Les patients n'auront qu'un accès limité à ces services d'imagerie, ce qui risque fort d'entraîner une hausse des demandes d'examen en imagerie par résonnance magnétique (IRM) ainsi qu'une augmentation des temps d'attente liés à ces services dans les hôpitaux. Outre leur coût plus élevé, les examens d'IRM sont associés à des temps d'attente considérablement plus longs dans l'ensemble de la province.

« Nous craignons que ces coupes arbitraires et mal fondées empêchent les Ontariens d'accéder rapidement à des soins de qualité, explique le Dr William Miller, président de la CAR. Pour éviter cela, le ministère de la Santé devrait suivre la recommandation que le Dr Mark Prieditis, président de l'Ontario Association of Radiologists, a faite au ministre Hoskins la semaine dernière, soit de collaborer avec les radiologistes de l'Ontario. Les radiologistes comprennent les répercussions de ces changements sur les services de première ligne et sont les mieux placés pour trouver des solutions acceptables qui protègent les soins de santé offerts aux Ontariens. »

L'absence de consultation avec les radiologistes de l'Ontario prive le système de santé provincial d'une expertise et d'un point de vue de l'imagerie que le ministère de la Santé ne peut obtenir autrement. La décision du gouvernement de l'Ontario de réduire les échographies scrotales et du système musculosquelettique de 74 % et de 63 % respectivement aurait pu avoir de graves répercussions pour 800 000 patients annuellement. La CAR trouve encourageant que le gouvernement ait renversé cette décision sur l'avis de l'Ontario Association of Radiologists, mais exprime également sa déception que le ministère n'ait pas reconnu publiquement cet avis important. Le public est en droit de s'attendre à ce que les changements au système de santé de l'Ontario soient apportés par le ministère en collaboration avec les médecins qui assurent les soins quotidiennement. De toute évidence, il en va tout autrement.

La CAR conseille vivement au gouvernement de l'Ontario d'annuler toutes les coupes liées aux services d'imagerie diagnostique qu'il a annoncées récemment et de mettre en place un processus visant à améliorer la qualité et la durabilité des services d'imagerie en consultation avec l'Ontario Association of Radiologists. « Les radiologistes sont disposés et intéressés à travailler avec le gouvernement dans le but d'améliorer le système de santé », conclut le Dr Miller.

À propos de la CAR

En sa qualité de porte-parole de la profession au Canada, la CAR défend des normes de pratique élevées en imagerie axée sur les patients, en apprentissage continu et en recherche. Les médecins membres de notre association sont reconnus pour être des experts assurant des soins sécuritaires, efficaces et de qualité à la population canadienne grâce aux techniques d'imagerie interventionnelle à visée diagnostique ou thérapeutique. Les radiologistes font partie intégrante de l'équipe de soins de santé.

 

SOURCE Association canadienne des radiologistes

Renseignements : Pour obtenir une entrevue avec un porte-parole de la CAR, veuillez utiliser les coordonnées suivantes : Association canadienne des radiologistes, Service des communications, 613‑860‑3111, poste 203, info@car.ca

LIENS CONNEXES
www.car.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne des radiologistes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.