La ministre Lucie Charlebois souligne l'implantation du registre de vaccination du Québec

QUÉBEC, le 12 juin 2014  /CNW Telbec/ - La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, souligne le début de l'implantation du nouveau registre de vaccination du Québec. C'est en effet aujourd'hui qu'entre en vigueur le règlement encadrant les modalités de déploiement de ce registre, dans la foulée de la Loi concernant le partage de certains renseignements de santé, adoptée par l'Assemblée nationale en 2012.

« Il s'agit d'une innovation qui aura de précieuses retombées pour les autorités de santé publique, pour les établissements et les professionnels du réseau de la santé, ainsi que pour toute personne qui reçoit des vaccins au Québec. En plus des informations déjà présentes dans les banques de données des centres de santé et de services sociaux‑mission CLSC, on consignera dans le nouveau registre les renseignements relatifs aux vaccins administrés, au fur et à mesure que le registre sera déployé dans les différentes régions du Québec. Cela permettra, entre autres avantages, de vérifier l'histoire vaccinale d'une personne, de mieux contrôler les épidémies et de retracer ceux et celles ayant reçu un vaccin faisant l'objet d'un rappel, le cas échéant », a déclaré madame Charlebois.

L'information consignée dans le registre sera strictement confidentielle, n'étant accessible qu'aux vaccinateurs ainsi qu'aux autorités de santé publique. L'inscription au registre est obligatoire, mais il sera possible de signifier son refus de recevoir du matériel promotionnel sur la vaccination ou d'être relancé pour se voir offrir un vaccin.

Le déploiement du registre de vaccination se fera dans tous les centres de santé et de services sociaux‑mission CLSC en débutant par la région de la Capitale-Nationale. Les autres régions suivront à partir de l'automne prochain, l'ensemble des CLSC devant être couvert d'ici la fin de 2015.

« La vaccination demeure la meilleure façon de se protéger contre plusieurs maladies infectieuses. Le Québec peut maintenant compter sur un instrument de qualité, capable d'améliorer considérablement la prévention et le contrôle des maladies évitables par la vaccination. Des bénéfices importants s'ensuivront pour les enfants, les jeunes, les adultes et les aînés qui se font vacciner chaque année », a conclu la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique.

 

SOURCE : Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique

Renseignements : Source : Direction des communications, Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec; Renseignements : Alexandra Bernier, Attachée de presse de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, 418-266-7181

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.