La ministre Ambrose lance un appel à l'action communautaire pour aider à
mettre fin aux "crimes d'honneur"

OTTAWA, le 12 juill. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, l'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, a réitéré la condamnation par le gouvernement du Canada des soi-disant "crimes d'honneur". Elle a également invité les groupes communautaires et les parties intéressées à soumettre à des fins de financement par Condition féminine Canada des propositions de projet pour combattre ce problème.

"Au Canada, toutes les femmes et les filles sont égales aux hommes devant la loi et elles ont le droit de vivre sans crainte d'être victimes de violence ou d'abus, a déclaré la ministre Ambrose. La violence envers les femmes et les filles commise au nom de certaines valeurs culturelles n'a pas sa place dans la société canadienne. Ces actes de violence odieux, souvent décrits comme des crimes d'honneur, sont des abus de pouvoir et des violations des droits de la personne."

Afin de combattre ce problème, la ministre Ambrose encourage les groupes de femmes et les autres organismes communautaires à soumettre au Programme de promotion de la femme de Condition féminine Canada des propositions de projet pour étudier et exposer la violence contre les femmes, y compris les soi-disant "crimes d'honneur", et pour y mettre fin. C'est en travaillant dans les communautés pour s'attaquer à l'origine de ce phénomène et en utilisant le système judiciaire que nous augmenterons l'efficacité des mesures prises contre ce problème.

"Ceux qui immigrent au Canada viennent y chercher les possibilités qu'il offre et les valeurs qui le caractérisent. Nous sommes fiers des contributions apportées par les nombreuses communautés culturelles qui composent notre nation, a déclaré la ministre Ambrose. Toutefois, dans notre société, le meurtre ou la mutilation d'un membre de sa famille est inacceptable, quelles que soient les circonstances, et les personnes qui commettent de tels actes seront poursuivies avec toute la rigueur de la loi."

Le gouvernement du Canada a toujours explicitement condamné la violence commise contre les femmes pour des raisons culturelles comme les soi-disant "meurtres d'honneurs". En novembre 2009, il publiait Découvrir le Canada - les droits et responsabilités liés à la citoyenneté. Ce guide sur la citoyenneté comprend une section importante qui dit très clairement que l'ouverture et la générosité du Canada excluent les pratiques culturelles barbares qui tolèrent la violence conjugale, les soi-disant "meurtres d'honneur", la mutilation sexuelle des femmes ou d'autres actes de violence fondés sur le sexe.

Les projets, passés et à venir, financés par Condition féminine Canada ont une incidence directe sur la vie des femmes et des filles dans tout le Canada en contribuant à mettre un terme à la violence contre les femmes et les filles, en améliorant leur sécurité et leur prospérité économiques et en les encourageant à prendre des postes de direction et de décision.

Pour consulter la déclaration complète de la ministre Ambrose, veuillez visiter le site http://www.swc-cfc.gc.ca/.

This news release is also available in English.

On trouvera les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse www.cfc-swc.gc.ca.

SOURCE Condition féminine Canada

Renseignements : Renseignements: Jonah Mozeson, Cabinet de la ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, 613-799-1609; Nanci-Jean Waugh, Directrice générale, Communications et planification stratégique, Condition féminine Canada, 613-995-7839


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.