La ministre Mihychuk collabore avec l'Ukraine en matière de sécurité des travailleurs

GATINEAU, QC, le 3 nov. 2016 /CNW/ - En tant que ministre de l'Emploi, l'honorable MaryAnn Mihychuk a rencontré cette semaine son homologue ukrainien, M. Andriy Reva, ministre de la Politique sociale de l'Ukraine. Ils ont convenu d'approfondir la collaboration entre les deux pays en matière d'emploi et de sécurité dans le contexte du nouveau chapitre progressif sur le travail de l'Accord de libre-échange Canada-Ukraine (ALECU). Cette mission renforce le soutien indéfectible du Canada envers l'Ukraine.

La ministre Mihychuk s'est également entretenue avec une agence des Nations Unies, l'Organisation internationale du travail, afin d'élaborer un plan de travail pour la mise en œuvre d'un projet tripartite de formation visant à créer des conditions de travail plus sécuritaires dans le secteur de l'extraction minière en Ukraine.

Ces rencontres ont eu lieu lors de la première mission officielle de la ministre Mihychuk en Ukraine. Cette mission fait suite à la récente signature de l'ALECU, en juillet 2016.

La ministre Mihychuk a commencé sa mission par une visite de la carrière de granite de Sosnivskyi. Le Canada et l'Ukraine sont tous deux dotés de ressources naturelles abondantes qui représentent un potentiel économique élevé dans le secteur de l'extraction. Compte tenu du solide bilan de sécurité de l'industrie canadienne et de son objectif commun d'éliminer les décès en milieu de travail, la ministre était heureuse de partager des pratiques exemplaires.

La ministre Mihychuk a ensuite convoqué une table ronde sur les défis et les possibilités liés au travail, en s'adressant à des universitaires, des organisations non gouvernementales et des organisations régionales et internationales.

Elle a organisé une rencontre de travail avec les membres du Congrès des Ukrainiens canadiens afin d'explorer des moyens pour les Canadiens d'ici de jouer un rôle dans la reconstruction économique de l'Ukraine.  

La ministre a également visité le site du réacteur de Tchornobyl, où elle a pu constater comment l'investissement de 3,6 millions de dollars du Canada pour financer le confinement et le stockage sûr des matières radioactives aide les Ukrainiens à faire face aux conséquences permanentes du désastre de 1986 et contribue à la régénération remarquable de son écosystème.

Pour terminer sa mission en Ukraine, la ministre Mihychuk a rencontré la ministre ukrainienne de la Santé, la Dre Ulana Suprun, pour discuter de l'avancement des normes en matière de santé et sécurité au travail.   

La ministre Mihychuk a également déposé un pot de grains sur le site de Holodomor et a réitéré le support inébranlable du Canada envers l'Ukraine.

L'ALECU représente une étape importante dans la relation entre le Canada et l'Ukraine. Il contribuera à la croissance de notre économie et à la création d'emplois, et aura des retombées positives pour la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Citation 

« En tant que fière Canadienne d'origine ukrainienne et ministre du Travail, je suis très heureuse de renforcer les liens avec l'Ukraine et de contribuer à créer de meilleurs emplois plus sécuritaires pour les travailleurs ukrainiens, particulièrement dans le secteur de l'extraction minière. Cette mission a permis aux deux pays de progresser dans l'atteinte de nos engagements mutuels en matière de travail en vertu du nouvel Accord de libre-échange Canada-Ukraine, notre premier accord de libre-échange progressif.»
- L'honorable MaryAnn Mihychuk, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail

Les faits en bref

  • L'Accord de libre-échange Canada‑Ukraine a été signé à Kiev le 11 juillet 2016.
  • Le Programme du travail négocie et met en œuvre des accords commerciaux dans le domaine du travail afin d'aborder les aspects de l'intégration économique liés au travail.
  • Ces accords dans le domaine du travail ont pour but d'améliorer les conditions de travail dans les pays partenaires, et de promouvoir le respect des droits et principes relatifs au travail reconnus à l'échelle internationale.
  • Les accords commerciaux dans le domaine du travail aident les entreprises et les travailleurs canadiens à soutenir la concurrence sur les marchés mondiaux. En vertu de ces accords, les pays participants s'engagent à respecter les droits et principes fondamentaux relatifs au travail, à appliquer efficacement leur propre législation du travail, et à coopérer sur les enjeux touchant le travail.

 

Liens connexes

Accord de libre-échange Canada-Ukraine 
Affaires internationales du Programme du travail

="https://twitter.com/@Travail_EDSC" rel="nofollow" target="_blank">Suivez-nous sur Twitter 

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : pour les médias : Carlene Variyan, Directrice des communications, Cabinet de l'honorable MaryAnn Mihychuk, Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, carlene.variyan@hrsdc-rhdcc.gc.ca, 819‑654‑5611; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819‑994‑5559, media@rhdcc-hrsdc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.