La Province approuve le 5 in 10 Plan de Metrolinx

Metrolinx va de l'avant avec l'achat de véhicules légers sur rail de Bombardier, au prix de 770 M$, ce qui créera 4 000 emplois directs et indirects et stimulera les transports en commun

TORONTO, le 14 juin, 2010 /CNW/ - Metrolinx a obtenu l'approbation de son 5 in 10 Plan, lequel prévoit la réalisation de ses cinq projets prioritaires en transport en commun d'ici 10 ans. L'approbation de la Province permet à Metrolinx de signer un contrat d'achat de véhicules légers sur rail de Bombardier, qui seront mis en service sur les nouvelles lignes.

"Nous savons que ces cinq projets prioritaires joueront un rôle essentiel pour que l'économie de cette partie de la province, qui devrait connaître une croissance considérable au cours des prochaines décennies, puisse être dynamique et durable", soutient la ministre des Transports de l'Ontario, Kathleen Wynne. "Le contrat conclu entre Metrolinx et Bombardier illustre l'importance que nous accordons aux transports en commun et à la création d'emplois. Des investissements comme celui-ci dans des infrastructures stratégiques font tous partie du plan Ontario ouvert sur le monde du gouvernement McGuinty, lequel vise la création d'emplois dès aujourd'hui et la pose des fondations économiques de demain."

Le 5 in 10 Plan de Metrolinx expose les grandes lignes de la réalisation de ces cinq projets prioritaires d'ici 2020, laquelle permettra d'épargner 4 G$ au cours des cinq premières années du calendrier original de construction. L'achat sur dix ans de 182 véhicules légers sur rail fait partie de ce plan. Ces véhicules seront mis en service sur quatre lignes de Light Rail Transit (LRT) financées par la Province, soit la ligne LRT Sheppard Est, la ligne LRT Eglinton Crosstown, la ligne LRT Finch et la ligne de transport rapide Scarborough, qui sera remplacée et prolongée.

"Notre engagement à acheter ces véhicules représente un jalon crucial dans la réalisation de ces quatre importants projets de transport rapide à Toronto", souligne J. Robert S. Prichard, président et chef de la direction de Metrolinx. "Nous progressons. L'achat de ces véhicules représente une étape essentielle dans la réalisation du 5 in 10 Plan de Metrolinx et nous permettra de goûter bientôt à tous les avantages économiques, sociaux et environnementaux des investissements du gouvernement dans les transports en commun. Ce partenariat est bénéfique pour l'Ontario, pour Thunder Bay et pour Toronto, et nous sommes très reconnaissants envers la Province de bien vouloir nous appuyer massivement sur le plan financier, ce qui rend le tout possible."

Le contrat entre Metrolinx et Bombardier est évalué à 770 M$ et comprend une option d'achat d'au plus 118 véhicules additionnels, ce qui pourrait porter leur nombre à 300. La compétitivité commerciale de l'offre de Bombardier a été évaluée par un expert-conseil indépendant.

"Bombardier est fière de participer à cet élargissement sans précédent des services de transport en commun à Toronto et apprécie à sa juste valeur la confiance que Metrolinx place une nouvelle fois en elle", confie Raymond Bachant, président, Amérique du Nord, Bombardier Transport. "Cette commande raffermit notre présence en Ontario et met en valeur la technologie de pointe reconnue de Bombardier dans le secteur du métro léger, dont toutes les villes d'Amérique du Nord peuvent tirer parti."

Metrolinx est un organisme du gouvernement de l'Ontario. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter notre site Web à l'adresse www.metrolinx.com.

Available in English

DOCUMENT D'INFORMATION :

Metrolinx obtient l'approbation provinciale de son 5 in 10 Plan et commande des véhicules légers sur rail

Le 14 juin 2009

Les 5 projets prioritaires de transport en commun

Le 28 novembre 2008, après deux années de consultations approfondies et de développement, Metrolinx a mené à terme Le grand projet, son plan régional de transport historique pour la région du grand Toronto et de Hamilton. Dans sa version définitive, le plan a bénéficié de l'apport des administrations locales, d'experts en transport en commun et de simples citoyens et a été approuvé à l'unanimité par le conseil d'administration de Metrolinx.

Quinze projets prioritaires couvrant l'ensemble de la région du grand Toronto et de Hamilton sont ciblés dans Le grand projet. Le financement a été rassemblé et les travaux ont commencé sur plusieurs projets : le prolongement du métro Spadina jusqu'au Vaughan Metropolitan Centre en passant par l'Université York; la construction d'un couloir réservé aux autobus le long de l'autoroute 403 à Mississauga; et le lien ferroviaire en l'aéroport Pearson et la gare Union, qui sera complété à temps pour les Jeux panaméricains. L'amélioration de la gare Union constitue aussi une priorité de Le grand projet, et une revitalisation importante de cette gare, plaque tournante de transport la plus achalandée au Canada, a commencé.

Le 1er avril 2009, la Province annonçait les investissements les plus importants de l'histoire canadienne dans les transports en commun, soit 9,5 G$, pour les cinq projets prioritaires, tirés de la liste des 15 principaux projets de Le grand projet. Ces projets prioritaires comprennent quatre lignes de métro léger (LRT) dans la ville de Toronto, pour un total de 8,15 G$, plus un investissement de 1,35 G$ dans les améliorations aux voies rapides du réseau Viva dans la région de York.

Les quatre LRT desserviront neuf des treize "voisinages prioritaires" de Toronto.

Le 5 in 10 Plan de Metrolinx

Le 25 mars 2010, le budget provincial confirmait les investissements de 9,5 G$ dans les cinq projets prioritaires de transport en commun et engageait la Province à couvrir les coûts des extensions futures, évalués à 2,78 G$. Cependant, avec la récession mondiale et les contraintes qu'elle a imposées aux finances publiques, la Province a demandé à Metrolinx de réviser son plan de travail afin d'étaler le calendrier de construction à Toronto comme à York de manière à pouvoir reporter à plus tard 4 G$ des dépenses prévues pour les cinq premières années.

Le 19 mai 2010, le 5 in 10 Plan de Metrolinx a été présenté publiquement au conseil d'administration de l'organisme, qui l'a unanimement approuvé. Ayant tenu compte des contraintes financières de la Province, le plan de Metrolinx prévoit que les cinq projets seront terminés dans dix ans plutôt que dans huit ans.

Le conseil a ensuite soumis le plan à la Province pour obtenir son approbation finale. Le 14 juin 2010, la ministre des Transports, Kathleen Wynne, a annoncé que la Province avait approuvé le 5 in 10 Plan de Metrolinx et que ces projets seraient menés à bien.

Acquisition de véhicules légers sur rail

Le 20 juin 2009, au terme d'un processus concurrentiel d'appel d'offres, la Commission de transport de Toronto (TTC) a commandé 204 nouveaux véhicules légers sur rail à Bombardier, qui seront utilisés comme tramways sur son réseau existant, composé principalement de lignes sur rue dans le centre-ville de Toronto. Ces tramways modernes, pleinement accessibles pour les passagers handicapés, remplaceront à terme le parc actuel de tramways. La commande comprend une option d'achat de 400 véhicules additionnels.

Dès l'automne 2009, Metrolinx, avec l'aide de la TTC et des experts internationaux en véhicules pour transport en commun LTK Engineering Services, évaluait ses options d'acquisition de véhicules légers sur rail pour les quatre lignes LRT faisant partie des cinq projets prioritaires. Metrolinx, avec l'appui de son conseil d'administration, a conclu que des négociations avec Bombardier en vue d'exercer l'option contractuelle existante de la TTC représenteraient l'option la plus avantageuse pour les contribuables ontariens. La TTC a cédé son option à Metrolinx et, le 12 avril 2010, Metrolinx annonçait qu'elle entamerait des négociations officielles avec Bombardier. À cette date, Metrolinx avait indiqué qu'un nouvel appel d'offres serait lancé s'il elle ne réussissait pas à négocier un prix satisfaisant.

Metrolinx et Bombardier ont depuis conclu avec succès leurs négociations. Metrolinx a accepté d'acheter 182 nouveaux véhicules légers sur rail, avec une option pour 118 autres véhicules, à un prix de 770 M$(1). Se fondant sur l'analyse de son expert-conseil indépendant en équipement ferroviaire, Metrolinx est convaincue que ce contrat lui permettra d'acheter des véhicules de la meilleure qualité, et ce, sans que le coût soit excessif pour les contribuables.

Comparaison véhicules légers sur rail - tramways

Le parc de véhicules légers sur rail de Metrolinx se distinguera sous plusieurs aspects importants de celui qui sera exploité sur le réseau existant de la TTC tout en offrant de nombreux avantages pour ce qui est des composants interchangeables et des modes d'entretien.

La conception des nouveaux tramways de la TTC tient compte des caractéristiques d'un réseau âgé de voies sur rue dans un environnement urbain dense, alors que les nouvelles lignes LRT ont été originellement conçues pour y faire rouler des véhicules standards répondant aux normes internationales. Comparativement aux nouveaux tramways de la TTC, les véhicules légers sur rail de Metrolinx seront légèrement plus longs et plus larges, et comprendront plusieurs caractéristiques additionnelles, notamment :

    
    -   circulation sur des voies à écartement normal, ce qui permettra de
        mieux les intégrer à de nouvelles lignes potentielles LRT en
        périphérie de Toronto;
    -   possibilité d'être couplés et utilisés en rame de deux ou trois
        véhicules;
    -   capacité à accepter les passagers d'un côté ou de l'autre, comme une
        rame de métro, ce qui permettra de construire les plateformes des
        stations soit sur le côté, soit au centre;
    -   conduite dans les deux directions grâce aux cabines de conduite aux
        deux extrémités; ces véhicules n'ont pas besoin de boucle pour
        changer de direction;
    -   alignement précis avec la plateforme de la station pour permettre,
        grâce à la technologie de la correction d'assiette, un accès rapide
        et facile aux fauteuils roulants;
    -   circulation dans un tunnel sur de longues distances;
    -   possibilité d'activer la commande automatique du train sur une voie
        exclusivement réservée à ce type de véhicules.
    

Des emplois verts pour les Ontariens

Le contenu canadien des nouveaux véhicules légers sur rail de Metrolinx sera supérieur aux 25 % exigés pour les véhicules de transport en commun financés par la province.

Nous prévoyons que cette commande créera 1 300 emplois directs en Ontario et 2 700 emplois indirects sur dix ans.

    
    ------------------------------
    (1) Le prix ne comprend pas les taxes, les pièces de rechange ni les
        modifications possibles au contrat. Le prix final d'achat est
        assujetti aux fluctuations des taux de change avant signature.
    

SOURCE Metrolinx

Renseignements : Renseignements: (en anglais seulement) Vanessa Thomas, 416 874-5974, ou Robin Alam, 416 874-5975

Profil de l'entreprise

Metrolinx

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.