La GRC porte des accusations en lien avec la traite de personnes et la migration clandestine

SAULT STE. MARIE, ON, le 7 juill. 2017 /CNW/ - Au terme d'une enquête de deux ans menée par le Détachement de Sault Ste. Marie de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), des accusations ont été portées contre deux hommes de la région du Grand Toronto en lien avec la traite de personnes et la migration clandestine.

L'enquête, appelée Projet OFLEX, a commencé le 31 mai 2015, après qu'une femme seule est entrée illégalement au Canada à bord d'un bateau en provenance de Neebish Island, au Michigan, et est descendue à St. Joseph's Island, en Ontario. Des membres de la patrouille frontalière des États-Unis ont remarqué la traversée de cette embarcation et informé la GRC de Sault Ste. Marie.

Les 23 et 24 juin 2017, des enquêteurs du Détachement de Sault Ste. Marie de la GRC ont arrêté Nodir Burkhanov (38 ans) de Vaughan, et Leonard Beasley (65 ans), de Toronto, pour leur implication dans cet incident à la frontière.

Nodir Burkhanov et Leonard Beasley font tous deux face à plusieurs accusations en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, comme suit :

  1. Passage de clandestins, en violation de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés;
  2. Traite de personnes, en violation de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés;
  3. Encourager une violation de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés.

« Nous continuons de collaborer étroitement avec nos partenaires nationaux, américains et internationaux pour veiller à détecter toute activité criminelle transfrontalière. Le Projet OFLEX est un autre exemple de notre engagement visant à assurer la sécurité frontalière et celle des résidants », a déclaré le surintendant Ivan Verdurmen, commandant du District Nord-Est de la GRC.

Les accusés comparaîtront au palais de justice de Sault Ste. Marie le 28 août 2017.

La GRC de Sault Ste. Marie souhaite rappeler au public de signaler toute activité suspecte à la frontière internationale, comme :

  • Des groupes ou des individus qui ne sont pas vêtus convenablement compte tenu du temps ou du territoire;
  • Des groupes ou des individus suspects qui s'informent de la direction ou du trajet pour se rendre à la frontière ou pour en revenir;
  • Une activité inhabituelle sur les routes ou sentiers qui aboutissent à la frontière;
  • Des preuves d'intrusion sur une propriété à proximité de la frontière (empreintes de pas, déchets, vêtements, etc.)

La GRC tient à remercier l'Agence des services frontaliers du Canada, la patrouille frontalière des États-Unis, le Homeland Security Investigations et l'Immigration and Customs Enforcement des États-Unis pour leur aide dans cette enquête.

Toute activité suspecte peut être signalée à la GRC en composant le 1 800 387-0020.

Pour signaler des urgences le long de la frontière, faites le 911 ou appelez le service de police de votre région.

SOURCE Gendarmerie royale du Canada

Renseignements : Pour toute demande des médias, veuillez communiquer avec : Gendarme Dan Chevalier, Détachement de Sault Ste. Marie de la GRC, Division « O », GRC, 705 941-7267, poste 230; Facebook : GRC.Ontario, YouTube : RCMPGRCPOLICE, Site Web : GRC en Ontario, Twitter : @GRCONT

LIENS CONNEXES
http://www.rcmp-grc.gc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.