La "prime à la casse" fait baisser les stocks de voitures selon Études
économiques Scotia

    
    -- Augmentation de la production des usines de montage 2010, favorisant
    l'activité économique
    

TORONTO, le 23 sept. /CNW/ - La reprise cyclique du marché de l'automobile continue de prendre de l'élan partout dans le monde, selon le dernier rapport sur le marché mondial de l'automobile publié aujourd'hui par Études économiques Scotia.

"Les achats record sur les marchés émergents viennent en tête. Ainsi, en Chine, en Inde et au Brésil, les ventes ont progressé de 55 % en août par rapport à l'année précédente. Cependant, l'activité reprend aussi de la vigueur sur les marchés établis de l'Amérique du Nord et de l'Europe de l'Ouest", a souligné Carlos Gomes, économiste principal et spécialiste du secteur automobile, Études économiques Scotia. "En août, le programme de la ''prime à la casse'' des États-Unis a attiré de nombreux acheteurs dans les salles d'exposition des concessionnaires, ce qui a fait augmenter les ventes de véhicules de tourisme par rapport au mois d'août 2008, une première depuis octobre 2007. Même si l'on ne tient pas compte de la prime à la casse, les ventes aux États-Unis ont atteint un sommet de neuf mois avec 10,5 millions d'unités, en hausse par rapport à un creux cyclique de 9,1 millions en février."

Au Canada, les ventes de voitures et de camions légers sont demeurées solides en août, totalisant 1,51 million d'unités sur une base annualisée. Il s'agit du deuxième mois de suite qui affiche un chiffre de plus de 1,50 million d'unités et du meilleur rendement consécutif depuis octobre dernier.

Bas niveau des stocks record

Selon le rapport, les bons résultats des ventes enregistrés en août aux États-Unis ont fait baisser les stocks des concessionnaires à des niveaux record, incitant les constructeurs automobiles à se préparer à une reprise de la production en 2010. Les stocks aux États-Unis ont chuté à seulement 1,41 million de véhicules en août dernier, une baisse marquée par rapport aux stocks déjà bas de 1,79 million à la fin juillet et presque la moitié des 2,76 millions d'unités en stock une année plus tôt.

Les constructeurs ont commencé à augmenter la production avant même l'épuisement des stocks en août, et les usines de montage partout en Amérique du Nord ont atteint une production annualisée de 9,3 millions d'unités en juillet et en août, en hausse par rapport aux 7 millions d'unités produites au premier semestre de 2009.

"Cette augmentation profite maintenant à l'économie, contribuant à la transition des activités générales d'une récession à une reprise économique", a indiqué M. Gomes. "Par exemple, Statistique Canada a récemment annoncé qu'une augmentation subite des activités de montage des véhicules en juillet a fait grimper les livraisons de l'ensemble du secteur canadien de la fabrication qui ont enregistré le gain le plus solide depuis 1998. Aux États-Unis, la Réserve fédérale américaine indique que les activités de montage de véhicules automobiles ont bondi de 20 % en juillet et de nouveau de 5,5 % en août."

Accroissement de la production jusqu'en 2010

Les activités de montage de véhicules continueront de s'intensifier au cours des prochains mois, puisque les constructeurs ont prévu assembler, au quatrième trimestre, 10,3 millions d'unités sur une base annuelle. Toutefois, ces calendriers de production seront sans doute augmentés, en dépit d'une diminution des ventes après la récente ruée engendrée par la "prime à la casse". Selon les estimations d'Études économiques Scotia, même si les ventes du quatrième trimestre aux États-Unis glissent à 10 millions d'unités sur une base annuelle, les plans de production actuels semblent indiquer qu'à la fin de l'exercice 2009, les stocks correspondront à un approvisionnement d'environ 50 jours - ce qui est bien en deçà de la moyenne de 67 jours de la dernière décennie et presque 10 % de moins que le niveau atteint à la fin de la récession de 2001.

Au second semestre de 2009, les plans de production actuels ajouteront grosso modo deux points de pourcentage à l'activité économique globale des États-Unis.

"Au Canada, les chaînes de montage d'automobiles devraient ajouter au moins un point de pourcentage à la croissance économique aux troisième et quatrième trimestres", a précisé M. Gomes. "Cependant, il faudrait rehausser les niveaux prévus aux calendriers de production actuels d'au moins 20 % pour ramener les stocks à des niveaux "normaux" d'ici la fin de 2009."

    
    Faible niveau des stocks des modèles les plus populaires fabriqués au
    Canada
    

Les stocks de modèles fabriqués au Canada sont également très faibles, surtout pour les modèles les plus populaires comme la Toyota Corolla, la Honda Civic et la Chevy Camaro. D'après les plans actuels, le nombre de véhicules assemblés au Canada devrait grimper à 1,7 million d'unités, sur une base annuelle, durant les derniers mois de 2009, ce qui est près de 40 % de plus que la moyenne de 1,2 million enregistrée au premier semestre de 2009. Au Canada, le taux de production augmentera davantage au début de 2010, une fois que Toyota aura accru la production de la Corolla à son usine de Cambridge, en Ontario, à la suite de la fermeture, prévue au début de l'année prochaine, de son usine exploitée en coentreprise en Californie.

La construction automobile stimule l'activité industrielle au Mexique

"Le Mexique a également commencé à profiter de l'augmentation de la production de véhicules, qui représente environ 11 % de l'activité industrielle globale", a conclu M. Gomes. "En juillet, la production de véhicules s'est chiffrée 1,8 million d'unités, sur une base annuelle, alors qu'elle n'avait atteint que 1,24 million d'unités au premier semestre de 2009, ce qui a contribué à stimuler l'activité industrielle pour la première fois en seize mois. D'autres gains sont prévus, le nombre de véhicules assemblés devant s'élever à 2 millions d'unités, sur une base annuelle, durant les derniers mois de 2009."

Études économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondie des facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l'économie mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et gouvernementales.

SOURCE Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements : Renseignements: Carlos Gomes, Études économiques Scotia, (416) 866-4735, carlos_gomes@scotiacapital.com; Robyn Harper, Relations publiques, Banque Scotia, (416) 933-1093, robyn_harper@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements sur cet organisme

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.