La présentation de nouveau médicament déposée par Janssen pour le daratumumab dans le traitement du myélome multiple a été acceptée aux fins d'examen par Santé Canada

TORONTO, le 18 nov. 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Janssen Inc. a annoncé que la PNM (présentation de nouveau médicament) pour le daratumumab dans le traitement des patients atteints de myélome multiple a été acceptée aux fins d'examen par Santé Canada. Santé Canada procédera à l'examen de la présentation déposée pour considération préalable conformément à la politique du ministère de la Santé sur les Avis de conformité avec conditions (AC-C) sur la base des données tirées de l'étude MMY2002 (SIRIUS), une de phase II sur la monothérapie.

Le daratumumab appartient à une nouvelle classe de médicaments; il s'agit du premier anticorps monoclonal humain qui cible la protéine CD38. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis lui a accordé la désignation de percée thérapeutique et a procédé à un traitement prioritaire de la demande de licence de médicament biologique (BLA), ce qui a donné lieu à une homologation accélérée le 16 novembre 2015. En outre, l'Agence européenne des médicaments a accordé une évaluation accélérée à la demande d'approbation de ce médicament.

Le myélome multiple est un cancer du sang incurable qui se déclare dans la moelle osseuse et qui se caractérise par la prolifération et la survie de cellules plasmatiques malignes1. Les patients dont le cancer récidive après le traitement ont un pronostic défavorable et peu d'options thérapeutiques s'offrent à eux2

La demande d'approbation du daratumumab s'appuie principalement sur des données tirées de l'étude de phase II SIRIUS, qui ont été présentées en mai 2015 lors de la 51e réunion annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO). L'étude regroupait des patients atteints de myélome multiple qui avaient reçu au moins trois lignes de traitement antérieures comprenant un inhibiteur du protéasome (IP) et un immunomodulateur (IMiD), ou qui étaient réfractaires à la fois à un IP et à un IMiD3. Les données présentées ont montré que le daratumumab a permis d'obtenir un taux de réponse globale de 29 % et qu'il dispose d'un profil d'innocuité tolérable chez ces patients ayant reçu de nombreux traitements antérieurs4.

La demande d'approbation est également appuyée par des données tirées d'autres études, y compris l'étude GEN501 (étude de phases I et II ouverte, multicentrique et à deux volets sur la monothérapie) publiée en août 2015 dans The New England Journal of Medicine. Cette étude regroupait des patients atteints de myélome multiple dont la maladie était en rechute ou réfractaire à au moins deux lignes de traitement antérieures différentes comprenant des IMiD, des IP, une chimiothérapie et une greffe autologue de cellules souches (GACS). Cette étude a démontré que le daratumumab a un profil d'innocuité tolérable et qu'il a permis d'obtenir, à une dose de 16 mg/kg, un taux de réponse global de 36 % avec des réponses qui s'intensifient au fil du temps5.

La PNM a été déposée conformément à la politique sur les AC-C de Santé Canada. La politique vise à permettre l'accès à de nouveaux médicaments prometteurs pour les patients atteints d'une maladie ou d'une affection grave, mettant la vie en danger ou sévèrement débilitante pour laquelle aucun médicament n'est actuellement mis en marché au Canada ou pour lesquels une augmentation significative de l'efficacité ou une diminution significative du risque a été démontrée comparativement à un médicament existant mis en marché au Canada6.

En août 2012, Janssen Biotech, Inc. et Genmab A/S ont signé une entente mondiale en vertu de laquelle Janssen Biotech, Inc. détient la licence exclusive pour développer, fabriquer et commercialiser le daratumumab. Si le daratumumab est homologué, il sera commercialisé au Canada par Janssen Inc.

À propos du myélome multiple
Le myélome multiple est le type le plus courant de prolifération plasmocytaire maligne7 et se caractérise par une prolifération excessive de cellules plasmatiques8. Au Canada, on estime qu'il y aura 2 700 nouveaux cas en 2015 ainsi que 1 400 décès associés à cette maladie9. Alors que certains patients atteints d'un myélome multiple ne présentent aucun symptôme, la plupart des patients reçoivent le diagnostic sur la base des symptômes, qui peuvent comprendre des douleurs ou fractures osseuses, une diminution du nombre de cellules sanguines, un taux élevé de calcium dans le sang et des troubles rénaux10.

À propos du daratumumab
Le daratumumab est un anticorps monoclonal humain qui possède une forte affinité de liaison pour la protéine CD38, qui est exprimée à un taux très élevé à la surface des cellules de myélome multiple. On croit que ce médicament induit rapidement la mort des cellules tumorales grâce à ses multiples effets11, y compris des moyens directs (apoptose12) et indirects (cytotoxicité dépendante du complément13, phagocytose cellulaire dépendante des anticorps14 et cytotoxicité cellulaire dépendante des anticorps15). À l'heure actuelle, 5 études cliniques de phase III portant sur le daratumumab en traitement de première intention et chez des patients qui connaissent une récidive, sont en cours. D'autres études sont en cours ou prévues pour évaluer son potentiel dans le traitement d'autres tumeurs malignes ou pré-malignes qui expriment la CD38, comme le myélome indolent et le lymphome non hodgkinien.

Au sujet de Janssen Inc.
Chez Janssen Inc., membre du groupe Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson, nous nous employons à répondre à certains des besoins médicaux non satisfaits les plus importants dans les domaines de l'oncologie, de l'immunologie, des neurosciences, des maladies infectieuses et des vaccins, ainsi que des maladies cardiovasculaires et métaboliques. Poussés par notre engagement envers les patients, nous offrons des produits, des solutions et des services novateurs dans le monde entier. Veuillez visiter le site www.janssen.com/fr pour de plus amples renseignements.

Mise en garde concernant les énoncés prévisionnels
Ce communiqué de presse contient des énoncés prévisionnels (forward-looking statements) concernant le développement de produits tels que définis par la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis. Le lecteur est invité à ne pas se fier à ces énoncés prévisionnels. Ces énoncés se fondent sur les attentes actuelles relativement à des événements futurs. Si les hypothèses sous-jacentes s'avèrent inexactes ou que des risques ou des incertitudes inconnus se présentent, les résultats réels peuvent différer sensiblement des attentes et des prévisions de Janssen Inc. et/ou de Johnson & Johnson. Les risques et incertitudes comprennent, sans s'y limiter : les incertitudes et les défis inhérents à la mise au point de nouveaux produits, notamment l'obtention de l'homologation par les autorités de réglementation, la concurrence, notamment les progrès technologiques, les nouveaux produits et les brevets obtenus par les concurrents; les changements apportés aux lois et aux règlements applicables, notamment les réformes des soins de santé à l'échelle mondiale, et les tendances aux compressions de coûts dans le secteur des soins de santé. Une liste et une description plus détaillées de ces risques, incertitudes et autres facteurs se trouvent dans le formulaire 10-K du rapport annuel de Johnson & Johnson pour l'exercice financier ayant pris fin le 28 décembre 2014, en outre, dans l'annexe 99 s'y rattachant, et dans les dépôts ultérieurs de la société auprès de la Securities and Exchange Commission. Des exemplaires de ces demandes sont accessibles en ligne au www.sec.gov, www.jnj.com ou sur demande auprès de Johnson & Johnson. Ni Janssen Pharmaceutical Companies ni Johnson & Johnson n'assument la responsabilité d'actualiser tout énoncé prévisionnel à la lumière de nouveaux renseignements ou d'événements ou de développements futurs.

Références :

1 American Cancer Society. "Multiple Myeloma Overview", http://www.cancer.net/cancer-types/multiple-myeloma/overview. Consulté en mai 2015.

2 Kumar, SK et al. Leukemia. 2012 Jan; 26(1):149-57.

3 Johnson & Johnson, "Data Show Daratumumab Achieved a Pronounced Overall Response Rate as a Single-Agent with Tolerable Safety Profile in Heavily Pre-Treated Multiple Myeloma Patients". En ligne à l'adresse : http://www.investor.jnj.com/releasedetail.cfm?ReleaseID=915772. Consulté en septembre 2015.

4 Johnson & Johnson, "Data Show Daratumumab Achieved a Pronounced Overall Response Rate as a Single-Agent with Tolerable Safety Profile in Heavily Pre-Treated Multiple Myeloma Patients". En ligne à l'adresse : http://www.investor.jnj.com/releasedetail.cfm?ReleaseID=915772. Consulté en septembre 2015.

5 Lokhorst, HM et al. New England Journal of Medicine, "Targeting CD38 with Daratumumab Monotherapy in Multiple Myeloma." August 26, 2015DOI: 10.1056/NEJMoa1506348. En ligne à l'adresse : http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1506348. Consulté en septembre 2015.

6 Santé Canada. « Ligne directrice : Avis de conformité avec conditions (AC-C) », en ligne à l'adresse : http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/prodpharma/applic-demande/guide-ld/compli-conform/noccg_accd-fra.php. Consulté en septembre 2015.

7 Société canadienne du cancer. « Types de myélome multiple », en ligne à l'adresse : http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/multiple-myeloma/multiple-myeloma/types-of-multiple-myeloma/?region=on. Consulté en septembre 2015.

8 American Cancer Society. "Multiple Myeloma Overview" http://www.cancer.net/cancer-types/multiple-myeloma/overview. Consulté en juin 2015.

9 Société canadienne du cancer. « Statistiques canadiennes sur le cancer 2015 », en ligne à l'adresse : http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/cancer%20information/cancer%20101/Canadian%20cancer%20statistics/Canadian-Cancer-Statistics-2015-FR.pdf. Consulté en septembre 2015.

10 Société canadienne du cancer. « Signes et symptômes du myélome multiple », en ligne à l'adresse : http://www.cancer.ca/en/cancer-information/cancer-type/multiple-myeloma/signs-and-symptoms/?region=on. Consulté en septembre 2015.

11 Michael de Weers et al. Daratumumab, a Novel Therapeutic Human CD38 Monoclonal Antibody, Induces Killing of Multiple Myeloma and Other Hematological Tumors. The Journal of Immunology. February 1, 2011vol. 186 no. 3 1840-1848.

12 Jing Yang and Qing Yi. Therapeutic monoclonal antibodies for multiple myeloma: an update and future perspectives. Am J Blood Res. 2011; 1(1): 22-33.

13 Michael de Weers et al. Daratumumab, a Novel Therapeutic Human CD38 Monoclonal Antibody, Induces Killing of Multiple Myeloma and Other Hematological Tumors. The Journal of Immunology. February 1, 2011vol. 186 no. 3 1840-1848.

14 Yulian Khagi and Tomer M Mark. Potential role of daratumumab in the treatment of multiple myeloma. Onco Targets Ther. 2014; 7: 1095-1100.

15 Michael de Weers et al. Daratumumab, a Novel Therapeutic Human CD38 Monoclonal Antibody, Induces Killing of Multiple Myeloma and Other Hematological Tumors. The Journal of Immunology. February 1, 2011vol. 186 no. 3 1840-1848.

SOURCE Janssen Inc.

Renseignements : Personnes-ressources pour les médias : Janssen Inc., Jennifer McCormack, Bureau : 416-382-5121 ; Environics Communications, David Mircheff, Bureau : 416-969-2776


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.