La ministre Aglukkaq conclut de fructueuses réunions internationales sur le climat à New York

NEW YORK, le 24 sept. 2014 /CNW/ - La ministre Leona Aglukkaq a conclu avec succès une série de réunions internationales sur les changements climatiques qui se sont déroulées à New York. La ministre y a représenté le Canada au Sommet des Nations Unies sur le climat, au Forum des économies majeures sur l'énergie et le climat, à la réunion des chefs des finances sur le climat et à l'assemblée de haut niveau de la Coalition pour le climat et l'air pur (CCAP). Mettant à profit et relayant le rôle constructif que le Canada joue dans les discussions internationales sur les changements climatiques, la ministre Aglukkaq a également annoncé une série de mesures que prend le gouvernement Harper afin de lutter contre les changements climatiques.

Dans la déclaration qu'elle a prononcée pendant le Sommet sur le climat, la ministre Aglukkaq a souligné le rôle de dirigeant qu'a joué le Canada dans la lutte contre les changements climatiques à l'échelle nationale et internationale, tout en soulignant les travaux importants prévus pour établir un nouvel accord sur les changements climatiques en 2015, qui comprendra des engagements de toutes les grandes économies et de tous les grands émetteurs. La ministre a également annoncé que le Canada a l'intention de prendre d'autres mesures pour éliminer progressivement les hydrurofluorurocarbones (HFC) en publiant avant la fin de l'année un avis d'intention de réglementer ces puissants gaz à effet de serre (GES).

La ministre a exprimé l'engagement continu du Canada à l'égard du travail de la Coalition pour le climat et l'air pur, en soulignant la réalisation réussie de mesures concrètes relatives aux polluants de courte durée ayant un effet sur le climat. Le rôle de dirigeant dont a fait preuve le Canada a été déterminant dans la création de la Coalition et dans la présentation de projets majeurs dans le cadre du Sommet, y compris ceux qui concernent l'agriculture, le transport, les déchets solides municipaux, les ressources pétrolières et gazières ainsi que les hydrurofluorurocarbones.

À New York, la ministre Aglukkaq a également animé une table ronde sur les technologies non polluantes dans le domaine du transport avec des intervenants de l'industrie canadienne afin de discuter de moyens nouveaux et novateurs qui permettent au secteur de l'automobile de contribuer à un environnement plus propre. À cette table ronde, la ministre Aglukkaq a annoncé de nouveaux mécanismes de réglementation qui renforceront les actions du Canada en vue de limiter les émissions de GES et d'améliorer la qualité de l'air pour la population canadienne, et ce, en réduisant les émissions de polluants atmosphériques des automobiles et des camions. Ce règlement signifie que les Canadiens constateront les avantages réels d'une meilleure qualité de l'air.

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada met en œuvre une approche de réglementation sectorielle dans le but de réduire les émissions de GES.
  • Le gouvernement a déjà pris des mesures relatives à deux des plus importantes sources d'émissions de GES au Canada, le transport et l'électricité.
  • L'économie canadienne a connu une croissance de 10,6 %, alors que les émissions de GES au Canada ont réduit de 5,1 % de 2005 à 2012.
  • Le Canada possède l'un des réseaux d'électricité les plus propres du G-7 et l'un des plus propres au monde, plus des trois quart de son approvisionnement n'émettant aucun GES.
  • Le Canada a donné 1,2 milliard de dollars échelonnés sur la période de 2010 à 2013 afin d'appuyer la réalisation de plus de 100 projets axés sur les changements climatiques dans plus de 60 pays en développement.
  • Dans le cadre de sa présidence au Conseil de l'Arctique, le Canada fait évoluer l'élaboration d'une nouvelle entente sur le carbone noir et le méthane afin de résoudre ce problème environnemental urgent dans l'Arctique.
  • Les mesures de réglementation annoncées à New York s'ajoutent à un nouveau règlement sur les polluants atmosphériques annoncés par le Canada au cours de l'été.  Ce règlement a établi - pour la toute première fois - des normes nationales obligatoires visant les émissions des grandes industries dans l'ensemble du pays et permettra d'améliorer la qualité de l'air, tout en réduisant les GES.

Citation

« Notre gouvernement continue de prendre des mesures afin de lutter contre les changements climatiques, tout en maintenant la rigueur de l'économie canadienne. À New York, nous avons fait plusieurs annonces importantes qui permettront de renforcer davantage nos actions afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre du Canada, tout en améliorant la qualité de l'air pour les Canadiens. Nous continuerons de protéger notre environnement et de soutenir notre économie, alors que nous approchons de la conclusion d'un nouvel accord sur les changements climatiques en 2015, qui doit comprendre toutes les grandes économies et tous les grands émetteurs. »

- L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique

Liens connexes

 

SOURCE : Environnement Canada

Renseignements : Personnes-ressources: Ted Laking, Directeur des communications, Cabinet de la ministre de l'Environnement, 819-997-1441; Relations avec les médias, Environnement Canada, 819-934-8008, Page Twitter d'Environnement Canada, Page Facebook d'Environnement Canada

LIENS CONNEXES
http://www.ec.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.