La ministre invite les enseignants à franchir les lignes de piquetage des étudiants : situation déplorable selon la FECQ

MONTRÉAL, le 18 févr. 2012 /CNW Telbec/ - La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) est consternée d'apprendre que le ministère de l'Éducation (MELS) a envoyé le mot d'ordre aux administrations collégiales de ne pas respecter les votes de grève des étudiants et de poursuivre l'offre de formation. « Nous travaillons d'arrache-pied pour que les votes de grève se fassent d'une manière démocratique et pacifique. En envoyant le mot d'ordre aux employés des cégeps de dispenser la formation et de franchir les lignes de piquetage, la ministre envenime la situation et s'apprête à créer des situations conflictuelles et dangereuses », explique Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ.

En effet, le MELS a envoyé le 16 février dernier une directive aux administrations collégiales où on peut lire que celles-ci peuvent « […] continuer d'offrir la formation malgré le mandat de grève ». Cette lettre, signée par la sous-ministre à l'enseignement supérieur, ajoute même que les cégeps doivent « […] [s]'assurer que les membres du personnel bénéficient de conditions qui leur permettent de livrer une prestation de travail, et ce, afin que les étudiants qui le désirent puissent poursuivre leur formation ».

La FECQ considère ce mot d'ordre comme une invitation à franchir les lignes de piquetage des étudiants. « La ministre veut utiliser les employés des cégeps à des fins politiques pour briser le mouvement de grève étudiant. Il s'agit non seulement d'une ingérence dans la démocratie étudiante, mais également d'une décision irresponsable qui  va monter les étudiants et les employés des cégeps les uns contre les autres », enchaîne Léo Bureau-Blouin.

L'attachée de presse de la ministre a même affirmé dans La Presse de ce matin que « Les gens ont le droit de s'exprimer, mais ils ont aussi le droit de franchir les lignes de piquetage ». Les étudiants demandent donc à la ministre de rectifier le tir et de s'engager à respecter les votes de grève des étudiants. « Je comprends que la ministre ne soit pas en accord avec nous, mais la moindre des choses c'est de respecter la décision démocratique des étudiants », conclut le président de la FECQ.

La directive complète du MELS est disponible à l'adresse suivante : http://scr.bi/w8A9Uc

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente plus de 80 000 étudiants réunis dans 23 associations étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois. Depuis 21 ans, elle défend et promeut les droits et intérêts des étudiants des cégeps.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements :

Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et aux communications, FECQ, cell. 514 554-0576, courriel : crc@fecq.org, twitter @charlottewats

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.