La productivité, les décisions d'investissement et l'approbation sociale sont les trois principaux risques miniers, selon le rapport d'EY

MONTRÉAL, le 10 sept. 2014 /CNW/ - Le rapport annuel d'EY sur les risques d'affaires du secteur des mines et métaux Business risks facing mining and metals révèle que la productivité, les décisions d'investissement et l'approbation sociale des activités sont les trois risques les plus importants auxquels le secteur sera confronté cette année.

«La productivité occupe la première place au classement des risques miniers cette année, tandis que les conseils d'administration et les chefs de la direction constatent que la reprise de la productivité perdue sera essentielle pour la rentabilité à long terme, dit Zahid Fazal, associé, leader du secteur québécois des mines et métaux chez EY. Les enjeux constitués par les décisions d'investissement et l'approbation sociale des activités continuent aussi à peser lourd dans l'esprit des dirigeants du secteur des mines et métaux ici et partout dans le monde.»

La liste complète des dix risques d'affaires stratégiques principaux pour 2014 comprend :

  1. La productivité (2e en 2013)
  2. Les dilemmes associés au capital - répartition et accès (1)
  3. L'approbation sociale des activités (4)
  4. Le protectionnisme en matière de ressources (3)
  5. Les projets d'investissement (7)
  6. La volatilité des prix et devises (6)
  7. L'accès aux infrastructures (9)
  8. Le partage des bénéfices (8)
  9. L'équilibrage des besoins en talents (5)
  10. L'accès aux approvisionnements en eau et aux ressources énergétiques (nouveau)

Pour ce qui est des sociétés établies au Québec, c'est la productivité qui occupe la première place, suivie l'accès aux infrastructures et de l'approbation sociale des activités.

Des progrès constants ont été réalisés par les principaux acteurs du secteur sur la gestion et l'optimisation des investissements à la suite d'une vague de dépréciations d'actifs en 2013. Cependant, peu a changé au cours des douze derniers mois pour de nombreuses petites sociétés minières et sociétés d'exploration en ce qui a trait aux enjeux posés par l'investissement.

Tandis que les risques liés aux investissements se sont améliorés l'an dernier, la difficulté d'obtenir l'approbation sociale des activités se fait grandissante. Le nombre et la taille des projets retardés ou interrompus par les militants environnementaux et les collectivités continuent à grimper.

L'accès à l'eau et à l'énergie est le seul nouveau venu dans la liste des risques de cette année. La forte progression des coûts énergétiques et les demandes concurrentielles pour l'eau dans de nombreuses régions, particulièrement au Chili, au Pérou, en Afrique du Sud et en Mongolie, commencent à avoir une plus grande incidence sur les coûts et la capacité des entreprises à exercer leurs activités.

Les minières ont dépensé 11,9 milliards de dollars US en infrastructures hydrauliques dans le monde, l'an dernier seulement -- une augmentation de 250 % par rapport à 2009. Et les prix de l'énergie à l'échelle internationale ont bondi de 260 % depuis 2000.

«Le classement des risques dans le secteur continue à bouger, mais tous les risques demeurent des priorités importantes pour les sociétés, dit M. Fazal. Il est essentiel de comprendre ces risques et leurs répercussions pour demeurer concurrentiel.»

À propos d'EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers et les diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

EY est fière de célébrer 150 ans au Canada. Pour plus d'information, veuillez visiter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l'organisation mondiale des sociétés membres d'Ernst &Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr.

SOURCE : EY (Ernst & Young)

Renseignements : Julie Fournier, julie.fournier@ca.ey.com, 514 874 4308; Erika Bennett, erika.bennett@ca.ey.com, 416 943 5497; Sarah Shields, sarah.j.shields@ca.ey.com, 604 648 3607

LIENS CONNEXES
http://www.ey.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.