La ministre Leitch marque le 20e anniversaire de la Déclaration et Programme d'action de Beijing lors de la 59e session de la Commission de la condition de la femme

Le Canada se joint à d'autres États membres pour inviter instamment à prendre de nouvelles mesures afin d'accélérer le renforcement de l'autonomie des femmes dans le monde.

NEW YORK, le 10 mars 2015 /CNW/ - L'honorable Dre K. Kellie Leitch, ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, dirige la délégation canadienne à la 59e session de la Commission de la condition de la femme, qui se déroule du 9 au 20 mars 2015. La ministre Leitch s'unira à d'autres États membres pour presser les Nations Unies d'adopter des mesures concrètes afin que progresse l'égalité entre les sexes dans le monde, y compris la prise en compte du genre dans l'ensemble du programme de développement pour l'après-2015.

Il s'agit d'une année charnière pour la Commission de la condition de la femme, puisque 2015 marque le 20anniversaire de la Déclaration et Programme d'action de Beijing, adoptée en 1995 à la Quatrième conférence mondiale sur les femmes. La communauté internationale s'y engageait alors à protéger les droits fondamentaux des femmes ainsi qu'à travailler à leur avancement et à leur autonomisation partout dans le monde. La Commission a marqué l'occasion en publiant une déclaration politique qui réitère l'engagement des pays membres à réaliser l'égalité des sexes.

Cette année, la session de la Commission de la condition de la femme est consacrée aux progrès accomplis par rapport aux objectifs de 1995. Elle considérera aussi les possibilités de développement à saisir au-delà de 2015 pour autonomiser les femmes et concrétiser l'objectif d'égalité des sexes. En prévision de cette session, les États ont produit des examens nationaux (page en anglais seulement) qui présentent leurs progrès vers l'atteinte de l'égalité entre les sexes au cours des vingt années écoulées depuis l'adoption de la Déclaration de Beijing. L'examen national du Canada peut être consulté en ligne.

À titre de chef de la délégation canadienne, la ministre Leitch prononcera une déclaration et participera à d'autres activités durant la session, notamment à des discussions sur le renforcement de l'autonomie des filles et des jeunes femmes ainsi que sur les mariages d'enfants et les mariages précoces ou forcés.

Les faits en bref

  • La ministre Leitch dirige au nom du gouvernement du Canada la délégation canadienne à la 59e session de la Commission de la condition de la femme, qui se déroule à New York du 9 au 20 mars 2015.
  • La délégation canadienne compte des représentantes des gouvernements provinciaux et territoriaux et des membres de la société civile.
  • L'année 2015 marquant le 20e anniversaire de la Déclaration et Programme d'action de Beijing, la société civile et les gouvernements devraient être représentés en nombre record à la 59e session. Les gouvernements et les organes de l'ONU tiendront environ 200 événements parallèles, et la société civile, environ 450.
  • La Commission a profité de la session pour publier une déclaration politique qui réitère l'engagement des États membres à réaliser l'égalité des sexes.
  • Le gouvernement du Canada appuie la pratique du mentorat comme outil de développement de carrière pour les femmes. Par exemple, il a mis sur pied le Comité d'expertise sur le mentorat et l'entrepreneuriat des femmes, qui a rencontré un éventail de chefs d'entreprise canadiennes.

Citation

« Le Canada s'est engagé à promouvoir la santé et les droits fondamentaux des femmes et des filles de même qu'à favoriser le renforcement de leur autonomie, où qu'elles vivent dans le monde. Cette session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies représente pour le Canada une importante occasion de travailler avec la communauté internationale à la protection de ces droits. Je suis fière que le Canada montre la voie dans ce domaine. Je mentionnerai à titre d'exemple notre travail pour améliorer la santé des mères, des nouveau‑nés et des enfants dans les pays les plus pauvres du monde ainsi que nos efforts continus pour mettre fin aux mariages d'enfants et aux mariages précoces ou forcés. »

L'honorable Dre K. Kellie Leitch, C.P., O. Ont., députée,
ministre du Travail et ministre de la Condition féminine

Produits connexes

Autres liens

 

Suivez‑nous sur Twitter : @Canada_cfc

Abonnez‑vous à notre chaîne YouTube : CanadaCFC

Abonnez‑vous à notre cyberbulletin : En avant!

Des photos de la ministre Leitch sont disponibles.

This news release is also available in English.

 

SOURCE Condition féminine Canada

Renseignements : Questions des médias : Andrew McGrath, Directeur des communications, Cabinet de l'hon. Dre K. Kellie Leitch, C.P., O.Ont., députée, ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, Tél. : 819‑953‑5646, andrew.mcgrath@travail-labour.gc.ca; Autres demandes de renseignements : Nanci‑Jean Waugh, Directrice générale, Communications et affaires publiques, Condition féminine Canada, Tél. : 819‑420‑6810; On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse femmes.gc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.