La maladie mentale au travail : un fardeau de 51 milliards de dollars

Partenaires pour la santé mentale lance sa campagne nationale Je ne me reconnais pas durant la Semaine de la santé mentale

TORONTO, le 9 mai 2013 /CNW/ - Les maladies mentales représentent un fardeau économique annuel de 51 milliards de dollars pour l'économie canadienne. C'est sans compter les coûts inestimables liés à la stigmatisation et au manque de soutien qu'elles imposent aux employés qui en sont atteints, dont le plein potentiel n'est pas exploité.

Aujourd'hui, près de 500 000 Canadiens se sont absentés du travail pour des raisons de santé mentale1. Selon un récent sondage mené par Ipsos Reid pour le compte de Partenaires pour la santé mentale, près de la moitié des travailleurs canadiens jugent que leur emploi et leur lieu de travail représentent la composante la plus stressante de leur vie. De plus, le travail constituerait pour 16 % des Canadiens une source fréquente, voire continue, d'émotions négatives de dépression, d'anxiété ou d'autres problèmes de santé mentale. Pourtant, la crainte d'être discriminé ou stigmatisé et le manque de ressources en milieu de travail retiennent la majorité d'entre eux d'en parler à leur employeur, leurs collègues ou leurs amis. De fait, seulement un Canadien sur trois se sentirait à l'aise de parler ouvertement d'un problème de santé mentale qui l'affecte à son employeur.

Les employeurs ne peuvent plus continuer à faire l'autruche sur la question de la santé mentale au travail. « L'inaction en matière de maladie mentale en milieu de travail nuit aux travailleurs, diminue la productivité et augmente le nombre de demandes d'invalidité. Les entreprises et les particuliers doivent impérativement prendre des mesures pour améliorer la santé mentale au travail », affirme Jeff Moat, président de Partenaires pour la santé mentale. « 44 % des travailleurs affirment être ou avoir été aux prises avec un problème de santé mentale, poursuit-il. Pourtant, les gens évitent encore d'aborder ces questions dans leur milieu de travail. Les choses doivent changer, pour le bien des entreprises et pour la santé à long terme des travailleurs. »

Pour appuyer ce changement, la campagne Je ne me reconnais pas débute aujourd'hui alors que la Semaine de la santé mentale bat son plein. L'initiative vise à informer et à mobiliser les Canadiens sur les questions de santé mentale en milieu de travail et à inciter les entreprises à investir dans des milieux de travail psychologiquement sains.

Le jour Je ne me reconnais pas au travail constitue une composante importante du programme de la campagne. À cette occasion, des entreprises de partout au pays braqueront les projecteurs sur la santé mentale au travail pour mobiliser leurs employés de manière significative et améliorer leur environnement de travail.

_____________________________
1 Gouvernement du Canada, Aspect humain de la santé mentale et de la maladie mentale au Canada 2006, 2006.

L'initiative est dirigée par Partenaires pour la santé mentale, un organisme national à but caritatif, dont le mandat est de transformer la perception et le soutien des Canadiens à l'égard de la santé mentale.

Pour de plus amples renseignements sur la campagne et les nombreuses façons d'y prendre part, visitez www.jenemereconnaispas.ca. Vous pouvez également téléphoner au 613-798-5862 ou écrire à partenaires@partenairespourlasm.ca.

À propos du sondage
Les données présentées précédemment ne représentent que quelques-unes des conclusions du sondage mené par Ipsos Reid du 18 au 24 avril 2013. Ce dernier a été réalisé auprès de 1 058 salariés du Canada issus du panel en ligne de la firme de sondage. L'échantillon a été pondéré afin d'obtenir une composition qui reflète celle de la population d'après les données du dernier recensement et de fournir des résultats représentatifs de l'ensemble de la population. La précision des sondages en ligne d'Ipsos est évaluée selon un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, le sondage présente une marge d'erreur de 3,5 % par rapport au résultat qui aurait été obtenu si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consulté. Tous les questionnaires et sondages peuvent être affectés par d'autres types d'erreurs, y compris, sans toutefois s'y limiter, l'erreur de couverture et l'erreur de mesure.

À propos de Partenaires pour la santé mentale

Partenaires pour la santé mentale est un organisme national à but caritatif qui vise à transformer la perception, le comportement et le soutien des Canadiens à l'égard de la santé mentale. L'organisme cherche à inciter des millions de citoyens canadiens à prendre des mesures pour soutenir la santé mentale, dont les suivantes : participer à des campagnes, des événements et des activités qui promeuvent la santé mentale; communiquer avec leurs élus pour modifier les politiques en faveur de la santé mentale; donner du temps ou faire des dons.


SOURCE : Partners for Mental Health

Renseignements :

ou pour prendre part à la campagne Je ne me reconnais pas :

Valérie Gonzalo
communications - relations publiques
Tel 514.626.6976
Fax 514.626.6858
gonzalo@videotron.ca

Profil de l'entreprise

Partners for Mental Health

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.