La pression augmente sur les libéraux, mais pas le salaire minimum

Manifestation pour la hausse du salaire minimum à 15$ l'heure

MONTRÉAL, le 15 oct. 2016 /CNW Telbec/ - La députée solidaire de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, a participé ce matin à la grande manifestation pour l'augmentation du salaire minimum à 15$ l'heure.

« Des milliers de personnes étaient dans la rue pour forcer le gouvernement Couillard à ouvrir les yeux et les oreilles : vivre avec le montant actuel du salaire minimum, 10,755$ l'heure, est extrêmement difficile.  On doit plutôt parler de survie.  Il est loin d'être normal qu'un nombre grandissant de familles fréquente les banques alimentaires alors que le PDG de Couche Tard gagne l'équivalent de 7500$ l'heure. Ça revient à 500 heures travaillées à 15$ l'heure ! ».

Québec solidaire est le seul parti à l'Assemblée nationale à s'être positionné clairement pour l'augmentation du salaire minimum à 15$ l'heure. Manon Massé se dit très déçue que les députés libéraux membres de la Commission de l'économie et du travail se soient opposés à la tenue d'une commission parlementaire sur la hausse du salaire minimum. « Pourtant, cette proposition reçoit l'appui d'une majorité de Québécois et Québécoises. Elle est tellement populaire que le premier ministre Philippe Couillard n'a pas eu le choix de se dire ouvert à la discussion il y a quelques semaines!  Ce qu'on peut voir aujourd'hui, c'est que la mobilisation sur cette question est fructueuse et ne fait que commencer ». 

Pour la députée, un gouvernement solidaire ferait le choix d'améliorer les conditions de vie de la majorité plutôt que d'être au service d'une minorité qui s'approprie la richesse produite par tout le monde. « Maintenir des centaines de milliers de gens dans la pauvreté est profondément injuste quand des ministres comme Carlos Leitão se promènent en limousine tout en ayant l'arrogance de dire que ce salaire est suffisant ».

En terminant, la députée rappelle que les candidats et candidates qui porteront les couleurs solidaires dans le cadre des quatre élections partielles à venir ont fait de la hausse du salaire minimum à 15$ l'heure une priorité commune. « Si Québec solidaire a un message à marteler dans le cadre de ces partielles, c'est celui-ci : Au travail, 15$ l'heure c'est le minimum! ».

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Élise Tanguay, Responsable des relations publiques pour Québec solidaire, 514-216-9290 ou elise.tanguay@quebecsolidaire.net

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.