La plus vaste étude sur le vieillissement jamais entreprise au Canada atteint son objectif de recrutement de 50 000 participants

Le gouvernement du Canada applaudit les chercheurs et les participants de l'étude inédite

HAMILTON, ON, le 29 juin 2015 /CNW/ - L'honorable Dre K. Kellie Leitch, ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, et David Sweet, député d'Ancaster‑Dundas‑Flamborough‑Westdale, au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, ont rencontré aujourd'hui des chercheurs et des participants de la plus vaste étude sur le vieillissement jamais entreprise au Canada. La ministre Leitch et le député Sweet ont facilité l'équipe de recherche pour l'atteinte de son ambitieux objectif de recrutement et ont remercié les participants, de partout au pays, qui ont accepté de prendre part à cette importante étude.

Lancée en 2010, l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV) est une étude nationale qui permettra de suivre 50 000 Canadiens, de 45 à 85 ans, pendant 20 ans. Son but est de trouver des façons d'améliorer la santé des Canadiens en comprenant mieux les processus et les dimensions du vieillissement. Au cours des cinq dernières années, l'équipe de recherche de l'ELCV a mis en œuvre l'étude et terminé le recrutement. Tous les participants ont maintenant subi des évaluations de base, consistant en des entrevues téléphoniques, en des entrevues en personne, et en des visites à des centres collecte de données expressément conçus.

L'étude est une initiative des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Elle a été lancée grâce à des subventions du gouvernement du Canada, par l'entremise des IRSC et de la Fondation canadienne pour l'innovation, ainsi que de plusieurs provinces, universités et autres partenaires.

En bref

  • En 2010, le gouvernement du Canada a fait un investissement initial 30 millions de dollars dans l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV) pour mieux comprendre le processus de vieillissement.
  • Le gouvernement du Canada, par l'entremise des IRSC, a récemment injecté 41,6 millions de dollars de plus dans l'étude pour les cinq prochaines années, ce qui porte son investissement total dans l'ELCV à 75,1 millions de dollars.
  • L'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement est une étude nationale du développement et du vieillissement chez les adultes qui permettra de suivre 50 000 Canadiens de 45 à 85 ans, de partout au pays, sur une période de 20 ans.
  • Au cours des cinq dernières années, l'équipe de recherche de l'ELCV a planifié et mis en œuvre l'étude, et recruté les participants. Les données recueillies sont mises à la disposition des chercheurs et des responsables des politiques qui étudient notamment la perte auditive, les blessures, les maladies chroniques et les maladies neurologiques.
  • L'information fournie par les participants à l'étude sera utilisée pour mieux comprendre comment nous vieillissons, et en fin de compte favoriser un vieillissement en santé pour tous.

Citations

« Notre gouvernement est fier d'investir dans ce projet de recherche inédit qui nous aidera à améliorer la qualité de vie des Canadiens vieillissants et des générations futures. Félicitations à l'équipe de l'ELCV pour ses progrès jusqu'ici, et merci à tous les Canadiens qui participent à cet important effort national en matière de vieillissement sain. »
Dre K. Kellie Leitch
Ministre du Travail et de la Condition féminine

« C'est un plaisir d'être de retour à l'Université McMaster pour féliciter l'équipe de l'ELCV pour son incroyable réalisation. Lorsque j'ai participé à l'annonce du financement de ce projet avec le Dr Raina, il y a environ cinq ans à peine, j'ai qualifié l'ELCV d'entreprise remarquable. Cinq ans plus tard, je suis fier de voir comment les Canadiens ont fait front commun pour faire de l'étude une véritable réussite canadienne. »
David Sweet
Député fédéral d'Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale

« Cette étude constitue une ressource précieuse pour les chercheurs qui étudient le vieillissement aujourd'hui ou qui le feront au cours des décennies à venir. Ces connaissances nous aideront à optimiser des approches par lesquelles promouvoir un vieillissement en santé au Canada. »
Dr Yves Joanette
Directeur scientifique, Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada

« Franchir le cap des 50 000 participants recrutés d'un bout à l'autre du pays témoigne non seulement du dévouement de notre personnel et de nos chercheurs, mais également de l'importance de cette étude au sein de la population canadienne. Le fait que tant de Canadiens soient en mesure de donner de leur temps sur une période de 20 ans pour aider l'ELCV à atteindre son but de comprendre le processus de vieillissement est remarquable. Chaque participant contribue à notre capacité collective de comprendre comment nous vieillissons, et au final de créer de nouvelles connaissances conduisant à une meilleure santé pour tous. »
Dr Parminder Raina
Chercheur principal désigné, Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement, Université McMaster

Liens connexes

Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement

Vidéos de l'ÉLCV


Fiche de renseignements
Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement


L'ELCV a été lancée en 2010 à titre d'initiative stratégique des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Plus de 50 000 personnes de partout au Canada ont maintenant été recrutées et ont franchi l'étape de la collecte de données initiales, ce qui fait de l'étude la plus vaste jamais entreprise sur le vieillissement au Canada.

Les participants seront suivis pendant 20 ans, étant revus tous les trois ans pour une collecte de données complète. On prendra aussi contact avec eux régulièrement pour maintenir leur engagement par rapport à l'étude. Les participants, qui proviennent de chacune des 10 provinces, avaient entre 45 et 85 ans au moment du recrutement. Les premières entrevues de suivi sont prévues pour le début de juillet.

Par une approche intégrative, l'ELCV porte un regard sur le vieillissement à travers différents prismes. Ses chercheurs recueilleront une foule d'informations sur le mode de vie et les aspects biologiques, médicaux, psychologiques, sociaux et économiques de la vie des gens.

Les données et les échantillons biologiques de l'ELCV fournis par les participants à l'étude seront mis à la disposition des chercheurs et des responsables des politiques afin qu'ils puissent entreprendre des recherches visant à améliorer notre compréhension du processus de vieillissement et à répondre aux questions à cet égard, et, en fin de compte, à favoriser un vieillissement en santé pour tous.

Plus de 160 chercheurs de 26 universités canadiennes spécialisés en biologie, en génétique, en recherche clinique, en sciences sociales, en économique, en épidémiologie et en santé des populations participeront à l'ELCV. L'étude emploie aussi plus de 250 personnes d'un bout à l'autre du Canada pour appuyer la mise en œuvre de l'étude et la collecte de données.

Les IRSC ont récemment renouvelé leur investissement dans l'ELCV, y injectant 41,6 millions de dollars pour les cinq prochaines années. L'investissement total du gouvernement du Canada dans l'ELCV atteint maintenant 75,1 millions de dollars.

Participation à l'ÉLCV

L'ELCV recueille des données de deux façons : par entrevue téléphonique seulement, et par entrevue à domicile suivie d'une visite à des centres de collecte de données spécialement équipés.

Entrevues téléphoniques

  • 21 241 participants
  • Entrevue téléphonique de 60 minutes réalisée tous les trois ans
  • Questions sur la santé et le bien-être, y compris les aspects physique, social et affectif, les habitudes de vie, les comportements et l'apparition des problèmes de santé
  • Entrevues à domicile et rendez-vous dans les sites de collecte de données
  • 30 000 participants
  • Entrevue à domicile de 60 minutes réalisée tous les trois ans dont le contenu est le même que celui de l'entrevue téléphonique
  • Rendez-vous d'une durée de deux heures et demie à trois heures dans l'un des 11 sites de collecte de données au pays tous les trois ans :
  • Victoria, Vancouver, Surrey, Calgary, Winnipeg, Hamilton, Ottawa, Montréal, Sherbrooke, Halifax et St. John's
  • Dans les sites de collecte de données, les participants se soumettront à des évaluations des fonctions cognitives et de la condition physique (poids, taille, vue et ouïe, pression artérielle et santé cardiovasculaire, densité osseuse, équilibre et force musculaire)
  • Des échantillons de sang et d'urine sont aussi recueillis

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et d'en favoriser l'application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de soins de santé pour les Canadiens. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 13 700 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada. www.irsc-cihr.gc.ca

This document is also available in English.

 

SOURCE Instituts de recherche en santé du Canada

Renseignements : Relations avec les médias, Instituts de recherche en santé du Canada, 613-941-4563, relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca; Sue Johnston, Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement, 905-525-9140, poste 21413, sjohnst@mcmaster.ca

LIENS CONNEXES
http://www.cihr-irsc.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.