La jeunesse autochtone participe au forum Les plumes de l'espoir afin de faire avancer la revitalisation de leur culture et de leur identité

THUNDER BAY, ON, le 12 juill. 2016 /CNW/ - Un an après la publication du rapport exécutif de la Commission de vérité et de réconciliation (CVR) évoquant les expériences de survivants des pensionnats autochtones, plus de 130 jeunes autochtones du nord de l'Ontario se rassembleront afin de participer à des ateliers adaptés à la culture et à des discussions avec des aînés, des délégués gouvernementaux et d'autres dirigeants pour mettre en lumière l'importance des cultures autochtones dans leurs vies et avancer sur le chemin de la guérison et de la réconciliation.

Durant trois jours, les jeunes qui représentent 55 collectivités éloignées desservies par avion participeront au forum « Les plumes de l'espoir : culture, identité et appartenance ». Il s'agit du quatrième forum Les plumes de l'espoir organisé par le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes depuis le lancement de l'initiative Les plumes de l'espoir en 2013.

« Grâce au travail de la CVR, nous avons entendu les témoignages de survivants qui ont été retirés de leurs familles et de leurs communautés et placés dans des pensionnats où on leur interdisait de parler leur langue et de maintenir leurs traditions culturelles, a déclaré Irwin Elman, intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes. Comme plus de 150 000 enfants avaient été retirés de leurs communautés, il ne restait que très peu de jeunes pour transmettre les connaissances, la culture et les langues traditionnelles. »

Le langage joue un rôle important dans l'apprentissage d'une personne sur son identité, ses origines et l'influence de ces aspects sur son avenir. Selon la CVR, « la fragilité de presque toutes les langues autochtones au Canada est le résultat d'un énorme tort qui a été causé par les pensionnats autochtones ». La CVR a également documenté le nombre de survivants de ces pensionnats qui ont « perdu » leur capacité à communiquer dans la langue de leur peuple et à parler en toute connaissance de cause des cérémonies ou des pratiques culturelles de leur patrimoine aux jeunes et à leurs communautés, ou à partager ces pratiques avec ceux-ci.

Durant le forum, les jeunes discuteront avec des aînés et des « porteurs de connaissances » qui transmettront leurs connaissances et des enseignements traditionnels. Les jeunes pourront également apprendre tout en participant à divers ateliers culturels, comme une hutte de sudation, un pow-wow, des cours de cuisine autochtone, du perlage et des cérémonies de danse.

« Je souhaite que les jeunes autochtones repartent de ce forum en comprenant que la culture commence avec nous, déclare Savanna Boucher, une jeune amplificatrice des Plumes de l'espoir et du Bureau de l'intervenant provincial. Toutes les autres cultures évoluent au Canada. C'est à nous de faire évoluer et de revitaliser la nôtre. »

Le dernier jour du forum, les jeunes présenteront leurs perspectives sur la culture en ce qui concerne la prestation de services à la table ronde à laquelle assistera la ministre des Affaires autochtones et du Nord, Carolyn Bennett, des dirigeants et des aînés des Premières Nations, des délégués gouvernementaux et des intervenants des secteurs de l'éducation, de la santé et des services communautaires.

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes 
Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes relève directement de l'Assemblée législative et assure une représentation indépendante aux enfants et aux jeunes, y compris les enfants ayant des besoins particuliers et les enfants des Premières Nations. L'intervenant provincial répond aux préoccupations des enfants, des jeunes et des familles qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services visés par la Loi sur les services à l'enfance et à la famille et la Loi sur l'éducation (écoles provinciales et d'application). L'intervenant provincial peut cerner les problèmes systémiques touchant les enfants, mener des examens et fournir des programmes d'éducation et des conseils sur la défense des droits des enfants. Le Bureau est guidé par les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et croit fermement à l'engagement des jeunes.

Pour en apprendre davantage, consultez le site www.provincialadvocate.on.ca. Pour obtenir des mises à jour, lisez le blogue de l'intervenant et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

SOURCE Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements : Relations avec les médias: Akihiko Tse, coordonnateur, Relations avec les médias et communications, Cellulaire : 647-458-1204 ou téléphone : 416-325-5994, akihiko.tse@provincialadvocate.on.ca

RELATED LINKS
http://provincialadvocate.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.