La majorité des Canadiens approuve le financement direct des étudiants
autochtones

OTTAWA, le 23 juin /CNW Telbec/ - La majorité des Canadiens (57%) est d'accord pour que le financement fédéral des études postsecondaires pour les jeunes des Premières nations soit versé directement aux individus concernés. C'est la conclusion principale d'un sondage national mené par COMPAS au mois de mai 2010 pour le compte de l'Institut Macdonald-Laurier.

Le sondage reflète les conclusions d'une étude de l'Institut Macdonald-Laurier parue en mars, Libres d'apprendre (http://www.macdonaldlaurier.ca/FreeToLearn), qui recommande une réforme en profondeur du financement fédéral des études postsecondaires pour les étudiants autochtones. La recommandation principale de Calvin Helin et Dave Snow, les auteurs de l'étude, est la création d'un compte d'épargne-études autochtone qui serait ouvert à la naissance pour chaque Indien inscrit.

Un tel régime redonnerait le contrôle aux étudiants autochtones et leur permettrait de mieux planifier leur parcours éducationnel. Il remplacerait le système actuel, le Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire, qui verse chaque année 314 millions de dollars aux bandes autochtones, argent que celles-ci distribuent aux étudiants comme bon leur semble, avec très peu d'imputabilité.

En annonçant les résultats du sondage, le Directeur général de l'Institut, Brian Lee Crowley, déclare: "Nous sommes ravis de voir que les Canadiens sont prêts à considérer de nouvelles idées afin de mieux distribuer les programmes essentiels à nos jeunes autochtones. Une bonne éducation est essentielle au succès de tout enfant."

Il ajoute: "Le financement des études postsecondaires pour les autochtones a grand besoin d'être réformé, en partie du moins cela veut dire mettre l'argent directement à la disposition de ceux à qui il est destiné."

M. Crowley a aussi fait mention du fait que le sondage demandait aux répondants s'ils croyaient que les Premières nations avaient trop de pouvoir, juste assez, ou pas assez de pouvoir. Seulement 20% pensent que les Premières nations ont trop de pouvoir, 35% dissent juste assez, et 31% trouvent que les Premières nations n'ont pas assez de pouvoir. Il ajoute : "Parmi le dernier groupe, l'appui au financement direct des études postsecondaires est plus grand que dans l'ensemble de la population - 66% comparé à 57%. Cela démontre que beaucoup de Canadiens sympathisent avec la solution que nous proposons, qui a pour but d'encourager les autochtones à s'aider eux-mêmes."

    
                       Les détails du sondage suivent

             Libres d'apprendre est disponible sur le site web de
                        l'Institut Macdonald-Laurier,
                           www.macdonaldlaurier.ca


    Détails du sondage:

    Opinions sur le financement des études postsecondaires pour les Premières
    nations
    -------------------------------------------------------------------------
                                       MÉTHODE     PROPOSITION
                                     ACTUELLE DE       DE        NE SAIT PAS/
                                    TRANSFERT DE   FINANCEMENT   PRÉFÈRE NE
                                     SUBVENTIONS     DIRECT     PAS RÉPONDRE
    -------------------------------------------------------------------------
    Ensemble des Canadiens                    32            57            11
    -------------------------------------------------------------------------
    Canadiens qui pensent que
     les Premières Nations n'ont
     pas assez de pouvoir                     26            66             8
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Question 1 : Certains ont discuté de la meilleure mesure à prendre pour
    financier l'enseignement supérieur pour les communautés des Premières
    nations. Certains préfèrent la méthode actuelle, selon laquelle l'argent
    des contribuables est distribué aux gouvernements locaux des Premières
    nations pour les fonctionnaires élus à distribuer eux-mêmes. D'autres
    préfèrent que l'argent soit remis directement aux étudiants eux-mêmes
    afin d'éliminer tout risque d'ingérence politique.
    Question 2 : Croyez-vous que les Premières nations ont trop de pouvoir,
    juste assez de pouvoir, ou pas assez de pouvoir?
    Ce sondage représentatif national a questionné environ 500 répondants. La
    marge d'erreur est de 4,5 % 19 fois sur 20. Il a été conduit en mai 2010.
    Le sondeur principal était Conrad Winn, Ph.D.
    

SOURCE MACDONALD-LAURIER INSTITUTE

Renseignements : Renseignements: ou pour une demande d'entrevue avec Calvin Helin, Dave Snow ou Brian Lee Crowley, prière de contacter Stephanie Delorme au 613-482-8327, poste 101, stephanie.delorme@macdonaldlaurier.ca

Profil de l'entreprise

MACDONALD-LAURIER INSTITUTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.