La maladie primaire découlant de l'infection à E. coli O157 et ses séquelles à long terme coûtent 403,9 millions de dollars par an au Canada

BELLEVILLE, ON, le 4 déc. 2013 /CNW/ - Bioniche Life Sciences Inc. (TSX : BNC) (ASX : BNC), société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur la technologie, a annoncé aujourd'hui que, selon une étude approuvée pour publication dans le Journal of Food Protection, les coûts associés à la maladie primaire et aux problèmes de santé à long terme causés par l'infection à Escherichia coli productrice de vérotoxines (ECPV) représentent 403,9 millions de dollars par an au Canada. Plus de 93 % des cas d'infection à ECPV sont causés par la souche O157 d'E. coli, et Bioniche One Health a mis au point un vaccin bovin destiné à réduire le fardeau de cet agent pathogène.

« Réduire l'excrétion d'E. coli O157 par les bovins contribue à réduire considérablement le risque pour la santé publique », selon le principal auteur de l'étude Paul Sockett, spécialiste en intoxications alimentaires et ancien directeur de la Division des infections d'origine alimentaire, hydrique et zoonotique de l'Agence de la santé publique du Canada. « Les préoccupations liées à la gravité de la maladie chez l'humain et à la prévalence de l'infection à ECPV chez les bovins et autres ruminants intéressent quatre secteurs publics importants : i) la santé publique, ii) l'agriculture, iii) la transformation et la vente au détail des aliments, et iv) les organismes publics nationaux et locaux chargés d'intervenir en cas d'infection chez les humains ou de contamination d'animaux ou de produits. » M. Sockett a présenté les conclusions de l'étude devant les participants du colloque « Vaccine Sciences Symposium 2013 » de Santé publique Ontario qui s'est tenu à Toronto aujourd'hui.

Afin de cerner et de quantifier les coûts associés aux infections à ECPV au Canada, les auteurs ont eu recours à la méthode du coût de la maladie. Ils ont ainsi regroupé les dépenses de santé et les pertes de productivité pour calculer le coût total. L'analyse reposait sur les données historiques quant aux maladies à déclaration obligatoire (soit le nombre de cas confirmés par un laboratoire et signalés à l'Agence de la santé publique du Canada). Le fait que seule une fraction des cas d'infection à ECPV est enregistrée par les systèmes de surveillance épidémiologique laissant planer un doute quant au nombre exact de cas dans la population, les auteurs ont appliqué un facteur pour tenir compte de la sous-évaluation des cas. Ils ont souligné que, puisque l'analyse ne tient pas compte d'autres coûts pour les secteurs public et privé, les coûts réels de l'infection à ECPV sont beaucoup plus élevés pour la société.

À propos de la distribution géographique des cas d'infection à ECPV au Canada, l'étude révèle que les taux d'infection humaine les plus élevés sont associés à la proximité de régions à forte densité de bovins. Ainsi, les autorités albertaines en matière de santé publique ont constaté une incidence plus élevée de l'infection humaine à E. coli O157 dans cette province, soit 29,1 cas par 100 000 habitants dans le centre sud de l'Alberta, alors que la moyenne au Canada pour la même année était de 2,8 cas par 100 000 habitants.

En ce qui a trait à l'évaluation du coût de la mise en œuvre de campagnes de lutte et de prévention par rapport aux coûts associés à la maladie à plus long terme, les auteurs avancent que, si la situation devait demeurer la même pendant les cinq ou dix prochaines années, les coûts futurs, exprimés en valeur actualisée, seraient de 1,8 milliard à 2,09 milliards de dollars sur cinq ans et de 3,2 milliards à 3,9 milliards de dollars sur dix ans.

Les auteurs espèrent que les conclusions de l'étude contribueront à une meilleure évaluation des différentes approches de réduction ou prévention de l'infection humaine à ECPV, y compris au moyen de vaccins bovins (seuls ou en combinaison avec d'autres mesures d'intervention).

E. coli O157

Les ruminants, et particulièrement les bovins, sont considérés comme les principaux porteurs de ECPV 0157. Cette bactérie peut causer des maladies graves, voire mortelles. La contamination des humains par la bactérie peut se faire par contact direct ou indirect avec des animaux infectés et avec leurs déjections (dans l'environnement). Par exemple, lors de la consommation de lait non pasteurisé, de viande crue, de légumes, d'eau ou d'autres produits alimentaires contaminés, ou lors de visites à la ferme ou dans les parcs animaliers. Chez l'humain, l'exposition et l'infection à E. coli O157 peuvent avoir des conséquences sérieuses pour la santé, comme des douleurs abdominales et une diarrhée sanglante sévère. Dans les cas graves, des lésions rénales peuvent entraîner des complications sérieuses allant jusqu'à la mort. Chez les personnes exposées à la bactérie, les troubles de santé peuvent persister longtemps. Parmi ces séquelles, mentionnons le syndrome du côlon irritable post-infectieux, l'altération de la fonction rénale, le diabète, l'hypertension et l'arthrite réactionnelle. E. coli O157 est souvent présent chez les ruminants et autres animaux, chez lesquels il ne cause aucun symptôme, et il peut se propager par leurs matières fécales.

On estime à environ 100 000 le nombre des cas d'infection humaine à E. coli O157 déclarés chaque année en Amérique du Nord. De 2 % à 7 % des personnes infectées finissent par développer un syndrome hémolytique et urémique (SHU), qui se caractérise par l'insuffisance rénale. Le SHU a une issue mortelle dans 5 % des cas, souvent chez les enfants et les personnes âgées, dont les reins sont plus vulnérables aux lésions.

Bioniche One Health

Bioniche One Health se consacre à la recherche, à la mise au point, à la fabrication et à la commercialisation de produits vétérinaires biopharmaceutiques destinés à améliorer la santé publique et l'environnement. Le projet principal de cette division a été la mise au point et la commercialisation d'un vaccin bovin pour réduire la propagation de la bactérie E. coli O157, qui peut être mortelle chez les humains. Ce vaccin, appelé EconicheMD, a reçu l'homologation complète au Canada; son importation est approuvée en Australie; au Royaume-Uni, un certificat de traitement spécial autorise les vétérinaires à l'utiliser dans les fermes ouvertes au public; et il a obtenu un permis d'importation aux fins d'utilisation dans les élevages de bovins en Suède.

Bioniche Life Sciences Inc.

Bioniche Life Sciences Inc. est une société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur la technologie qui découvre, met au point, fabrique et commercialise des produits exclusifs et novateurs destinés au marché mondial de la santé humaine et animale. La Société entièrement intégrée emploie plus de 200 personnes qualifiées évoluant au sein de trois divisions : santé humaine, santé animale et One Health. L'objectif principal de la Société est de mettre au point et de commercialiser des produits qui permettent d'améliorer la santé humaine ou animale et d'accroître la valeur pour les actionnaires.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.Bioniche.com.

Hormis les renseignements de nature historique, le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la Société par rapport aux événements futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à divers facteurs de risque et d'incertitude, notamment l'évolution de la conjoncture commerciale, la conclusion fructueuse et en temps opportun des études cliniques, la création d'alliances commerciales, l'incidence des produits et des prix de la concurrence, la mise au point de nouveaux produits, les incertitudes entourant le processus d'autorisation réglementaire et d'autres risques décrits périodiquement dans les rapports trimestriels et annuels de la Société.

SOURCE : Bioniche Life Sciences Inc.

Renseignements :

Jennifer Shea, vice-présidente, Communications et relations avec les investisseurs et le gouvernement
Bioniche Life Sciences Inc.
Téléphone : 613-966-8058; à partir de l'Australie : 0011-1-613-966-8058
Cellulaire : 613-391-2097; à partir de l'Australie : 0011-1-613-391-2097
Jennifer.Shea@Bioniche.com

Profil de l'entreprise

Bioniche Life Sciences Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.