La nouvelle Garantie de construction résidentielle (GCR) aura son siège social à Montréal - Une sage décision

MONTRÉAL, le 23 juin 2014 /CNW Telbec/ - Montréal accueillera les bureaux de la nouvelle Garantie de construction résidentielle (GCR), qui administrera le plan de garantie à partir du 1er janvier 2015. « Cette décision nous apparaît à la fois sage et réfléchie », estiment l'Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC), ainsi que le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ). La proposition d'aménager ce siège social à Trois-Rivières aurait eu valeur de symbole, mais la réalité économique commandait qu'une certaine logique soit respectée.

« Il faut savoir que la majorité des associations de consommateurs se trouvent à Montréal, sans compter un important segment du marché de la construction résidentielle. Il s'agit donc d'une décision qui tombe sous le sens », argue Jean Dion, président de l'ACQC, pour expliquer le choix de Montréal afin d'y aménager la GCR. Ces arguments rejoignent ceux exprimés par Stéphane Labrie, président-directeur général de la Régie du bâtiment du Québec. En fait, plus de 70 % des constructeurs issus du domaine résidentiel sont localisés dans le Grand Montréal.

L'élément déclencheur d'une réforme

« La refonte des plans de garantie est notamment attribuable à la persévérance de la Coalition Proprio-Béton. Celle-ci a mené une lutte intense au cours des dernières années, afin d'obtenir justice dans le dossier de la pyrrhotite, qui a contaminé des centaines de maisons et de condos à Trois-Rivières. Néanmoins, outre le drame innommable qu'ont vécu des citoyens de cette ville, nous considérons que cette décision s'appuie sur des motifs justifiés », soutient pour sa part Yves Joli-Cœur, secrétaire général du RGCQ.

Ce qu'il faut retenir dans ce dossier « c'est que dorénavant, les consommateurs seront beaucoup mieux servis par le nouveau plans de garantie obligatoire. Le conseil d'administration de la GCR comptera 13 sièges, dont seulement trois seront occupés par des associations d'entrepreneurs », souligne Jean Dion. Les apparences de « conflits d'intérêts » entre les actuels plans de garantie et les constructeurs n'auront plus leur place.

La pyrrhotite a fait plus de 4000 victimes à Trois-Rivières. Ce drame a donné lieu à un retentissant procès qui s'est déroulé dans cette ville, récemment, et qui aura duré 68 jours. Le juge Michel Richard y a entendu 185 témoins. Une firme d'ingénieurs et deux bétonnières ont été tenues responsables, à différents degrés, des dommages causés aux maisons et aux copropriétés contaminées par la pyrrhotite.

SOURCE : Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ)

Renseignements :

Jean Dion
Cell : 418 955-6805


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.