La "littératie" financière, un projet de société à partager

MONTRÉAL, le 19 avr. /CNW Telbec/ - Engagé dans la défense et la promotion des droits des épargnants et investisseurs depuis maintenant plus de quinze ans, le MÉDAC a été invité à partager avec le Groupe de travail sur la littératie financière sa lecture de la situation en regard de l'éducation financière des consommateurs de produits financiers au Québec. Le document soumis aux membres du Groupe de travail s'appuie sur les constats suivants :

    
    - La majorité des consommateurs de produits et services financiers ont
      des connaissances limitées en la matière. Or, ceci constitue un sérieux
      handicap, chacun dans sa vie de tous les jours étant confronté à des
      questions ou des sujets qui relèvent de la finance : le choix d'un
      produit financier pour payer ses études, pour acheter une maison,
      protéger sa famille, régler ses emprunts, effectuer des placements ou
      planifier sa retraite.

    - La participation à des cours d'éducation financière incite les
      consommateurs à devenir davantage proactifs en révisant le mode de
      gestion de leur portefeuille de titres financiers et à réévaluer leur
      niveau de tolérance au risque
    

M. Claude Béland, président du Médac, a formulé au Groupe de travail les recommandations suivantes :

    
    1. la réintroduction des cours d'éducation financière au niveau
       secondaire au Québec .
    2. la mise en place d'une charte des droits et responsabilités de
       l'épargnant-investisseur faisant ressortir les obligations de
       formation de l'investisseur mais également les obligations de
       l'industrie financière à donner une information complète et adaptée.
    3. l'engagement des gouvernements tant du Québec que d'Ottawa à
       promouvoir l'éducation financière. À cet égard, nous suggérons par
       exemple, la déduction des frais de formation en éducation
       financière contre les revenus de placement aux deux paliers
       gouvernementaux et la reconnaissance des cours d'éducation
       financière et de préparation financière à la retraite dans le
       cadre des investissements d'au moins 1 % de leur masse salariale
       que les employeurs québécois se doivent d'effectuer en vertu de la
       Loi favorisant le développement et la reconnaissance de la
       compétence de la main-d'œuvre.
    

Pour le MÉDAC, un tel projet d'accroître les compétences financières des Québécois doit être une cause rassembleuse et non instigatrice de différends de juridiction constitutionnelle. Les stratégies et les actions doivent tenir compte des particularités de chacune des provinces. L'éducation financière est un enjeu de société dont l'objectif ultime est de faire émerger des générations de citoyens plus informés et avisés, des institutions financières davantage soucieuses d'offrir à leurs clients une information complète et rédigée en langage simple et clair et des gouvernements assumant leur part de responsabilité en adoptant des stratégies proactives de prévention.

C'est une cause exigeant que nous mettions tous l'épaule à la roue, une cause à partager à tous les échelons de notre société.

SOURCE MOUVEMENT D'EDUCATION ET DE DEFENSE DES ACTIONNAIRES - MEDAC

Renseignements : Renseignements: Normand Caron, (514) 286-1155

Profil de l'entreprise

MOUVEMENT D'EDUCATION ET DE DEFENSE DES ACTIONNAIRES - MEDAC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.