La ministre Bergen communique les résultats d'une étude sur les sans-abri menée à Winnipeg et annonce d'autres investissements dans Logement d'abord

WINNIPEG, le 20 juin 2014 /CNW/ - La ministre d'État au Développement social, l'honorable Candice Bergen, s'est jointe aujourd'hui à la Commission de la santé mentale du Canada pour dévoiler les résultats de l'étude régionale sur les sans-abri de Winnipeg, qui fait partie du projet d'avant-garde At Home/Chez Soi. La ministre a également annoncé que le gouvernement Harper accordera plus de 28 millions de dollars à la Ville de Winnipeg afin de soutenir des projets visant à prévenir et réduire l'itinérance, notamment des projets qui répondent aux besoins de la population autochtone sans-abri.

Les résultats de l'étude ont révélé que l'initiative Logement d'abord, qui fournit aux sans-abri un endroit où vivre ainsi que l'aide nécessaire pour stabiliser leur vie, est un moyen efficace de réduire l'itinérance et d'aider les personnes souffrant d'une maladie mentale, y compris la population autochtone sans-abri.

Dans le Plan d'action économique de 2013, le gouvernement a annoncé son intention de renouveler la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) en misant sur l'approche Logement d'abord qui est fondée sur des données probantes. Le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et territoires, d'autres ministères, des collectivités de même que les secteurs privé et sans but lucratif pour aider les Canadiens à réintégrer leur collectivité et à devenir des membres productifs de la société.

Les faits en bref

  • Le projet At home/Chez Soi a été lancé en 2008 grâce à un investissement de 110 millions de dollars sur cinq ans (2008-2013) du gouvernement Harper. L'étude sur l'itinérance, l'une des plus complètes du genre menées dans le monde, portait sur des villes comme Moncton, Vancouver, Winnipeg, Toronto et Montréal. Plus de 2000 Canadiens sans-abri souffrant d'une maladie mentale ont été suivis pendant l'étude; et 513 participants ont été suivis dans la ville de Winnipeg.

  • Les résultats nationaux démontrent que, pour chaque 10$ investi dans Logement d'abord, une économie de 21$ a été réalisée dans les services sociaux, juridiques et de la santé.

  • L'année dernière, le gouvernement du Canada s'est engagé à verser près de 600 millions de dollars sur cinq ans, soit jusqu'en mars 2019, pour financer le renouvellement de la SPLI à l'aide d'une approche inspirée de Logement d'abord.

  • Depuis le lancement de la SPLI en avril 2007, près de 25 000 Canadiens qui étaient sans-abri ou qui risquaient de le devenir ont bénéficié de possibilités d'apprentissage et de formation, plus de 27 000 ont reçu de l'aide pour trouver du travail, et plus de 4 800 nouvelles places ont été créées dans des refuges.

Citations

« Grâce à cette étude, la première du genre dans le monde, nous avons la preuve que Logement d'abord fonctionne. Pour ce qui est de Winnipeg en particulier, les résultats indiquent clairement que Logement d'abord peut rapidement mettre fin à l'itinérance chez les membres de différents groupes, notamment les Autochtones vivant dans nos centres urbains, tout en constituant un bon investissement financier. »
- L'honorable Candice Bergen, ministre d'État (Développement social).

« Nous sommes heureux de nouer un partenariat avec la Ville de Winnipeg afin de mettre en œuvre l'initiative Logement d'abord. Grâce à cette nouvelle approche, nous pouvons sortir du mode de gestion de crise associé à l'itinérance et travailler pour l'éliminer une fois pour toutes, bâtir des collectivités plus fortes et assurer la prospérité à long terme du Canada. »
- L'honorable Candice Bergen, ministre d'État (Développement social)

« Le projet At Home/Chez Soi de la Commission de la santé mentale du Canada a clairement démontré que l'approche Logement d'abord peut être adaptée pour répondre aux besoins des collectivités à l'échelle du pays. Nous nous réjouissons de l'investissement réalisé par le gouvernement fédéral dans cette initiative de recherche de classe mondiale, et nous sommes enchantés de constater la rapidité avec laquelle le gouvernement réagit aux résultats de nos recherches. Cela se traduit par une meilleure utilisation des deniers publics en vue de remédier au problème de l'itinérance chez les personnes atteintes d'une maladie mentale. »
- Louise Bradley, présidente et directrice générale, Commission de la santé mentale du Canada

« Au fil des ans, nous avons vu les résultats positifs des projets de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance sur notre collectivité. Grâce aux partenariats avec les autres ordres de gouvernement et l'appui continu du gouvernement du Canada, nous pouvons travailler ensemble pour éliminer l'itinérance. »
- Mike Pagtakhan, conseiller municipal de Point Douglas, Ville de Winnipeg

Liens connexes

Plan d'action économique du Canada
Communiqué connexe


Document d'information


Stratégie des partenariats pour les sans-abri

La Stratégie des partenariats pour les sans-abri (SPLI) est un programme communautaire unique conçu pour prévenir et réduire l'itinérance en fournissant un soutien direct et du financement à 61 collectivités désignées du Canada.

L'approche Logement d'abord, qui se fonde sur des données probantes, reconnaît que le fait d'assurer une stabilité en matière de logement constitue une première étape importante pour lutter contre l'itinérance. Cette stabilité est également nécessaire à la réussite d'autres interventions liées notamment à l'éducation et la formation, à l'acquisition d'habiletés fondamentales et à la gestion des troubles de santé mentale.

Logement d'abord vise en premier lieu à donner aux personnes sans-abri un endroit où vivre, puis à leur fournir l'aide nécessaire pour stabiliser leur vie et se remettre le mieux possible (p. ex. en cas de maladie mentale).

La disponibilité d'un logement sécuritaire et stable et le soutien connexe sont importants pour lutter contre l'itinérance et aider les personnes sans-abri à devenir plus autonomes et à améliorer leur qualité de vie.

La SPLI fournit des structures et du soutien pour aider les personnes sans-abri, ou qui présentent un risque imminent d'itinérance, à devenir autonome et à participer pleinement à la société. Ce modèle est conçu pour lutter contre l'itinérance en travaillant en partenariat avec les provinces, les territoires et d'autres ministères fédéraux de même qu'avec les collectivités et les secteurs privé et sans but lucratif.

Le gouvernement Harper accordera 28 786 720 $ à la Ville de Winnipeg sur une période de cinq ans.

Pour en savoir plus sur la SPLI et Logement d'abord, visitez edsc.gc.ca/fra/communautes/sans_abri.


SOURCE : Emploi et Développement social Canada

Renseignements :

Personne-ressource 

Lauren Brent
Cabinet de la ministre
613-415-5625

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.