La Nation Crie de la baie James intente une action auprès de la Cour supérieure de justice de l'Ontario, pour la reconnaissance du titre autochtone et des droits ancestraux dans le nord de l'Ontario

NEMASKA, EEYOU ISTCHEE, QC, le 7 mars 2016 /CNW/ - La Nation Crie de la baie James a intenté une action auprès de la Cour supérieure de justice de l'Ontario, afin d'obtenir la reconnaissance du titre autochtone et des droits ancestraux de la Nation Crie sur son territoire traditionnel dans le nord de l'Ontario, Eeyou Istchee - Ontario. La poursuite judiciaire, déposée contre les gouvernements du Canada et de l'Ontario, vise une déclaration de l'existence du titre autochtone (sur une base partagée avec d'autres nations autochtones) et des droits ancestraux sur un territoire d'environ 48 000 kilomètres carrés situé au sud de la baie James et immédiatement à l'ouest de la frontière de l'Ontario et du Québec. La Nation Crie réclame aussi des gouvernements 495 millions de dollars en dommages et intérêts, à cause des violations antérieures de leurs droits sur ce territoire.

« Cette poursuite n'est que le plus récent chapitre du combat de longue haleine de la Nation Crie, qui vise à s'assurer du respect de nos droits préexistants sur l'ensemble de nos terres traditionnelles», a déclaré le Grand chef Dr Matthew Coon Come, le demandeur principal dans cette poursuite, agissant à titre de représentant. « La frontière instaurée entre l'Ontario et le Québec a séparé notre patrie d'Eeyou Istchee. Notre peuple a depuis des temps immémoriaux utilisé, occupé, gouverné et protégé ce territoire en Ontario, mais nos droits sur ces terres n'ont jamais été abordés dans aucun traité. »

L'action de la Nation Crie auprès de la Cour supérieure de l'Ontario représente la poursuite des revendications qui ont d'abord été intentées auprès de la Cour fédérale du Canada en 1989, dans l'affaire dite « Coon Come n°3 ». En juillet 2015, la Cour fédérale a jugé que les revendications de la Nation Crie à l'égard des terres de l'Ontario devaient se poursuivre auprès de la Cour supérieure de l'Ontario.

« Je suis fier de pouvoir participer à cette prochaine étape dans la lutte de la Nation Crie pour la pleine reconnaissance et la réalisation de nos droits sur l'ensemble de notre territoire traditionnel, » le Grand chef Coon Come a ajouté. « Notre peuple est déterminé à faire avancer et à défendre ses droits en Ontario, malgré les frontières provinciales qui nous ont été imposées. »

SOURCE The Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements : Matthew Coon Come, Grand Chef, GCC, Téléphone : (613) 761-1655; Bill Namagoose, Directeur général, GCC, Cellulaire : (613) 725-7024

Profil de l'entreprise

The Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.