La préparation d'un seul repas peut contaminer 90 % des surfaces touchées, selon une étude

Une étude mondiale sur l'hygiène révèle un manque de sensibilisation à l'hygiène alimentaire

TORONTO, le 20 juin 2012 /CNW/ - La préparation d'un seul repas peut contaminer jusqu'à 90 % des surfaces de la cuisine touchées, ce qui peut causer des maladies d'origine alimentaire, selon une nouvelle étude. Soucieux d'accroître la sensibilisation à la contamination croisée découlant des aliments crus et à la façon de la prévenir, le Global Hygiene Council a annoncé aujourd'hui les résultats de l'étude sur la contamination croisée menée par Lysol en 2012.

Dans le cadre de cette étude, on a demandé à des volontaires de préparer un sauté de poulet, une salade verte et un lunch à emporter pour les enfants. Les résultats ont montré une contamination croisée importante dans la cuisine, laquelle s'est propagée à d'autres surfaces en contact avec les mains de même qu'aux serviettes, linges et éponges de la cuisine.

« La cuisine est un lieu propice aux bactéries. La conservation adéquate de la nourriture et l'hygiène pendant la préparation et la cuisson des aliments sont très importantes pour prévenir les maladies d'origine alimentaire, déclare Donald Low, microbiologiste en chef au Mount Sinai Hospital à Toronto et membre canadien de l'Hygiene Council. On estime à 11 millions le nombre de cas de maladies d'origine alimentaire au Canada chaque année. Même si la plupart des gens s'en remettent complètement, les maladies d'origine alimentaire peuvent causer de graves problèmes de santé, voire la mort chez les enfants, les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. »

Les mains sont l'une des principales causes de la propagation des germes

Dans l'ensemble, l'hygiène des mains est plutôt déficiente. Les volontaires ont été plus enclins à se rincer simplement les mains après avoir touché à du poulet cru ou à des légumes crus, au lieu de se les laver avec du savon, même lorsque celui-ci était fourni. Seulement un participant s'est lavé les mains avec du savon après avoir touché à du poulet cru, et seulement deux participants sur six se sont lavé les mains avec du savon avant de remplir d'eau le gobelet d'un enfant, après avoir touché à du poulet cru.

Par conséquent, le gobelet contenait des bactéries dans 33 % des cas, et le robinet était contaminé dans 86 % des cas.

Les légumes crus - une menace qui passe souvent inaperçue

Bien des gens savent que le poulet cru et les autres viandes crues peuvent transporter des bactéries nuisibles. Or, les résultats de l'étude montrent que de nombreuses personnes ne sont pas conscientes du fait que les légumes crus peuvent aussi le faire, comme le prouve l'épidémie mortelle de E. coli en Europe l'été dernier, laquelle a été causée par des légumes crus qui n'avaient pas été lavés.

Aucun des participants de l'étude ne s'est lavé les mains après avoir touché à des légumes crus, ni n'a lavé tous les légumes de la salade avant de les manger. Lorsqu'ils changeaient de tâche, les volontaires ont omis d'utiliser des couteaux séparés pour préparer la viande, les légumes, la salade et les sandwichs. Par conséquent, les planches à découper et les couteaux étaient contaminés dans 92 % des cas.

Ne passez pas l'éponge sur les dangers qu'elle contient

Les articles les plus contaminés ont été les serviettes, les linges et les éponges de la cuisine. Les participants les ont utilisés pour s'essuyer les mains après avoir touché à du poulet cru et à des légumes crus, puis pour essuyer les surfaces et s'essuyer de nouveau les mains, et même pour assécher du raisin. Ils ont ainsi propagé des bactéries dans toute la cuisine sur des aliments prêts à manger et dans les boîtes à lunch des enfants.

« Les bactéries comme E.coli sont une cause majeure de récentes épidémies associées à la nourriture, affirme le professeur John Oxford, président d'Hygiene Council et professeur de virologie au Queen Mary College, University of London. Cependant, de simples mesures d'hygiène peuvent vous protéger ainsi que votre famille contre les infections. Il est essentiel de se laver les mains avec du savon après avoir touché à de la viande crue et à des légumes crus, et de désinfecter les surfaces en contact avec la nourriture et les mains, telles que les planches à découper et la poignée du réfrigérateur. »

Bannir les bactéries de votre domicile

Dans le cadre d'une seconde étude comparant l'incidence de bonnes et de mauvaises pratiques d'hygiène, les aliments ont été volontairement contaminés au moyen d'une bactérie facilement décelable, et les tâches ont été exécutées par un spécialiste de l'hygiène de l'environnement. Lorsque les participants à l'étude ont suivi de bonnes pratiques d'hygiène standard, la contamination croisée a diminué, passant de 90 % à 16 % des sites touchés.

« Nous félicitons l'Hygiene Council de ses efforts pour accroître la sensibilisation aux risques de maladies d'origine alimentaire et pour protéger la santé des familles canadiennes contre la menace d'une infection, déclare Erica Di Ruggiero, présidente de l'Association canadienne de santé publique (ACSP). De simples mesures préventives peuvent grandement contribuer à éliminer le risque de contamination croisée. »

L'Hygiene Council offre les conseils suivants pour se protéger contre les bactéries nuisibles et la contamination croisée :

Hygiène des mains

  • Bien se laver les mains avec du savon, de l'eau chaude et des serviettes propres après chaque étape de la préparation des aliments et avant de manger. Le simple rinçage des mains sous le robinet n'est pas efficace.
  • Les distributeurs automatiques de savon liquide (sans contact) réduisent la propagation de la contamination par les mains à la bouteille de savon liquide.

Hygiène des surfaces

  • Nettoyer et désinfecter les surfaces servant à la préparation des aliments avant de toucher à la nourriture et immédiatement après avoir touché à des aliments crus (p. ex., poulet, viande, poisson, œufs, légumes).
  • Les endroits en contact avec les mains, y compris la poignée du robinet, les pots de condiments et le couvercle de la poubelle doivent être aseptisés. Envisager d'utiliser des serviettes antibactériennes ou un savon antibactérien et des essuie-tout pour nettoyer les surfaces à risque élevé.
  • Les serviettes, les linges et les éponges de la cuisine, utilisés pour nettoyer après avoir manipulé de la viande, du poulet ou des légumes crus, devraient être désinfectés, lavés à l'eau chaude (à une température supérieure à 60 oC) ou être jetés après usage.
  • Les réfrigérateurs et les éviers sont à risque élevé de contamination et doivent être nettoyés et désinfectés régulièrement.

Préparation des aliments

  • Couper la viande et les légumes en utilisant des couteaux et des planches à découper séparés.
  • Faire tremper, racler, brosser, ébouillanter ou laver les fruits, la salade et les légumes.
  • Ne pas laver la viande crue dans l'évier avant de la faire cuire afin d'éviter de répandre des germes près de l'évier. Il est inutile de laver la viande crue, puisqu'une cuisson appropriée détruira les bactéries nuisibles.

Cuisson

  • Bien faire cuire le poulet, le porc et le bœuf haché à une température de plus de 75 oC.
  • Ne pas laisser la viande cuite à la température de la pièce pendant plus de deux heures.
  • Ne réchauffer et resservir les restants qu'une seule fois.

À propos de l'étude
L'étude de l'Hygiene Council sur la contamination croisée a été menée pour évaluer le niveau de contamination croisée découlant des aliments crus dans la cuisine au cours de diverses tâches quotidiennes de préparation et de conservation des aliments. L'étude comportait trois éléments :

  • Étude auprès de volontaires (microbiologie) - Six volontaires ont effectué une série de tâches dans la cuisine. Une analyse a été menée sur les surfaces/objets qu'ils ont touchés afin de détecter la contamination bactérienne.
  • Étude auprès de volontaires (observationnelle) - Les mêmes volontaires ont été observés et filmés. Ils ont été évalués en fonction d'un certain nombre de comportements liés à l'hygiène afin de déterminer s'ils avaient recours à de bonnes ou à de mauvaises pratiques d'hygiène.
  • Étude avec marqueur - Les mêmes tâches que dans le cadre de l'étude auprès de volontaires ont été effectuées par un spécialiste de l'hygiène de l'environnement. L'étude a utilisé des aliments délibérément contaminés par Serratia rubidaea, une bactérie facilement détectable, afin de montrer clairement la propagation potentielle de la contamination et comparer le niveau de contamination causé par l'utilisation de saines ou de mauvaises pratiques d'hygiène.

À propos de l'Hygiene Council
L'Hygiene Council est une initiative qui réunit des spécialistes mondiaux de premier plan en microbiologie, virologie, maladies infectieuses, immunologie et santé publique pour formuler des recommandations réalistes et pratiques sur de simples mesures d'hygiène afin d'aider le public à améliorer le niveau de l'hygiène à domicile et dans la collectivité, et ainsi prévenir la propagation de tous les types d'infection. L'Hygiene Council est appuyé par une subvention sans restrictions de Reckitt Benckiser. Pour obtenir plus d'information, visitez le site Web de l'Hygiene Council à l'adresse www.hygienecouncil.org.

À propos de Reckitt Benckiser
Reckitt Benckiser est une entreprise internationale de premier plan spécialisée dans les produits de consommation des catégories suivantes : santé et soins personnels, condiments et produits ménagers. L'entreprise fabrique et commercialise des produits de calibre mondial, dont LYSOL®, CLEARASIL®, STREPSILS®, VEET®, la moutarde FRENCH'S® et de nombreuses autres marques prisées des consommateurs. Reckitt Benckiser (Canada) Inc. a son siège social à Mississauga, en Ontario.

SOURCE Conseil de l'hygiène

Renseignements :

Jade Lavallée Labossière
Hill + Knowlton Stratégies
514 395-0375 poste 224
514 349-9090
jade.lavallee-labossiere@hkstrategies.ca

Profil de l'entreprise

Conseil de l'hygiène

Renseignements sur cet organisme

Global Hygiene Council

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.