La municipalité de Blainville empêche un journaliste de TVA de filmer une séance publique de son conseil municipal

MONTRÉAL, le 18 févr. 2015 /CNW Telbec/ - La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) dénonce l'interdiction imposée à un journaliste de TVA de filmer le conseil municipal de Blainville.

Yves Poirier et le caméraman qui l'accompagnait se sont vu refuser l'accès à une séance publique, le mardi 17 février, en vertu d'un règlement de la municipalité qui contrôle l'enregistrement de ses conseils.

En vigueur depuis décembre 2010, ce règlement prévoit que quiconque désire filmer une séance publique doit en faire la demande 48 heures au préalable. Rien ne garantit que l'autorisation lui sera accordée. Les conseils municipaux sont filmés par la Ville, qui s'en réserve l'exclusivité en vue d'une diffusion web le lendemain.

Ce règlement semble une tactique de contrôler le message et représente une entrave au travail des journalistes. Il s'agit d'une atteinte directe au droit du public à l'information.

Un cadre de Blainville a, par la suite, tenté d'intimider Yves Poirier en le menaçant de le faire expulser par un policier s'il filmait la séance. Lorsque le journaliste a tenté de tourner des images à travers une vitre à l'extérieur de la salle, ce qui n'est pas interdit par ledit règlement, le policier en question est venu lui demander de partir.

L'intimidation d'un journaliste est inacceptable : il s'agit d'une menace directe à la liberté de presse.

Les conseils municipaux sont des séances décrites comme publiques par la Loi sur les cités et villes. Par souci de transparence envers leurs citoyens, de plus en plus de municipalités diffusent leurs séances publiques en direct sur le web et permettent l'enregistrement instantané.

Pour le bien du public, qui est en droit de savoir ce qui se déroule dans un conseil municipal qu'il finance par ses impôts, la FPJQ demande à la municipalité de Blainville de revoir incessamment son règlement et de permettre l'enregistrement et la diffusion en direct lors des conseils municipaux.

Rappelons qu'en 2005, la Fédération de municipalités du Québec (FQM) - dont Blainville n'est pas membre - a adopté une résolution invitant ses membres à ne pas interdire l'enregistrement des séances de conseil par les médias et à donner libre accès aux journalistes à leurs réunions.

 

SOURCE FEDERATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUEBEC

Renseignements : Jean-Thomas Léveillé, vice-président de la FPJQ, 514-522-6142

LIENS CONNEXES
www.fpjq.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.