La manipulation des notes, une dérive de la gestion axée sur les résultats

QUÉBEC, le 28 avril 2017 /CNW Telbec/ - En réaction aux commentaires récents du ministre de l'Éducation en ce qui concerne la manipulation des notes des élèves en état d'échec, l'APEQ réitère sa dénonciation de pratiques liées à la gestion axée sur les résultats.

« Depuis l'imposition par le ministère d'une gestion axée sur les résultats visant l'augmentation des taux de réussite par l'atteinte de cibles artificielles, nous avons constaté dans les milieux que les gestionnaires s'adonnent à des pratiques allant de la manipulation des notes jusqu'à des pressions exercées sur les enseignants afin qu'ils fassent réussir les élèves. Cette pratique a pour effet de remettre complètement en question l'autonomie et le professionnalisme des enseignants en matière d'évaluation tout en nuisant à l'apprentissage des élèves. »

Ces dérives ont été exprimées au ministère par l'APEQ à plusieurs occasions, notamment lors des consultations particulières au sujet du projet de loi 105 ainsi que plus récemment lors de la large consultation sur la réussite éducative menée par le ministre à l'automne. Ces faits ne devraient donc pas susciter la surprise du ministre. L'établissement de cibles liées aux conventions de gestion, conjugué à un manque de ressources suffisantes et adéquates pour soutenir les élèves en difficulté ajoutent aux défis auxquels font face les milieux pour les atteindre.

«Cette approche a pour effet de produire des taux de réussite artificiels tout en ayant des effets négatifs sur le réel apprentissage des élèves », ajoute Sébastien Joly.

Selon l'APEQ, si le ministre désire réellement améliorer la réussite des élèves, il devra inscrire un changement de cap dans la politique qu'il doit déposer au printemps tout en s'assurant que des ressources suffisantes et adéquates seront au rendez-vous.

L'APEQ est l'organisation qui représente environ 7 500 enseignantes et enseignants des commissions scolaires anglophones du Québec, ainsi que les enseignantes et enseignants des écoles anglophones de la Commission scolaire du Littoral. Notre mission consiste à promouvoir et à perfectionner les intérêts professionnels, sociaux et économiques des enseignantes et enseignants. Fondée en 1864, l'APEQ est l'association des enseignantes et enseignants la plus ancienne au Canada. Au fil des ans, les enseignantes et enseignants sont passés de conditions de travail médiocres à la négociation de nombreux avantages qui sont l'apanage des membres de la profession enseignante aujourd'hui.

 

SOURCE l'Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec

Renseignements : Julie Montpetit, attachée de presse de l'APEQ, 514-249-9653, julie_montpetit@qpat-apeq.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.qpat-apeq.qc.ca

Profil de l'entreprise

l'Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.