La hausse des coûts de l'AE met en péril 200 000 emplois

Les taux de cotisation d'AE et les futurs surplus risquent de monter en flèche

TORONTO, le 17 févr. /CNW/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) prédit un retour à une majoration exagérée des taux de cotisation à l'assurance-emploi (AE) et à des excédents bien plus élevés jusqu'en 2020, selon le rapport qu'elle a publié aujourd'hui. Les projections de la FCEI dépassent de cinq ans celles du gouvernement.

"Alourdir le fardeau des charges sociales au moment où l'économie se remet de la récession ne fera que ralentir la reprise économique et la création d'emplois, déclare Catherine Swift, présidente de la FCEI. Nos projections montrent qu'une telle hausse des taux de cotisation à l'AE pourrait, à court terme, coûter 200 000 emplois aux Canadiens et, à plus long terme, réduire les salaires de 1,5 %."

"Le régime d'AE du Canada est sur le point d'envoyer les employés et les employeurs qui le financent faire un tour sur les montages russes, avertit Mme Swift. La FCEI estime en effet que l'augmentation du chômage découlant de la récente récession et le gel temporaire des cotisations d'AE jusqu'à la fin 2010 entraîneront un déficit du fonds de l'AE à hauteur de 14,7 milliards de dollars d'ici 2012. Par conséquent, les employeurs et les employés doivent se préparer à faire face à une majoration maximale de leurs taux de cotisation annuels jusqu'en 2016. Bizarrement, grâce à cette hausse des cotisations, le Compte d'AE affichera un surplus de 23,9 milliards de dollars d'ici la fin 2020."

La FCEI a fortement soutenu la création de l'Office de financement de l'assurance-emploi du Canada (OFAEC) afin d'assurer que l'excédent d'AE n'est pas absorbé dans les recettes générales du gouvernement. Malheureusement, malgré le fait que les cotisations excédentaires perçues aux contribuables à l'AE aient atteint un total de 57 milliards de dollars au cours de la dernière décennie, ces derniers se voient obligés d'assumer une grosse facture sous prétexte que le Compte d'AE affiche un déficit. "Le gel des cotisations d'AE qui a eu lieu en 2009 et 2010 était une mesure positive, soutient Mme Swift. Mais c'est une honte qu'il doive être bientôt imputé au fonds de l'AE, provoquant ainsi une hausse plus accentuée des taux de cotisation."

"Bien que les chiffres soient importants, on dispose encore de suffisamment de temps pour mettre en œuvre une approche plus appropriée vis-à-vis de l'AE", conclut Mme Swift.

La FCEI recommande, entre autres, les mesures ci-dessous dans le cadre d'une approche concertée visant à remédier au régime d'AE :

    
    -   Le gouvernement fédéral devrait privilégier une contribution à même
        ses recettes générales pour empêcher ou réduire toute hausse des taux
        de cotisation en 2011.

    -   Il devrait se fixer comme objectif à long terme de rembourser les
        surplus antérieurs de 57 milliards de dollars portés au Compte d'AE
        qui ont tous été dépensés dans d'autres programmes.
    

Veuillez visiter le site www.fcei.ca pour consulter le rapport intégral.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Renseignements: Si vous souhaitez de plus amples renseignements ou une entrevue avec Catherine Swift, veuillez contacter Adam Miller ou Meghan Carrington au (416) 222-8022


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.