La loi 78 risque d'alimenter le cynisme des jeunes

QUÉBEC, le 1er juin 2012 /CNW Telbec/ - Le Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale (FJRCN) demande au gouvernement d'abroger la loi 78. Le président du FJRCN, Félix Joyal-Lacerte, avec l'appui des membres, a fait une déclaration vidéo cette semaine :

loi78.fjrcn.org

Selon les membres du Forum jeunesse, la loi 78 comprend des effets paralysants importants sur la participation citoyenne des jeunes. « Nous sommes d'avis qu'elle ne permettra pas une sortie de crise efficace, en plus de générer de nombreux effets pervers sur la mobilisation des jeunes, et ce, sur un plus long terme que la crise qui sévit actuellement » résume Félix Joyal-Lacerte, président du Forum jeunesse.

La Stratégie d'action jeunesse du gouvernement du Québec confère entre autres aux forums jeunesse régionaux les mandats d'exercer un rôle-conseil en matière de jeunesse auprès du gouvernement et de promouvoir la participation citoyenne des jeunes à l'échelle locale et régionale. Ils travaillent donc depuis plusieurs années à contrer le cynisme des jeunes de 12 à 35 ans et à favoriser leur implication dans plusieurs sphères de la société.

« L'adoption de la loi 78 va à l'encontre de certains objectifs fixés dans la Stratégie d'action jeunesse en se présentant comme un frein à la réalisation de nos mandats. Alors que les forums jeunesse du Québec tentent de convaincre les jeunes que l'implication et l'engagement peuvent avoir un effet direct et bénéfique sur le dynamisme de la collectivité, le gouvernement limite la portée de leurs actions. »

Les membres du Forum jeunesse croient que la prohibition de manifestations spontanées et pacifiques de plus de 50 personnes s'inscrit en opposition avec la façon dont les nouvelles générations revendiquent leurs droits. Le rôle important des réseaux sociaux dans cette crise a notamment favorisé la spontanéité des rassemblements. « Nous craignons que certains articles de la loi alimentent le cynisme des jeunes quant aux limites de leur liberté d'exprimer et de manifester pacifiquement. »

« De plus, nous sommes préoccupés par la marge de manoeuvre offerte à la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport de retirer les cotisations étudiantes aux associations et aux fédérations qui les représentent. Il existe un risque que son application mène à la fin des activités de ces associations. »

« Or, il convient de rappeler que les associations étudiantes sont des vecteurs majeurs d'implication pour les jeunes qui étudient au niveau postsecondaire, non seulement en regard des revendications politiques des étudiants, mais également et surtout au niveau local et régional. Toutes les activités des associations, telles que les médias étudiants, les différents clubs et comités pourraient se voir compromises par une amputation des cotisations qui les financent », conclut M. Joyal-Lacerte.

SOURCE CONFERENCE REGIONALE DES ELUS (CRE) DE LA CAPITALE-NATIONALE

Renseignements :

Sources :  

Vincent Deslauriers
Agent de participation citoyenne et de communications
Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale
Téléphone : 418 905-0488

Yannick Fortier
Coordonnateur
Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale
Téléphone : 418-440-9150

Profil de l'entreprise

CONFERENCE REGIONALE DES ELUS (CRE) DE LA CAPITALE-NATIONALE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.