La "génération sandwich" pourrait souffrir de graves troubles de santé
mentale, selon un sondage national sur la santé des Canadiens mené par
Desjardins Sécurité financière

Tiraillées entre les soins à prodiguer à leurs parents et la gestion de leur propre vie, ces personnes sont stressées et débordées

LÉVIS, QC, le 5 mai /CNW Telbec/ - Alors que la population canadienne vieillit et que son espérance de vie augmente, de nombreux enfants adultes assument la responsabilité supplémentaire de prendre soin de leurs parents âgés tout en gérant leurs propres obligations professionnelles et familiales, une tendance qui pourrait nuire sérieusement à leur santé mentale. En effet, le sondage national sur la santé des Canadiens mené par Desjardins Sécurité financière indique que ces personnes sont très stressées et que leur fardeau ira croissant au cours des prochaines années.

Le sondage définit la génération sandwich comme suit : des enfants adultes qui répondent quotidiennement aux besoins domestiques ou psychologiques de leurs parents (13 pour cent des répondants) ou qui soutiennent financièrement à la fois leurs parents et leurs enfants (7 pour cent). Parmi ceux qui viennent en aide à leurs parents, 47 pour cent ont déclaré que cela représentait une importante source de stress pour eux. Quelles sont les activités que la majorité d'entre eux trouvent les plus stressantes ? Le fait de devoir gérer les horaires des enfants et des parents, de conduire leurs parents chez un ou plusieurs professionnels de la santé et de les soutenir moralement pendant une période de maladie ou d'invalidité.

"Ce que nous montre ce sondage, c'est que les enfants adultes deviennent des aidants naturels pour leurs parents, et ce, sans bénéficier d'un soutien suffisant. Il s'agit d'un nouveau phénomène de société, et nous n'en distinguons que la pointe de l'iceberg", déclare Taylor Alexander, chef de la direction de l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), bureau national. "Si bon nombre de parents âgés sont financièrement autonomes, certains enfants adultes devront quand même fournir une assistance qui leur demandera davantage de temps et d'attention que d'argent."

"Le thème de l'édition 2010 de la Semaine nationale de la santé mentale de l'ACSM, La santé mentale : une question de soutien, est particulièrement pertinent par rapport à cette question. Il est clair que de nombreux Canadiens auront besoin d'outils et de ressources pour pouvoir jongler avec les soins aux parents âgés, les enfants qui grandissent et les responsabilités professionnelles", ajoute M. Alexander.

Un tiers des répondants de la génération sandwich (34 pour cent) s'attend à voir les besoins de ses parents augmenter au cours des prochaines années. Lorsqu'ils ont été interrogés sur le sujet, 34 pour cent des répondants ont indiqué que pour eux, la meilleure solution serait d'installer leurs parents dans une résidence mieux adaptée à leurs besoins, comme un logement avec assistance ou un centre d'hébergement et de soins de longue durée. D'autres ont affirmé qu'ils réclameraient l'aide des services de santé provinciaux (21 pour cent) ou des membres de leur famille (13 pour cent).

Michele Nowski, directrice, Règlements d'assurance salaire et Gestion de l'invalidité chez Desjardins Sécurité financière, se dit troublée par ces données. "Manifestement, ces personnes sont tellement submergées qu'elles ne savent peut-être pas vers qui se tourner pour alléger leur fardeau, explique-t-elle. Il est important de discuter ouvertement avec ses parents de leurs projets d'avenir. En s'assurant que tout le monde est sur la même longueur d'onde, on est mieux préparé pour gérer des situations délicates. La prochaine étape importante, c'est de se créer son propre réseau de soutien à la santé mentale, qui pourra fournir une aide supplémentaire au besoin. Les employeurs peuvent également contribuer à réduire le stress de leurs employés en leur proposant des horaires de travail souples et davantage de congés pour obligations familiales."

Cette année, la santé mentale se met elle aussi à l'ère du 2.0 grâce à une campagne de médias sociaux conçue en collaboration avec la firme Nurun (www.nurun.com). Ainsi, les internautes sont invités à mesurer leur degré de stress en se soumettant au Détecteur d'humeur, au www.detecteurdhumeur.ca ou sur la page Facebook "Canadian Mental Health / Santé mentale des Canadiens". Ils peuvent de plus obtenir des trucs pour améliorer leur santé mentale en suivant le compte Twitter de la Semaine nationale de la santé mentale (CANMentalHealth).

Pour plus de renseignements sur les résultats de ce sondage national de Desjardins Sécurité financière, visitez le site www.desjardinssecuritefinanciere.com/avotresante.

À propos de Desjardins Sécurité financière

Desjardins Sécurité financière est une filiale du Mouvement des caisses Desjardins, le premier groupe financier coopératif au Canada. Spécialisée en assurance vie, en assurance santé et en épargne-retraite, tant individuelles que collectives, Desjardins Sécurité financière, sur qui plus de 5 millions de Canadiens comptent chaque jour pour assurer leur sécurité financière, emploie plus de 3 800 personnes. Elle gère et administre un actif de 22,8 milliards de dollars. La Compagnie a des bureaux dans plusieurs villes du pays dont Vancouver, Calgary, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec, Lévis, Halifax et St. John's. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Internet à l'adresse www.desjardinssecuritefinanciere.com.

À propos de l'Association canadienne pour la santé mentale

L'Association canadienne pour la santé mentale est un organisme bénévole œuvrant à l'échelle nationale. Depuis plus de 90 ans, elle s'efforce de promouvoir la santé mentale des Canadiens et d'offrir des services à ses clients, à leur famille et à leurs amis au moyen de programmes d'éducation, de sensibilisation du public, de recherche et de défense des droits de même que de services directs. En plus de son bureau national, elle compte 11 divisions provinciales et territoriales et 135 succursales et bureaux régionaux dans les diverses communautés du Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur la santé mentale, visitez le site www.acsm.ca.

À propos du sondage

Ce sondage Web a été réalisé par Ad Hoc Recherche pour le compte de Desjardins Sécurité financière du 18 au 23 mars 2010. Au total, 1 769 entrevues ont été menées auprès d'un échantillon de travailleurs canadiens. Les données ont été pondérées de façon à refléter la répartition de la population canadienne par grandes régions (Maritimes, Québec, Ontario, Prairies et Colombie-Britannique), ainsi que par rapport à la répartition homme-femme au Canada.

SOURCE Desjardins Sécurité financière

Renseignements : Renseignements: à l'intention des journalistes uniquement: Caroline Phémius, Conseillère Relations de presse, Mouvement Desjardins, (514) 281-7000, poste 7646, 1-866-866-7000, caroline.phemius@desjardins.com

Profil de l'entreprise

Desjardins Sécurité financière

Renseignements sur cet organisme

Association canadienne pour la santé mentale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.