La nageuse Summer Mortimer ajoute une médaille de bronze à sa collection - sa quatrième médaille des Jeux!

Remarque à l'intention des rédacteurs : Des fichiers vidéo et mp3 prêts à être radio-diffusés sont à la disposition des médias qui peuvent les télécharger via SendtoNews : www.sendtonews.com. Des photos sont disponibles à l'adresse http://www.paralympic.ca/banqueimages.

LONDRES, Royaume-Uni, le 6 sept. 2012 /CNW/ - La paranageuse Summer Mortimer, d'Ancaster, en Ontario, a remporté sa quatrième médaille aux Jeux paralympiques, jeudi.

Mortimer s'est classée troisième au 100 libre féminin S10 en 1:01,58. Sophie Pasco, de la Nouvelle-Zélande, a remporté la médaille d'or avec un record des Jeux en 1:00,89 et Élodie Lorandie, de France, a terminé deuxième en 1:01,09. Aurélie Rivard, âgée de 16 ans, de St-Jean-sur-Richelieu, au Québec, a pris le quatrième rang en 1:02,12.

«Cela n'a pas été la meilleure course, a dit Mortimer, âgée de 19 ans. Tout le monde est fatigué. Techniquement, cela aurait pu être meilleur. J'ai eu des problèmes ce matin avec cela et j'ai essayé de les corriger. Mais globalement ce fut une excellente expérience. J'aime affronter ces filles et c'est une excellente expérience.»

Rivard avait remporté une médaille d'argent au 400 libre, mercredi, sa première médaille paralympique en carrière.

«C'était une course folle, a dit Rivard. Je ne m'attendais pas du tout à cela. J'ai obtenu un excellent résultat et j'ai amélioré mon classement mondial. Mes jambes me faisaient encore mal à la suite de la course de mercredi, mais j'ai donné tout ce que j'avais.»

Au 100 libre masculin S10, Benoît Huot, de Montréal, et Nathan Steen, de Maple Ridge, en C.-B., se sont classés respectivement quatrième et cinquième en 53,32 et en 53,59.

«C'est la seule course dans laquelle je n'ai pas réussi un record personnel, mais je suis tout de même satisfait de mes Jeux, a dit Huot, âgé de 28 ans, qui a gagné une médaille d'or, une d'argent et une de bronze, cette semaine, pour porter son total de médailles paralympiques en carrière à 19. Ce fut une semaine magique et mémorable. Je repars de Londres avec un sourire sur le visage.»

ATHLÉTISME

Les athlètes canadiens ont récolté une paire de places parmi les huit meilleurs aujourd'hui, lors de la compétition d'athlétisme des Jeux paralympiques. Josh Cassidy et Rachael Burrows, les deux d'Ottawa, Ont., ont terminé cinquième et sixième respectivement lors du 800 mètres T54 et du 200 mètres T34.

Josh Cassidy a évité un accident lors de la finale masculine du 800 mètres T54 en fauteuil roulant, afin de terminer sixième globalement avec un temps de 1:39,72. Cependant, peu de temps après l'affichage des résultats officiels, l'athlète chinois fut disqualifié, plaçant donc Cassidy en cinquième position. « J'ai pu éviter l'accident et j'ai dépensé beaucoup d'énergie à revenir dans la course. Je me sens de mieux en mieux à chaque jour, et j'ai bien hâte à dimanche. » Josh participera au marathon dimanche, à 11 h 30 heure locale (06 h 30 heure de l'est).

Rachael Burrows fut sixième de la finale féminine du 200 mètres T34 en 38,51 secondes. « Ce fut définitivement une meilleure course que celle de ce matin; mon départ fut bien meilleur. J'ai eu un bien meilleur départ et ai bien performé selon mes standards. » Elle ajoute : « Ceci fut une expérience formidable, et je suis heureuse et reconnaissante d'avoir représenté le Canada. » Elle s'est qualifié pour la finale, plus tôt au cours de la journée, en terminant troisième de sa série de qualification avec un temps de 39,59 secondes. Burrows reviendra de ses premiers Jeux paralympiques avec deux places parmi les huit meilleures. Plus tôt cette semaine, elle a terminé huitième au 100 mètres.

Keira-Lyn Frie, de Saskatoon, Sas., et Diane Roy, de Sherbrooke, Qué., ont toutes deux terminé quatrième de leur série respective du 1500 mètres T54 en fauteuil roulant, pour ainsi passer à la finale de demain, qui aura lieu à 21 h 08 heure locale (16 h 08 heure de l'est). Frie a arrêté le chrono à 3:42,59, tandis que Roy a croisé le fil d'arrivée en 3:32,27.

Lors du 400 mètres masculin T11 pour déficients visuels, Jonathan Dunkerley, d'Ottawa, Ont., et le coureur-guide Sean Young, d'Ottawa, Ont., ont enregistré un temps de 55,27 secondes pour prendre la troisième place de leur série. Malheureusement, ce ne fut pas suffisant pour passer à la finale.

Lors de la même épreuve, Dustin Walsh, de Coquitlam, C.-B., et le coureur-guide Dylan Williamson, de Langley, C.-B., semblaient avoir terminé deuxièmes de leur série, grâce à un record personnel de 53,64 secondes. Cependant, ils furent disqualifiés après la course pour une infraction de corridor. Ils ne passent pas à la finale.

Braedon Dolfo, de Langley, C.-B., a terminé quatrième, en 23,25 secondes, dans sa série de 200 mètres T13 pour déficients visuels. Ce ne fut pas suffisant pour passer à la finale.

Lors du 400 mètres féminin T37, Leah Robinson, de Mannheim, Ont., a terminé cinquième de sa série avec un temps de 1:16,94, et ne passe pas à la finale.

BOCCIA

L'équipe canadienne de boccia a connu une journée crève-coeur aujourd'hui en voyant ses chances d'accéder aux quarts de finale anéanties. Adam Dukovich (London, Ont.), Josh Vander Vies (Vancouver, C.-B.), Paul Gauthier (Vancouver, C.-B) et Marco Dispaltro (St-Jérôme, QC) se sont tous inclinés en huitième de finale.

Épreuves de la catégorie BC2

Dukovich, qui occupe le cinquième rang du classement mondial de la catégorie BC2, a joué un match difficile contre le Brésilien Maciel Sousa Santos. Celui-ci a dominé trois des quatre manches en marquant deux points en première manche, quatre en deuxième et trois en troisième. Dukovich a tenté de répliquer en marquant trois points en quatrième manche. Le match s'est conclu avec un pointage de 3-9 contre le Brésil. Dukovich termine donc 14e au classement final dans la catégorie BC2.

Épreuves de la catégorie BC3

Le quadruple médaillé paralympique Paul Gauthier s'est incliné 5-7 devant le Portugais José Macedo. Gauthier a marqué le premier et unique point de la première manche, mais Macedo a contre-attaqué avec trois points dans la manche suivante. Gauthier a répliqué énergiquement en marquant quatre points en troisième manche, mais a été vaincu par son adversaire qui a compté quatre points dans la dernière mance. Le match s'est terminé avec un pointage de 5-7 pour le Portugal. Gauthier se retrouve en neuvième position de la catégorie BC3 au classement final.

Épreuves de la catégorie BC4

Le médaillé de bronze en équipe, Josh Vander Vies, s'est mesuré au champion du monde de la catégorie BC4. Eliseu dos Santos du Brésil a dominé le match en marquant un, trois, zéro et quatre points dans chaque manche. Vander Vies n'a compté qu'un seul point en troisième manche. Le match s'est terminé 1-8 pour le Brésil, laissant Vander Vies au 15e rang du classement final.

« Je suis déçu, mais tout de même très heureux d'avoir remporté le bronze en doubles (paires mixtes BC4 avec Marco Dispaltro), dit Vander Vies. Je fais partie de l'équipe de boccia depuis neuf et c'est génial de remporter une médaille. Je visais une médaille à l'épreuve individuelle, mais le tirage au sort a voulu que j'affronte le favori au premier tout. Le résultat me déçoit, mais je suis satisfait de la façon dont j'ai joué. »

Marco Dispaltro, qui a remporté une médaille de bronze plus tôt cette semaine avec Vander Vies, a joué un match enlevant contre le Britannique Peter McGuire. Le Britannique, favori, a marqué un et ensuite deux points dans les deux premières manches. Dispaltro a effectué une remontée spectaculaire en troisième manche en marquant trois points et égalisant le pointage. McGuire a marqué quelques secondes avant la fin de la dernière manche pour l'emporter 3-4. Dispaltro termine donc en 9e position du classement final.

« Mes attentes étaient très élevées, explique Dispaltro. J'espérais monter sur le podium alors cette défaite est difficile à accepter. Au moins, je rapporte une médaille de l'épreuve par équipe à la maison. »

L'équipe canadienne de boccia récolte donc la médaille de bronze remportée le 4 septembre par Dispaltro et Vander Vies à l'épreuve en paire BC4.

CYCLISME

La première série de courses sur route a eu lieu aujourd'hui à Londres lors des Jeux paralympiques de 2012, et Marie-Claude Molnar a obtenu le meilleur résultat de l'équipe canadienne en compétition, terminant 13e lors de la course C4-5 Femmes.

Au lendemain de sa médaille de bronze dans la course contre-la-montre hier, Molnar a affiché le troisième meilleur résultat parmi les coureurs de sa catégorie, C4. Aux Jeux paralympiques, les catégories sont regroupées pour les courses sur route.

« Ces Jeux paralympiques ont été une expérience incroyable. J'ai terminé quatrième en poursuite individuelle sur piste et a remporté une médaille de bronze hier dans le contre-la-montre sur route. Nous pouvons maintenant bâtir sur ces résultats et avec l'équipe que nous avons autour de moi, je pense que cela est possible. Une fois de plus j'ai donné tout ce que j'avais dans la course aujourd'hui, je n'ai pas de regret, » a déclaré Marie-Claude Molnar.  

Sébastien Travers, l'entraîneur du programme canadien de paracyclisme : « Nous avons terminé aujourd'hui toutes les compétitions de la catégorie C. Nous avons fait des progrès incroyables sur la piste et, au contre-la-montre, Marie-Claude Molnar a remporté une médaille de bronze. Elle a aussi terminé quatrième sur la piste, en poursuite individuelle. Tous les athlètes ont battu leurs records personnels sur la piste. L'avenir est prometteur et nous savons que nous pouvons compter sur cela pour Rio 2016. »

Chez les hommes C1-3, le Canada n'a pas été aussi chanceux, voyant ses trois pilotes, Jaye Milley, Brayden McDougall et Arnold Boldt, afficher des résultats DNF. Boldt n'a pas terminé puisqu'il a été forcé d'abandonner souffrant d'un mal de dos. Milley a terminé la course, mais son résultat n'a pas compté puisqu'il a été dépassé par le gagnant dans le dernier tour. Pour McDougall, il a souffert de problèmes mécaniques, et perdu du précieux temps avant d'être rejoint par le peloton un peu plus tard.

« Aujourd'hui, c'était assez impressionnant. C'était probablement mon parcours préféré que je n'ai jamais roulé. Je suis entré dans cette course pour donner tout ce que j'avais. Dès le début de la course, j'étais complètement au maximum. J'ai donné tout ce que j'avais, et je suis assez satisfait de ma course sur route, à mes tout premiers Jeux paralympiques », a déclaré Milley, de Calgary, AB.

Milley a ajouté, au sujet de ses débuts aux Jeux paralympiques : « Je n'ai pas de mot pour décrire mes émotions. C'est incroyable. C'est formidable. C'était un rêve devenu réalité pour moi. Tout le monde a un rêve, et certaines personnes y sont parvenues à le réaliser, et ils savent les sentiments. Tout, du début à la fin, était fantastique. »

« Ce sont mes deuxièmes Jeux paralympiques. Je viens de terminer les courses sur route, pour les hommes catégorie C1-3. Globalement, je suis très heureux avec tout ce qui s'est déroulé à Londres. Si vous regardez autour et témoignez de la foule ici, elle est incroyable. En ce moment, j'ai toujours la chair de poule juste à y penser. D'avoir mes parents et ma famille ici, ça rend l'expérience encore plus spéciale, » a expliqué Brayden McDougall, aussi de Calgary.

Les résultats canadiens sont les suivants : 13. Marie-Claude Molnar, Femmes C4-5 (1:58.44); Jaye Milley, Hommes C1-3 (DNF), Arnold Boldt, Hommes C1-3 (DNF); Brayden McDougall, Hommes C1-3 (DNF)

Les épreuves de cyclisme sur route aux Jeux paralympiques de 2012 se poursuivent demain avec la deuxième série des épreuves de cyclisme sur route.

VOILE

En voile, la dernière course a été retardée puis annulée pour cause de vent insuffisant lors de la dernière journée de compétition.

« Les conditions climatiques étaient difficiles pour nous aujourd'hui », a déclaré Chris Atkins, Liaison avec les médias sur le terrain. « Nous ne voulions pas d'une course injuste pour les concurrents. Nous avons eu 10 très bonnes courses à ce jour. Nous ne voulions pas qu'une mauvaise course décide de la liste des médaillés. »

En quillard monoplace, Paul Tingley (Halifax, N.-É.) a conclu la régate sur une cinquième place.

En quillard biplace - SKUD-18, Stacie Louttit (Victoria, C.-B.) et Josh McRoberts (Victoria, C.-B.) ont terminé quatrièmes.

« De toute évidence, nous sommes déçus de terminer à la quatrième place », a déclaré McRoberts. « Mais, pour être honnête, les autres pays ont mieux navigué que nous. Je suis quand même fier de notre classement. Au final, nous sommes la meilleure équipe de voile canadienne, Jeux olympiques et paralympiques confondus.

Logan Campbell (Saskatoon, SK), Scott Lutes (Montréal, QC) et Bruce Millar (Victoria, C.-B.) ont pour leur part terminé à la dixième place de l'épreuve de quillard triplace - Sonar.

« De toute évidence, nous n'étions pas venus pour ça », a déclaré Lutes. « C'était une flotte difficile. N'importe laquelle des huit meilleures équipes aurait été capable de remporter cette régate. Nous pensions vraiment faire partie des huit meilleurs. »

NATATION

Au 100 libre féminin S8, Morgan Bird, de Calgary, a abaissé son record canadien à 1:10,97 en se classant sixième. Elle termine ses épreuves individuelles à ses premiers Jeux paralympiques avec trois finales et trois records personnels.

«Je n'aurais pas pu demander une meilleure course, a dit Bird. J'ai essayé d'implanter les mêmes techniques et les mêmes rythmes de mouvements que dans la ronde préliminaire, mais en faisant un meilleur travail de contrôle dans la première longueur et en revenant plus forte.»

Au 400 libre féminin S7, Brianna Nelson, de Victoria, a complété sa huitième épreuve en huit jours en terminant sixième avec un record personnel en 5:40,64. Elle a gagné deux médailles d'argent jusqu'à maintenant.

«Je suis vraiment fatiguée, mais sinon je suis correcte, a dit Nelson, âgée de 20 ans. Ces Jeux ont été une véritable excellente expérience. Il y a eu des résultats auxquels je ne m'attendais pas et d'autres que j'espérais meilleurs, mais je garderai d'excellent souvenirs de ces Jeux.»

Au 100 papillon masculin S11, Donovan Tildesley, de Vancouver, a raté par 0,22 de seconde son record canadien en se classant huitième.

Voici les autres résultats canadiens: Zach McAllister, de Lethbridge, en Alberta, 10e au 100 libre masculin S8; Katarina Roxon, de Stephenville, à T.-N.-L., 10e au 200 QNI féminin S9; Brianna Jennett-McNeill, de Russell, en Ontario, 10e au 100 libre féminin S10; Kirstie Kasko, de Calgary, 12e, et Jana Murphy, de Victoria, 15e au 100 brasse féminin S14; Michael Heath, de Woodstock, en Ontario, 13e au 100 brasse masculin S14; Isaac Bouckley, de Whitby, en Ontario, 15e au 100 libre masculin S10; Camille Bérubé, de Gatineau, au Québec, et Sarah Mailhot, de Québec, 16e et 19e au 100 libre féminin S8.

Après huit jours de compétition, les paranageurs canadiens ont remporté trois médailles d'or, huit d'argent et deux de bronze.

La compétition se poursuivra vendredi.

BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT

L'équipe canadienne de basketball féminin a multiplié les points lors du match les opposant au Mexique jeudi et établi un record offensif en dominant leurs adversaires 74-53 (l'écart le plus élevé de l'équipe pour les quatre derniers Jeux paralympiques). L'équipe canadienne, qui a terminé cinquième aux Jeux de 2008 à Beijing Canada, essayera d'égaler ce résultat lors de son dernier match des Jeux paralympiques de 2012 à Londres qui aura lieu le vendredi 7 septembre à 10:45 BST

Très tôt dans le match, les Canadiennes ont fait comprendre à leurs adversaires qu'il n'était pas question qu'elle se laisse décourager par leur défaite crève-cœur en quart de finale mardi. Elles n'ont pas lésiné sur les lancers et ont rapidement acquis une avance de 16 points pour terminer la première période avec un pointage de 30-4.

Il n'a fallu à Janet McLachlan de Vancouver en Colombie-Britannique que 10 minutes pour réussir son deuxième double-double en autant de matchs. La joueuse qui a accumulé le plus de points et de rebonds du tournoi a maintenu son rythme d'enfer jusqu'à la fin du match et a accumulé 24 points et 13 rebonds, un record pour les deux matchs.

On connait l'affiche de la finale. Le Canada affrontera son vieux rival, l'Australie, pour la médaille d'or après avoir battu la Grande-Bretagne 69-52 en demi-finale, jeudi. Patrick Anderson (Fergus, ON) a été en pointe de l'offensive canadienne et n'est pas passé qu'à un rebond d'un triple double (17 points, 11 assistances et neuf rebonds). Joey Johnson (Winnipeg, MB) a renforcé l'attaque canadienne avec 15 points et 14 rebonds, tandis que Bo Hedges (Wonowon, C.-B.) a contribué à hauteur de 12 points.

Les deux premiers quarts-temps étaient très disputés, l'équipe britannique étant particulièrement déterminée et ayant réussi à étouffer les tirs canadiens. les Canucks n'ont en effet connu un taux de réussite que de 38 % lors des deux première périodes. Ils ont néanmoins réussi à mener 33-27 à la mi-temps. Le Canada a alors commencé à distancer son adversaire en marquant 24 points contre seulement 10 pour la Grande-Bretagne dans le troisième quart-temps avant de prendre le large dans la dernière période.

Le match pour la médaille d'or contre l'Australie, qui avait battu le Canada 72-60 lors des Jeux paralympiques de 2008, aura lieu le samedi 8 septembre à 21 h 15, BST.

ESCRIME EN FAUTEUIL ROULANT

Pierre Mainville de Saint-Colomban au Québec a obtenu le meilleur résultat du Canada en escrime en fauteuil roulant aux Jeux paralympiques jeudi en se classant au cinquième rang de l'épreuve du sabre. Il est toutefois très déçu.

Mainville a enchaîné les rencontres du tour éliminatoire avec succès ce qui lui a permis de gagner par défaut en huitième de finale avant de s'incliner devant le Russe Alexandr Kurzin en quart de finale. Mainville a également terminé au neuvième rang de l'épreuve masculin mercredi.

« Ce n'est pas un mauvais résultat, mais ce n'est pas celui que je voulais, dit Mainville, qui avait obtenu un résultat de 0-5 lors du tour éliminatoire de l'épreuve de sabre lors des Jeux paralympiques de 2008. J'avais tous les outils dont j'avais besoin pour livrer une meilleure performance, mais ce n'était pas suffisant. Tous les compétiteurs avaient une bonne stratégie et une bonne technique. L'aspect mental fait toute la différence. »

Lors du tour éliminatoire, Mainville, 39 ans, a récolté trois victoires en quatre combats sous les yeux de sa femme et de ses deux jeunes enfants. Il a notamment eu raison du numéro deux mondial, le Français Marc-André Cratère.

Lors du tour éliminatoire, il a également défait l'Espagnol Carlos Soler Marquez 5-2, le Hongkongais Chik Sum Tam 5-3 avant de s'incliner 5-1devant le numéro cinq mondial, le Polonais Grzegorz Pluta.

« Je me suis bien battu et j'étais prêt, » dit Mainville.

Mainville, classé huitième au monde, a vaincu Kurzin, le numéro six, plus tôt cette année en Coupe du monde.

« Je n'avais pas de raison de perdre ce combat, affirme Mainville, devenu paraplégique en 2002 après avoir été victime d'une fusillade. Je n'ai pas de blessures et j'ai travaillé très fort au cours des quatre dernières années. J'ai vu mon entraîneur plus souvent que ma famille. C'est frustrant. »

La première moitié du combat de quart de finale opposant Mainville à Kurzin a été très serrée jusqu'à ce dernier brise l'égalité de 9-9 avec six points sans riposte

RUGBY EN FAUTEUIL ROULANT

L'équipe canadienne composée de Ian Chan (Richmond, C.-B.), Jason Chrone (Owen Sound, ON), Patrice Dagenais (Embrun, ON), Jared Funk (Niverville, MB), Garett Hickling (Kelowna, C.-B.), Trevor Hirschfield (Vancouver, C.-B.), Fabien Lavoie (Québec, QC), Zak Madell (Okotoks, AB), Travis Murao (Richmond, C.-B,), Patrice Simard (Québec, QC), Mike Whitehead (Harrow, ON), David Willsie (Dorchester, ON) et de l'entraîneur Kevin Orr (Algonquin, IL, É.-U.) et classée numéro deux mondiale, affrontait la Belgique, numéro 7 mondiale, à l'occasion de son deuxième match de poule des Jeux paralympiques de 2012, au Parc olympique.

Après une première mi-temps très disputée, le Canada a commencé à prendre une légère avance dans le troisième quart-temps avec une offensive impressionnante de Zac Madell, 18 ans, et du vétéran Mike Whitehead et plusieurs buts de Trevor Hirschfeild. Le Canada l'a emporté 58-50.

Les Canadiens affronteront les Suédois pour une place en demi-finale, demain, le 7 septembre, à 19 h, heure locale.

À propos du Comité paralympique canadien

Le Comité paralympique canadien est un organisme privé à but non lucratif comprenant 46 organisations sportives membres ayant pour vocation d'améliorer le Mouvement paralympique. Sa vision est d'être au premier rang mondial en tant que nation paralympique. Sa mission est de développer un système sportif durable pour permettre aux athlètes canadiens de monter sur le podium des Jeux paralympiques. En appuyant les athlètes paralympiques canadiens et en faisant la promotion de leur réussite, le CPC incite tous les Canadiens qui ont un handicap physique à pratiquer des sports au moyen des programmes offerts par nos membres.

Suivez votre équipe :

www.paralympique.ca/londres2012
www.facebook.com/CDNParalympics
www.twitter.com/CDNParalympics #Londres2012 #GoCanadaGo
www.youtube.com/CDNParalympics



SOURCE : COMITE PARALYMPIQUE CANADIEN (CPC)

Renseignements :

Alison Korn
Chef de presse
Équipe paralympique canadienne
Londres  : 07510 875 867
akorn@paralympic.ca 

Judy Joseph-Black
Chef de presse adjointe
Équipe paralympique canadienne
Londres  : 07510 875 869
jjoseph-black@paralympic.ca

Profil de l'entreprise

COMITE PARALYMPIQUE CANADIEN (CPC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.