La Nouvelle-Écosse affichera en 2015 une robuste croissance à l'export grâce à une demande accrue en produits de la mer frais

HALIFAX, le 30 avril 2015 /CNW/ - Les exportations agroalimentaires de la Nouvelle-Écosse devraient en 2015 enregistrer une croissance dans les deux chiffres pour une troisième année consécutive, selon Exportation et développement Canada (EDC).

L'intensification de la demande en produits de la mer et en homard vivant - attribuable à la reprise de l'économie américaine et à la montée de la classe moyenne sur les marchés émergents - favorisera une croissance de 22 % de ce secteur.

 « À la faveur de la reprise économique aux États-Unis, les consommateurs fréquentent davantage les restaurants à la recherche de produits plus raffinés », a déclaré Peter Hall, l'économiste en chef d'EDC. « Le homard vivant de la Nouvelle-Écosse est très prisé, tout particulièrement dans les États à proximité de la frontière. »

La vigueur de l'industrie agroalimentaire, conjuguée à la hausse de l'investissement dans la machinerie, contribuera à porter la croissance totale des exportations de la province à 7 %.

L'ascension de la classe moyenne dans les pays asiatiques a également bonifié la demande pour les exportations de produits de la mer frais  et a participé à la diversification de la destination des exportations de la province. « On note une augmentation des exportations du secteur des produits de la mer vers d'autres marchés que les États-Unis; d'ailleurs, ce secteur est rapidement en passe de devenir l'un des plus diversifiés au pays », a précisé M. Hall.

En outre, l'accord de libre-échange entre le Canada et la Corée du Sud qui a été ratifié en janvier dernier devrait accroître les expéditions en direction de l'Asie de l'Est.

Le dynamisme ne se limite pas aux exportations de produits de la mer. Au cours de la dernière année, Michelin et d'autres fabricants ont massivement investi dans le secteur automobile de la Nouvelle-Écosse, dont les exportations devraient réaliser des gains de 14 % cette année.

« La demande industrielle aux États-Unis sera le principal moteur de la croissance économique de la Nouvelle-Écosse en 2015 », a expliqué M. Hall. « Nos voisins du Sud commencent à manquer de la capacité nécessaire à leurs chaînes d'approvisionnement. Cette pénurie incitera les industries américaines à investir davantage au Canada. Voilà un contexte favorable pour les entreprises canadiennes souhaitant commencer à exporter ou élargir leur clientèle aux États-Unis. »

Les industries de l'aéronautique et des produits chimiques profiteront aussi de l'investissement des sociétés américaines à destination de la Nouvelle-Écosse.

La Nouvelle-Écosse profitera de perspectives à l'exportation généralement positives, même si la croissance du secteur énergétique de la province continuera de se contracter.

« Les répercussions de la baisse des cours pétroliers préoccupent les compagnies partout au pays, et les entreprises de la Nouvelle-Écosse ne font pas exception », a souligné M. Hall. « Les exportations énergétiques de la Nouvelle-Écosse accuseront un repli marqué, mais nous nous attendons à ce que la hausse des investissements dans la machinerie produise un résultat net positif pour l'économie de la province dans son ensemble ».

EDC est la première société d'assurance et de financement auprès des petites entreprises canadiennes qui vendent à l'étranger ou y exercent des activités. Reconnue comme l'un des grands spécialistes du commerce extérieur au Canada, l'équipe des services économiques d'EDC met gratuitement au service des entreprises canadiennes son expertise afin de les aider à augmenter leurs ventes à l'étranger et à gérer les risques sur les marchés où ils sont présents.

Les Prévisions à l'exportation, publication semestrielle d'EDC, présentent la dernière conjoncture mondiale des exportations, y compris les perspectives liées aux principales tendances économiques ainsi que les stratégies d'exportation visant à aider les entreprises canadiennes à maximiser leur croissance sur les marchés. Elles analysent aussi un éventail de risques auxquels les exportateurs doivent se préparer.

À propos d'EDC

Organisme de financement du commerce extérieur du Canada, EDC offre des solutions de financement et d'assurance au pays et partout ailleurs dans le monde afin d'aider les entreprises canadiennes de toutes tailles à profiter des débouchés sur le marché international. En tant que société d'État exerçant ses activités dans un souci de rentabilité et appliquant des principes commerciaux, EDC travaille avec des institutions financières des secteurs privé et public dans le but de renforcer la capacité des entreprises canadiennes de s'implanter sur les marchés étrangers et d'y investir.

Pour en savoir plus au sujet des façons dont EDC peut aider votre entreprise, veuillez visiter le www.edc.ca.

 

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Porte-parole, Phil Taylor, Exportation et développement Canada, 613-598-2904, ptaylor@edc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.edc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.