La ministre St-Pierre au Parlement européen pour le vote sur l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne

QUÉBEC, le 14 févr. 2017 /CNW Telbec/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, entame aujourd'hui une mission de trois jours en France afin d'assister aux débats et au vote concernant l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne qui se tiendront au Parlement européen le 15 février, à Strasbourg.

Rappelons que le vote sur l'AECG par le Parlement européen est une étape importante dans la mise en œuvre de cet accord prioritaire pour le Québec puisqu'un résultat positif permettra son entrée en vigueur provisoire dans les mois suivants et enclenchera le processus de ratification dans les États membres de l'Union européenne.

Des entretiens avec des acteurs politiques régionaux et auprès d'institutions européennes compléteront le programme de la ministre à Strasbourg. Elle se rendra ensuite à Paris pour discuter de la mise en œuvre de l'AECG sur le territoire français avec différents intervenants économiques.

« C'est avec fébrilité et beaucoup d'espoir que j'assisterai, au nom du Gouvernement du Québec, au vote du Parlement européen. Ce vote constitue une étape cruciale pour la mise en œuvre de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne. J'ai rencontré nos interlocuteurs politiques et économiques européens le mois dernier à Bruxelles et j'ai tout lieu d'être optimiste quant à l'issue du vote des députés sur cet accord porteur de bénéfices pour toutes les parties », a déclaré la ministre St-Pierre.

Faits saillants :

  • Les commissions du Commerce international et de l'Environnement du Parlement européen se sont formellement prononcées, le mois dernier, en faveur de l'AECG
  • L'AECG est le plus important accord négocié par le Canada depuis l'Accord de libre‑échange nord‑américain en 1994. Il s'agit d'un accord progressiste de nouvelle génération, qui tient compte des aspects sociaux et environnementaux, en plus de garantir le pouvoir des États à légiférer. Il offrira aux entreprises québécoises un accès privilégié à un marché représentant 500 millions de consommateurs.
  • Le Québec a été l'instigateur en 2007 de ce projet d'accord et en demeure un promoteur actif.
  • Depuis 2009, Pierre Marc Johnson agit comme négociateur en chef pour le Québec dans le cadre des négociations entre le Canada et l'Union européenne pour la conclusion de l'accord.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 28 représentations dans 15 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : http://bit.ly/1lSqqTn 

 

SOURCE Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Renseignements : Source : Ann-Clara Vaillancourt, Attachée de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Tél. : 418 649-2319, Information : Philippe Hébert, Conseiller en communication, Direction des communications et des affaires publiques, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Tél. : 418 649-2400, poste 56009


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.