La mauvaise performance d'un essieu monté a contribué au déraillement d'un train du Canadien National près de Brockville (Ontario) en juillet 2014

RICHMOND HILL, ON, le 5 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (R14T0160) sur le déraillement du 10 juillet 2014 d'un train de marchandises du Canadien National (CN) près de Brockville (Ontario). Parmi les 26 wagons déraillés se trouvaient 13 wagons-citernes de catégorie 111 contenant des résidus de carburant aviation. Une petite quantité de produit s'est déversée, et aucun blessé n'a été signalé.

L'enquête a déterminé que le déraillement s'est produit par suite du « mouvement de galop excessif » d'un bogie d'un wagon plat vide de 80 pieds de longueur à parois de bout et à support central en A. Ces types de wagons à marchandises sont moins rigides que d'autres, et sont connus pour être sujets à un mouvement de galop excessif des bogies. « Mouvement de galop de bogie » est une expression servant à désigner le mouvement latéral des essieux montés sur un bogie de wagon à marchandises. Dans certaines conditions, le mouvement de galop de bogie peut devenir excessif, ce qui peut entraîner un soulèvement de roue ou un chevauchement du rail; l'une ou l'autre de ces situations peut provoquer un déraillement.

Dans le cas présent, plusieurs facteurs sont intervenus dans le mouvement de galop de bogie excessif : le type de wagon, la vitesse du train (60 mi/h), l'état d'usure des glissoirs de traverse danseuse à contact permanent (CCSB) et le type de bogie. Quand des inspecteurs de matériel remorqué procèdent à une inspection visuelle de ces wagons, ils examinent le contact entre les CCSB et le châssis de la caisse du wagon. Cependant, l'enquête a déterminé que les inspections visuelles à elles seules ne permettent pas de vérifier si un CCSB fournit réellement un appui efficace.

Les wagons-citernes endommagés de catégorie 111 ne contenaient que des quantités résiduelles de produit et, par conséquent, une petite quantité seulement de produit a été perdue. Cependant, les dommages observés dans le présent déraillement étaient compatibles avec les dommages constatés sur les wagons-citernes de catégorie 111 dans d'autres enquêtes du BST. Il existe toujours un potentiel d'incidences catastrophiques sur l'environnement et de pertes de vie, d'où la nécessité accrue de normes améliorées pour la conception des wagons-citernes.

Le transport de liquides inflammables par rail a été reconnu comme l'un des risques clés pour le réseau de transport et figure sur la Liste de surveillance du BST. Le Bureau souligne depuis de nombreuses années la vulnérabilité des wagons-citernes de catégorie 111, et a réclamé l'adoption de normes plus strictes pour tous les wagons-citernes de catégorie 111, et non seulement pour les nouveaux, afin de réduire la probabilité de fuites de produit en cas d'accident. Bien que le département des Transports des États-Unis et Transports Canada aient introduit de nouvelles exigences en matière de rattrapage et des calendriers de mise en œuvre, le risque demeurera élevé tant que des liquides inflammables ne seront pas transportés dans des wagons-citernes de construction suffisamment robuste pour éviter une défaillance catastrophique en cas d'accident.

Après l'événement, le BST a émis un Avis de sécurité ferroviaire indiquant que les wagons plats vides de 80 pieds de longueur à parois de bout et à support central en A, qui sont utilisés dans toute l'Amérique du Nord, peuvent être sujets à un mouvement de galop excessif des bogies. Pour sa part, le CN a mis en place une limitation de vitesse à 45 mi/h pour de tels wagons et mis à niveau tous les wagons similaires à l'intérieur de son parc.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053, media@tsb.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.