La physiothérapie aide à soulager les douleurs graves de la prostate chez
l'homme

TORONTO, le 13 oct. /CNW/ - La prostatite, c'est du sérieux. Il s'agit d'un problème urologique provoquant de l'infection ou une inflammation de la glande prostatique. Ce problème de santé est relativement fréquent, surtout chez les hommes de moins de 50 ans et il peut affecter gravement la qualité de vie de ceux qui en sont atteints, notamment leur vie sexuelle et leurs relations intimes. Toutefois, de nouvelles études sur les bienfaits de la physiothérapie dans le traitement de la prostatite sont prometteuses. Des études préliminaires démontrent en effet que la physiothérapie peut soulager les symptômes de la prostatite(1).

"La physiothérapie ne guérit pas la prostatite, mais constitue certainement une base à partir de laquelle on peut travailler pour réduire et assurer une gestion plus efficace des symptômes", explique Rebecca Weaver, physiothérapeute au Bladder Control Centre de l'hôpital de l'Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver.

La prostatite est un problème médical grave lorsqu'elle s'accompagne d'une infection bactérienne. Elle peut provoquer de la fièvre et être liée à une infection des voies urinaires. Toutefois, la forme la plus commune de prostatite n'est pas causée par une infection : on l'appelle plutôt syndrome de douleur pelvienne chronique. Les principaux symptômes de ce syndrome sont une douleur entre les testicules et le rectum, à l'aine, dans la région génitale et au bas du dos. La prostatite peut aussi provoquer de la douleur lors de la miction et de la défécation et lors des activités sexuelles, y compris l'éjaculation. Comme il s'agit de problèmes très intimes, les hommes qui en souffrent peuvent être réticents à rechercher un traitement.

Les traitements de physiothérapie pour la prostatite sont très similaires à ceux proposés pour d'autres problèmes de douleur chronique tels que les lombalgies ou l'arthrite. Ils impliquent une correction des déséquilibres musculaires et le renforcement des muscles des hanches et du dos, un étirement des muscles pelviens, une éducation du patient à des techniques d'autogestion de la douleur et de la rétroaction biologique (biofeedback). Le biofeedback peut accroître la motivation du patient à effectuer les exercices prescrits et est donc un outil fort utile pour favoriser la détente des muscles hypertoniques(2). De la glace, de la chaleur, des massages et de l'électrothérapie (TENS) peuvent aussi être utilisés pour soulager les symptômes de la prostatite. De plus, les physiothérapeutes peuvent apprendre au patient comment gérer sa douleur par la relaxation et par des stratégies de respiration, et l'éduquer sur des habitudes saines relatives à la vessie et à l'évacuation des selles.

Les traitements de physiothérapie pour la prostatite n'aggraveront pas les symptômes. Cela veut dire que les urologues peuvent diriger leurs patients vers la physiothérapie dans le cadre d'un plan de traitement, particulièrement les hommes aux prises avec de la douleur pelvienne chronique et qui ne souhaitent pas avoir recours aux médicaments antidouleur comme mode principal de traitement.

"Le rôle de la physiothérapie dans le traitement de la prostatite et de la douleur pelvienne est mal compris, et de nombreux urologues ignorent peut-être que des physiothérapeutes sont en mesure d'assurer de tels traitements", explique Marie-Josée Lord, physiothérapeute traitant depuis 20 ans des dysfonctions pelvi-périneales. "Plus d'information aidera les médecins et les autres professionnels de la santé à comprendre que la physiothérapie peut constituer une part importante du traitement de la prostatite et des autres problèmes de douleur pelvienne chronique."

Rebecca Weaver et Marie-Josée Lord souhaitent toutes deux que plus de recherches soient entreprises sur les effets de la physiothérapie sur la prostatite et que des cours de formation continue traitant de la douleur pelvienne chez l'homme soient proposés, afin de compléter la formation déjà offerte en incontinence chez les hommes et chez les femmes, et en douleurs pelviennes chez les femmes.

Les hommes ayant reçu un diagnostic de prostatite devraient parler avec leur médecin de la physiothérapie en tant qu'option de traitement. Les physiothérapeutes ne sont pas tous en mesure de traiter les douleurs pelviennes, mais ceux qui le sont ont souvent reçu une formation propre à ce secteur de pratique et peuvent proposer un plan de traitement personnalisé pour aider au soulagement des symptômes et favoriser une guérison rapide.

    
    ------------------------
    (1) The Role of Pelvic Floor Physical Therapy in the Treatment of Pelvic
        and Genital Pain-related Sexual Dysfunction, The Journal of Sexual
        Medicine, mars 2008, volume 5, numéro 3, pages 513-23.
    (2) The Effect of Biofeedback Physical Therapy in Men with Chronic Pelvic
        Pain Syndrome Type III. European Urology, mai 2005, volume 47 numéro
        5, pages 607-611.
    

SOURCE Association canadienne de physiothérapie

Renseignements : Renseignements: ou entrevue avec un ou une porte-parole, en français ou en anglais: Virginia Bawlf, agente nationale de relations avec les médias, (416) 932-1888 (poste 222), (647) 379-4145 (cell.), vbawlf@physiotherapy.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne de physiothérapie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.