La liberté d'expression, oui… mais dans le respect des autres

MONTRÉAL, le 28 févr. 2013 /CNW Telbec/ - Le Conseil québécois LGBT se réjouit de la décision unanime de la Cour suprême du Canada rendue mercredi dans l'affaire Whatcott. En effet, lors d'un jugement sans équivoque, cette dernière a reconnu que la liberté d'expression et de religion ne peut avoir préséance sur la propagande incitant à la haine.

« Cette décision vient confirmer que les personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles, transsexuelles et transgenres ont le droit à la dignité et à leur intégrité » a déclaré Steve Foster, président directeur-général du Conseil québécois LGBT. « Intervenir dans l'espace public entraine des responsabilités et il est important d'établir des balises afin d'éviter les dérapages. Ce jugement permet d'établir un équilibre entre la liberté d'expression et de religion et le droit de vivre librement sa vie sans subir de haine ou de discrimination ».

Si, pour le Conseil, il n'est pas souhaitable que l'on instaure la censure, il n'est pas plus souhaitable de laisser les gens propager publiquement de l'information tordue, fallacieuse ou sans fondement, et ce, en fonction de croyances personnelles ou religieuses.

Le Conseil québécois LGBT croit fermement que cette décision enlève tout doute quant à la possibilité de tenir un discours haineux sans pour autant brimer le droit de s'exprimer librement. « Chacun à droit à son opinion » ajoute M. Foster, « mais la libre expression est un droit qui s'accompagne aussi d'obligations, à savoir le respect de soi et celui des autres ».

Pour le Conseil, ce jugement est d'autant plus important que, depuis que le gouvernement Harper a charcuté le programme de contestation judiciaire et coupé le financement des organismes de défense des droits humains, il est de plus en plus difficile d'entreprendre des démarches, entre autre, pour contester les lois et les politiques discriminatoires. Il faut donc saluer le courage et la ténacité des quatre personnes qui ont décidé de porter l'affaire devant les tribunaux.

À propos du Conseil québécois LGBT

Le Conseil est un lieu de militantisme, d'analyse, de réflexion, de dialogue, de débat, de sensibilisation et de formation. Le Conseil agit à titre de porte-parole et d'interlocuteur privilégié auprès des instances décisionnelles, tant politiques que sociales, relativement à la qualité et aux conditions de vie des personnes LGBT et de leur communauté. Il fait la promotion des contributions individuelles et collectives des personnes LGBT et de leur communauté à la société.

SOURCE : Conseil québécois LGBT

Renseignements :

Information et entrevues média :

Steve Foster, Président directeur général
514 462-8967 | president@conseil-lgbt.ca

Profil de l'entreprise

Conseil québécois LGBT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.