La génération Y se lance dans l'épargne-retraite

62 % des personnes appartenant à la génération Y ont commencé à mettre de l'argent de côté pour la retraite, plusieurs d'entre eux avant même d'atteindre l'âge de 25 ans.

TORONTO, le 19 janv. 2016 /CNW/ - Un nouveau sondage de Tangerine* a démontré que les jeunes Canadiens comprennent bien l'importance de commencer tôt à épargner et de remplir leur bas de laine en vue de la retraite. Le sondage révèle que, bien qu'ils ne soient qu'au début de leur carrière ou toujours aux études, 62 % des représentants de la génération Y (les 18-34 ans) ont commencé à épargner pour la retraite et près de la moitié (46 %) dit avoir commencé avant l'âge de 25 ans.

Ces résultats sont d'autant plus impressionnants lorsqu'on les compare au 81 % de travailleurs canadiens plus âgés** - entre 35 et 65 ans - qui épargnent présentement pour la retraite. Lorsque questionnés sur leurs débuts à titre d'épargnants, seulement 18 % ont dit avoir commencé avant l'âge de 25 ans.

Les membres de la génération Y affichent aussi des objectifs élevés, 40 % d'entre eux évaluant leurs besoins pour la retraite à plus d'un million de dollars. Pour atteindre cet objectif, beaucoup d'entre eux (63 %) s'attendent à prendre leur retraite après l'âge de 60 ans, ce qui est un peu plus optimiste que chez le reste des Canadiens, dont 74 % s'attendent à travailler après l'âge de 60 ans.

« Les résultats de notre sondage ont démontré de manière cohérente que les Canadiens s'attendent à prendre leur retraite plus tard, ou qu'ils ont dû retourner travailler une fois à la retraite », indique Silvio Stroescu, directeur général des dépôts et investissements chez Tangerine. « C'est encourageant de voir que beaucoup de jeunes Canadiens commencent à épargner plus tôt, afin de financer la retraite qu'ils imaginent et conséquemment, prendre leur retraite plus tôt, sans devoir retourner travailler par la suite. »

GÉRER SES PRIORITÉS
Parmi les 38 % de personnes appartenant à la génération Y n'ayant pas commencé à épargner, beaucoup (62 %) évoquent leur salaire trop bas ou un manque d'argent, et 23 % disent économiser en vue d'un gros achat comme une maison, un mariage ou un voyage.

VIVRE À FOND OU PRENDRE SA RETRAITE JEUNE?

  • Il semble que 59 % des représentants de la génération Y limitent leurs sorties avec leurs amis à une seule par semaine afin de pouvoir prendre leur retraite avant l'âge de 65 ans.
  • 47 % affirment renoncer aux mets à emporter et cuisiner tous leurs repas pour prendre leur retraite avant l'âge de 65 ans.
  • Plus du quart (28 %) envisage travailler plus de 50 heures par semaine jusqu'à la fin de leur carrière pour pouvoir prendre leur retraite dans la cinquantaine.
  • 43 % renonceraient à toute forme de médias sociaux pour prendre leur retraite avant l'âge de 50 ans.
  • 22 % reconnaissent interrompre leurs cotisations à l'épargne-retraite pour effectuer des achats plaisir « indispensables » tels un téléphone intelligent, des billets de concert ou un sac à main griffé.

RENDRE LE TOUT AUTOMATIQUE
Peu importe le nombre d'années à titre d'épargnant ou l'âge de retraite prévu, les personnes de la génération Y et les Canadiens plus âgés s'entendent sur la stratégie à employer pour épargner en vue de la retraite : rendre le tout automatique. 42 % d'entre eux et 41 % des travailleurs plus âgés recommandent la mise en place d'un programme d'épargne automatisé. Selon 25 % des membres de la génération Y et 28 % des travailleurs plus âgés, la meilleure méthode d'épargne en vue de la retraite consiste à souscrire au programme à cotisation égale de leur employeur.

ÉPARGNE-RETRAITE 101
Les résultats du sondage sont cohérents entre les différents groupes d'âge sur la question de l'éducation et des connaissances financières. 58 % des travailleurs de la génération Y et des travailleurs plus âgés ont dit avoir souffert de connaissances insuffisantes en matière d'épargne-retraite lorsqu'ils ont commencé à épargner. Lorsqu'interrogés sur l'origine de leurs connaissances en matière d'épargne-retraite, la génération Y (63 %) et les travailleurs canadiens plus âgés (66 %) se sont décrits comme autodidactes. En revanche, 43 % des membres de la génération Y disent aussi avoir appris de leurs parents, comparativement à seulement 26 % des travailleurs canadiens de plus de 34 ans.

Pour plus d'information sur l'épargne, les investissements et la planification en vue de la retraite, visitez Tangerine.ca/aproposdargent.
**Pour les fins du sondage, les appellations « travailleurs canadiens plus âgés » et « le reste des Canadiens » désignent ceux qui n'appartiennent pas à la génération Y (18-34 ans), qui travaillent et qui ont entre 35 et 65 ans.

Méthodologie du sondage
*Du 29 décembre 2015 au 4 janvier 2016, Vision Critical a mené un sondage en ligne, pour le compte de Tangerine, auprès de 2 017 Canadiens d'âge adulte choisis au hasard parmi les panélistes du Forum Angus Reid. 1 010 ont entre 18 et 34 ans, et sont employés ou étudiants à temps plein. 1 007 sont des travailleurs âgés entre 35 et 65 ans. La marge d'erreur pour chaque groupe, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Les écarts dans les totaux ou entre ceux-ci s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis.

Tangerine
Tangerine est une banque en ligne qui fournit des services bancaires courants simplifiés aux Canadiens. Forte de plus de 1,9 million de clients et de près de 38 milliards de dollars d'actifs totaux, Tangerine est la principale banque en ligne au Canada. Elle offre des services bancaires souples et accessibles, des produits et des services novateurs, des frais raisonnables et un service à la clientèle primé. Qu'il s'agisse de comptes-chèques ou de comptes d'épargne à intérêt élevé sans frais, de CPG, de REER, de CELI, de prêts hypothécaires ou de fonds communs de placement, Tangerine offre les produits bancaires courants dont les Canadiens ont besoin. Comptant plus de 1 000 employés au Canada, Tangerine étend sa présence au-delà de son site Web et de ses applications mobiles à des centres d'appel fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, des Cafés Tangerine et des kiosques mobiles. Tangerine a été fondée en 1997 sous le nom ING DIRECT Canada. Acquise par la Banque Scotia en 2012, Tangerine exerce ses activités de façon indépendante à titre de filiale en propriété exclusive. Pour de plus amples renseignements, visitez le site tangerine.ca.

Suivez-nous sur Twitter @TangerineBank
Tangerine est une marque de commerce de La Banque de Nouvelle-Écosse, utilisée sous licence.
Twitter est une marque déposée de Twitter Inc.
Vision Critical est une marque de commerce de Vision Critical Communications Inc.

SOURCE Tangerine

Bas de vignette : "Tangerine (Groupe CNW/Tangerine)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160119_C7918_PHOTO_FR_600574.jpg

Renseignements : Cayley Kochel, Tangerine, 416-497-5157, poste 4013, ckochel@tangerine.ca

RELATED LINKS
www.Tangerine.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.