La prise de décisions et une expérience limitée sont les principaux facteurs d'un accident aérien mortel survenu en 2011 à Barrhaven (Ontario)

GATINEAU, QC, le 31 oct. 2013 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A11O0239) sur la perte de maîtrise et la collision avec le relief d'un Cessna 177A à Barrhaven (Ontario), en 2011. Le pilote et le passager à bord y ont perdu la vie.

Le 14 décembre 2011, le pilote et le passager, copropriétaires de l'aéronef, ont quitté l'aéroport de Wilkes-Barre (Pennsylvanie), tout juste après 17 h (heure normale de l'Est), à destination de l'aéroport d'Ottawa/Carp (Ontario). Les prévisions météorologiques annonçaient la possibilité de givrage en route, et de visibilité réduite à destination. Le vol avait lieu de nuit, et le pilote avait déposé un plan de vol selon les règles de vol aux instruments, utilisé lorsque le pilote se fie aux instruments du poste de pilotage pour diriger l'aéronef. À l'approche d'Ottawa, l'aéronef a été dérouté vers l'Aéroport international Macdonald-Cartier en raison d'une détérioration des conditions météorologiques à l'aéroport de Carp. Peu après 19 h, durant l'approche finale, l'aéronef a quitté la trajectoire d'approche finale, a heurté des lignes électriques et a percuté le relief dans un champ à environ 2 milles marins à l'ouest du seuil de la piste.

L'enquête du BST a conclu que le pilote, qui tentait d'effectuer une approche de précision la nuit dans des conditions météorologiques qui ne lui étaient pas familières, a perdu la maîtrise de l'aéronef, qui s'est ensuite écrasé.

On a établi que si les pilotes ont une expérience limitée de vol la nuit ou de vol dans des conditions de vol aux instruments, ou que leur compétence n'est pas à jour, l'exploitation d'un vol dans de mauvaises conditions météorologiques accroisse les risques de perte de maîtrise. En outre, si l'on ajoute les effets du phénomène appelé « jusqu'au-boutisme », il y a un risque accru que le pilote décide de décoller ou de poursuivre un vol, même s'il existe des solutions de rechange beaucoup moins dangereuses.

Le BST rappelle qu'il est essentiel de maintenir à jour les compétences en matière d'exploitation de vols la nuit et d'exploitation de vols dans des conditions de vol aux instruments pour prévenir les accidents.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

SOURCE : Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements :

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
819 994-8053

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSSTwitter @BSTCanada, YouTubeFlickr et notre blogue.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.