La ministre Guergis donne le coup d'envoi à une table ronde sur les refuges à
la 54e session de la Commission de la condition de la femme de L'ONU

OTTAWA, le 2 mars /CNW Telbec/ - L'honorable Helena Guergis, ministre d'État (Condition féminine), a prononcé le mot d'ouverture d'une table ronde animée par le Global Network of Women's Shelters (Réseau mondial des refuges pour femmes) à l'occasion de la 54e session de la Commission de la condition de la femme de l'ONU (Organisation des Nations Unies), à New York.

"Moins d'un an après sa première réunion à Ottawa, le Global Network of Women's Shelters collabore avec des partenaires internationaux pour améliorer les services d'hébergement offerts aux femmes à travers le monde, a souligné la ministre d'État Guergis. Nous sommes ici pour échanger des pratiques exemplaires et de nouvelles idées, et la tenue de cette table ronde représente une autre étape importante en vue de garantir la disponibilité de services d'hébergement de qualité pour les femmes et leurs enfants, partout dans le monde. Car c'est là notre objectif, tandis que nous poursuivons nos efforts en vue d'éliminer la violence faite aux femmes."

Placée sous le thème "la violence faite aux femmes et le rôle des "espaces sûr"", cette table ronde a mis en lumière le travail accompli par les maisons d'hébergement à l'échelle nationale et internationale au regard du Programme d'action de Beijing. Elle s'est attardée à l'expérience de plusieurs régions, dont l'Europe, des pays scandinaves, le Mexique, l'Asie, Israël, l'Océanie et les États-Unis.

Cette table ronde fait partie des efforts de la Commission afin d'encourager l'échange d'expériences et de pratiques exemplaires, pour aider à surmonter les obstacles qui subsistent ainsi qu'à relever les nouveaux défis, y compris ceux liés aux objectifs du Millénaire pour le développement.

"Pour mettre fin à la violence faite aux femmes, il faut une action concertée à tous les niveaux, a déclaré Pat Vargas, directrice générale de A Safe Place, un refuge pour les femmes violentées et leurs enfants en Alberta. A safe place est un des membres fondateurs du Global Network of Women's Shelters. Le gouvernement fédéral montre la voie par son soutien actif à Uniting to End Violence Against Women (S'unir pour mettre fin à la violence faite aux femmes), un projet d'organismes canadiens administrant des refuges pour victimes de violence qui vise à faciliter l'échange de pratiques exemplaires et la création d'un réseau national de refuges. Nous œuvrons vers ce but depuis des décennies."

La Commission de la condition de la femme est une commission du Conseil économique et social de l'ONU vouée à l'égalité des sexes et à la promotion de la femme. La Commission réunit les porte-parole des États membres au siège de l'ONU, à New York, pour évaluer les progrès réalisés en matière d'égalité entre les sexes, définir les défis à relever, établir des normes mondiales et formuler des politiques concrètes de promotion de l'égalité des sexes et d'avancement des femmes dans le monde.

This news release is also available in English.

On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse www.cfc-swc.gc.ca.

SOURCE Condition féminine Canada

Renseignements : Renseignements: Emily Goucher, Adjointe spéciale principale, Communications, Bureau de la ministre d'État (Condition féminine), (819) 956-4000; Nanci-Jean Waugh, Directrice générale, Communications et planification stratégique, Condition féminine Canada, (613) 995-7839


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.