La GRC et la National Crime Agency du Royaume-Uni collaborent en vue d'effectuer d'autres arrestations en lien avec un réseau de contrebande de cocaïne d'envergure internationale

TORONTO, le 15 nov. 2013 /CNW/ - Une enquête conjointe de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et de la National Crime Agency (NCA) (site en anglais) du Royaume-Uni a mené à l'arrestation de deux personnes que l'on croit impliquées dans un groupe criminel organisé ayant des ramifications dans plusieurs pays et activement engagé dans le trafic d'importantes quantités de cocaïne vers le Royaume-Uni via le Canada.

Cette enquête conjointe sur le trafic à grande échelle de cocaïne vers le Royaume-Uni via le Canada a été entreprise par la GRC et la NCA en 2011. Elle a permis de mettre en lumière l'existence d'une coordonnatrice de ce trafic au Royaume-Uni, une femme connue sous le nom de Nickesha Campbell. Une perquisition effectuée dans sa résidence par les autorités britanniques a débouché sur la découverte de 18 kg de cocaïne, d'une somme de plus de 500 000 livres sterling en argent comptant et de dossiers détaillant les activités ayant permis l'importation de 138 kg au cours d'une période de huit semaines entre novembre 2011 et janvier 2012. La drogue a été importée à bord de vols en partance de Toronto et à destination de l'aéroport Heathrow par des passeurs canadiens transportant chacun de 8 kg à 16 kg de cocaïne. On croit que ces passeurs auraient été recrutés par un Canadien répondant au nom de « Biggz ».

Le 7 novembre 2013, les enquêteurs de l'Unité de lutte contre les crimes graves et le crime organisé de la RGT du Détachement de Toronto-Est de la GRC ont identifié un de ces passeurs, une Canadienne, qui devait quitter l'Aéroport international Toronto Pearson à destination de London Heathrow. La GRC a intercepté les bagages de la femme avant son départ et y a découvert 9 kg de cocaïne dans des paquets dissimulés parmi le reste de ses effets personnels. La femme qui servait de passeur et l'homme appelé « Biggz », qui aurait facilité les activités des passeurs canadiens, ont tous deux été arrêtés. Ces arrestations ont directement mené au démantèlement de cette organisation criminelle au Canada et ailleurs dans le monde. Pour voir une photo de cette saisie, consultez la Salle des nouvelles de la GRC en Ontario.

« Les activités de ces groupes criminels organisés détruisent des vies et des familles et rendent nos collectivités sont moins sûres », a déclaré le surintendant Keith Finn, officier responsable des unités de lutte contre les crimes graves et le crime organisé de la RGT de la GRC. « Nous continuerons de collaborer avec diligence avec nos partenaires à l'échelle locale, nationale et internationale pour combattre les activités criminelles organisées sous toutes leurs formes. La GRC tient à remercier la National Crime Agency du Royaume-Uni pour sa participation à cette enquête. »

Brendan Foreman, responsable régional des enquêtes de la NCA, a émis le commentaire suivant : « Le crime organisé a, par nature, une dimension internationale, et ce n'est que par une étroite collaboration avec nos collègues des forces de l'ordre du monde entier que nous pouvons avoir une incidence durable sur les groupes impliqués. Cette opération avec nos collègues de la GRC constitue un excellent exemple des succès découlant de tels partenariats. Ensemble, nous avons démantelé un réseau criminel qui approvisionnait le Royaume-Uni et nous avons contribué à protéger des collectivités de nos deux pays des dommages causés par les drogues et leur trafic. Nous continuerons d'apporter notre soutien à nos collègues de la GRC afin de poursuivre ces individus en justice et de faire en sorte qu'ils soient privés des fruits de leurs activités criminelles. »

Jacqueline Antoinette SIMONE, 31 ans, d'Ajax, en Ontario, a été accusée de possession dans le but de faire le trafic, en violation du paragraphe 5 (2) de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, d'exportation d'une substance contrôlée, en violation du paragraphe 6 (1) de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, et de complot en vue d'exporter une substance contrôlée, en violation du paragraphe 465 (1) du Code criminel.

Christopher Anthony BARRETT, 38 ans, d'Ajax, en Ontario, qui est également connu sous le nom de « Biggz », a été accusé de possession dans le but de faire le trafic, en violation du paragraphe 5 (2) de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, d'exportation d'une substance contrôlée, en violation du paragraphe 6 (1) de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, et de complot en vue d'exporter une substance contrôlée, en violation du paragraphe 465 (1) du Code criminel.

Jacqueline Antoinette SIMONE a été libérée sous condition et doit comparaître devant la cour provinciale de Brampton le 13 décembre 2013. Christopher Anthony BARRETT a comparu le 14 novembre et demeure détenu. Jusqu'à maintenant, sept personnes ont plaidé coupables ou ont été condamnées au Royaume-Uni en lien avec cette enquête.

Les unités de lutte contre les crimes graves et le crime organisé de la GRC enquêtent sur des crimes majeurs en partenariat avec des agences locales, nationales et internationales dans le but de combattre l'expansion et le développement du crime organisé.

La NCA (site en anglais) est l'agence de lutte contre la criminalité du Royaume-Uni dont les activités ont une portée nationale et internationale et qui, en vertu de son mandat, est habilitée à travailler en partenariat avec d'autres organismes d'application des lois afin de veiller à ce que les crimes graves et les activités criminelles organisées soient soumis à toute la rigueur de la loi.

Site Web : GRC en Ontario
Twitter : @RCMPONT
Facebook : RCMP.Ontario
YouTube : RCMPGRCPOLICE

SOURCE : Gendarmerie royale du Canada

Renseignements :

Sergent Richard Rollings,
Relations avec les médias, GRC
Division « O » (Ontario)
416-992-4409

National Crime Agency
Bureau de presse
Royaume-Uni
+44-20-7979-5835


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.