La future rue Saint-Paul : entre histoire, patrimoine et modernité

MONTRÉAL, le 20 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, accompagné de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David et de Mme Manon Gauthier, responsable de la culture, du patrimoine, du design, d'Espace pour la vie, ainsi que du statut de la femme, a dévoilé le scénario d'aménagement retenu de la future rue Saint-Paul suite aux consultations avec les résidants et les commerçants du secteur.

« La rue Saint-Paul est un lieu patrimonial emblématique du Vieux-Montréal, le quartier le plus touristique de Montréal. Je remercie donc le gouvernement du Québec et la ministre Hélène David de l'importante contribution du gouvernement à la réalisation de ce projet », a affirmé le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

« L'état de ses pavés fait l'objet de plaintes depuis des années et l'état de ses infrastructures enfouies nécessite une mise à niveau. Pour son réaménagement, la Ville a consulté les citoyens et les commerçants du Vieux-Montréal. Pour les Montréalais et les commerçants qui « l'habitent », ainsi que pour les nombreux touristes qui la visitent chaque année, nous optons pour un aménagement durable, une rue partagée à l'année entres piétons, cyclistes et automobilistes, qui réduit l'emprise de l'automobile, accorde la priorité aux piétons et répond aux besoins d'accessibilité universelle. La rue Saint-Paul sera une rue partagée. Le concept mise sur des trottoirs élargis, des matériaux sobres et nobles afin de mettre en valeur la qualité architecturale des bâtiments qui la bordent », a ajouté M. Coderre.

« Le réaménagement de la rue Saint-Paul dans le Vieux-Montréal nous invite à plonger dans l'histoire du Québec. Située dans le site patrimonial déclaré de la ville, il s'agit en effet de l'une des plus anciennes et des plus pittoresques rues commerciales de Montréal. Cette intervention mettra en évidence son caractère patrimonial et permettra un meilleur partage de l'espace public entre les automobilistes et les piétons. Je suis heureuse que l'entente de développement culturel conclue entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal favorise des partenariats porteurs de retombées bénéfiques et des projets qui rapprochent le citoyen de la culture », a indiqué la ministre David.

Une nouvelle approche pour minimiser l'impact de ses chantiers
L'atténuation des impacts du chantier fait partie intégrante des objectifs du projet. La Ville de Montréal est consciente des impacts du futur chantier sur la circulation dans le Vieux-Montréal.

« Une attention particulière sera portée aux besoins des commerçants. Un agent de liaison assurera un lien d'information rapide entre la Ville et les riverains. Nous nous assurerons que tous les besoins soient pris en compte dans la planification des travaux. Les mesures seront déployées pour limiter les impacts et assurer l'accessibilité aux commerces et aux bâtiments riverains pendant la durée des travaux », a précisé M. Coderre.

Travaux d'aménagement de la rue Saint-Paul
Les travaux de la rue Saint-Paul consistent à remplacer les revêtements de surface détériorés par des pavés de granit neufs et des trottoirs en béton avec granulats exposés. Une bordure de granit de 30 centimètres de large marquera la transition entre la chaussée et les trottoirs.  La Ville procèdera également à la mise à niveau des infrastructures souterraines, constituées notamment d'égouts et d'aqueducs datant du 19e siècle, ainsi que de l'éclairage. Compte tenu de l'étroitesse de la rue Saint-Paul, la Ville devra excaver de façade à façade afin de remplacer d'abord les infrastructures souterraines, puis les revêtements de surface.

Le projet est prévu en trois phases :

  1. Le secteur est de la rue Saint-Paul, de la rue Berri à la place Jacques-Cartier
  2. Le secteur centre, de la place Jacques-Cartier à la rue Saint-Sulpice
  3. Le secteur ouest, de la rue Saint-Sulpice à la rue McGill, incluant le parvis de la place Royale. 

Au total, un tronçon de 1,3 km de la rue Saint-Paul sera refait selon le concept de la rue partagée pour un budget total estimé à 35 M$. La phase 1 est évaluée à 16,7 M$.  Une somme de 10 M$ est investie dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal, dont un montant de près de 3 M$ représente la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Les travaux du secteur est se sont amorcés en 2014 et se poursuivront jusqu'en 2018 : de façon coordonnée, Gaz Métro a remplacé plusieurs conduites en 2014 ; la Commission des services électriques de la Ville a enchaîné avec la mise à niveau de ses équipements au printemps 2015 ; finalement, la Ville a procédé, de juin à novembre 2015, à la réfection de la côte Berri, de la rue du Bonsecours et de la rue Bonneau. La rue Saint-Paul - entre la place Jacques-Cartier et la rue Berri -, la rue du Marché Bonsecours, la rue Bonsecours au sud de Saint-Paul, ainsi que les parvis du Marché Bonsecours et de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, seront quant à eux réaménagés à compter du printemps 2016 jusqu'en juin 2018. Il n'y aura aucuns travaux en 2017 pour ne pas nuire aux festivités entourant le 375e.

Une rue partagée à l'année
Depuis 2010, la rue Saint-Paul est piétonne pendant la saison estivale de la rue du Marché-Bonsecours au boulevard Saint-Laurent. En optant pour le concept de rue partagée à l'année, la Ville cherche à répondre au besoin exprimé par les commerçants et les riverains pour une meilleure cohabitation entre tous les usagers de l'espace public - piétons, cyclistes et automobilistes. Ce concept permettra également d'augmenter l'achalandage à l'est de la place Jacques-Cartier et de redynamiser le marché Bonsecours et ses abords.

La rue partagée sera un espace public où cyclistes et automobilistes circuleront à basse vitesse (20 km/h), où le piéton aura priorité. Le trottoir sera élargi, la chaussée sera rétrécie à 5,5 m. Dans la portion la plus large de la rue, 2 mètres de chaussée seront transformés en trottoir. La Ville propose une rue où la promenade sera plus agréable et où l'expérience commerciale sera enrichie.

La Ville accorde aussi une importance particulière au réaménagement des parvis du marché Bonsecours, de la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours et de la Place Royale qui redeviendront des espaces de rencontre  dégagés et animés.

Mesures d'appui à l'activité commerciale
En mai dernier, le comité exécutif de la Ville a adopté un plan directeur pour la mise en valeur et le développement de l'activité commerciale de l'agglomération montréalaise. Ce « Plan commerce » comprend diverses mesures de promotion et d'appui, mais constitue aussi une avancée majeure dans l'approche des grands chantiers d'infrastructures qui se tiendront sur les rues commerçantes importantes au cours des prochaines années.

De par son statut, son importance et son rayonnement, la rue Saint-Paul pourrait bénéficier dans le Plan commerce, du programme PR@M-Artères en chantier pour lui permettre d'atténuer les effets du chantier sur le court, le moyen et le long terme.

Résumé de la démarche de consultation
Depuis le tout début du projet, des soirées de discussions citoyennes ont été organisées afin d'identifier les besoins et les préoccupations des riverains et des commerçants envers la future rue Saint-Paul.

Les deux premières rencontres avaient pour objectif d'identifier les besoins et les préoccupations des riverains et des commerçants. Les troisième et quatrième ont permis de tester diverses façons de partager l'espace public

Les participants aux discussions citoyennes souhaitaient un aménagement qui mette en valeur l'architecture du Vieux-Montréal, diminue l'emprise de la voiture au profit des piétons. Ils demandaient une rue partagée à l'année, d'est en ouest. Ils souhaitaient surtout des trottoirs élargis, dégagés et abaissés pour répondre aux besoins des personnes ayant des limitations fonctionnelles. Ils étaient conscients que cet aménagement pourrait se faire en conservant le stationnement avec vignettes pour les résidents, mais qu'il nécessitait le retrait des espaces de stationnement avec parcomètre.

Avec la future rue Saint-Paul, la Ville souhaite faire du chemin fondateur de la ville un espace de convivialité exemplaire pour les générations à venir.

Pour suivre l'évolution des travaux pour la Phase 1 (secteur est), cliquez ici ou rendez-vous sur le site de la Ville de Montréal, section Info-travaux puis Grands chantiers.

Pour revoir ce point de presse, il est disponible à partir de la chaîne YouTube du maire de Montréal, M. Denis Coderre, à l'adresse suivante : http://bit.ly/1LekA8U

Pour plus d'information sur l'Entente sur le développement culturel de Montréal, 2015-2016, visitez la page web dédiée.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Bas de vignette : "Le parvis du marché Bonsecours 2017. (Groupe CNW/Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20151120_C5415_PHOTO_FR_550469.jpg

Renseignements : Sources : Catherine Maurice, Attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 346-7598; Philip Proulx, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, 418 380-2310; Renseignements : Geneviève Dubé, relationniste, Division des affaires publiques, Ville de Montréal, 514 868-5934; Anne-Sophie Lacroix, Responsable des relations avec les médias, Ministère de la Culture et des Communications, 418 380-2363, poste 7239


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.