La fusillade survenue à Lawrence Heights souligne la nécessité d'améliorer la sécurité dans l'industrie des véhicules blindés

TORONTO, le 19 juin 2014 /CNW/ - D'après Unifor, la fusillade survenue plus tôt ce matin dans la communauté de Lawrence Heights à Toronto au cours d'une tentative de vol d'un véhicule blindé met en évidence la nécessité d'améliorer les règlements de sécurité dans ce secteur.

Le garde a été la cible de plusieurs balles tandis que son camion Garda était stationné devant une succursale de la Banque TD. Le deuxième garde formant l'équipe de deux personnes est resté dans le véhicule et n'a pas été blessé.

« Nos pensées vont à la victime, à sa famille, ainsi qu'à son partenaire, qui se trouve certainement en état de choc », a déclaré Mike Armstrong, représentant national d'Unifor.

Unifor a exhorté les législateurs fédéraux à élaborer un cadre réglementaire exhaustif pour l'industrie des véhicules blindés afin de renforcer la sécurité et de prévenir la criminalité par la mise en place de normes minimales en ce qui concerne la formation des employés, les spécifications des véhicules et les exigences en matière d'équipement de sécurité. La campagne menée par le syndicat préconise également la constitution d'équipes de trois personnes minimum pour les ramassages à haut risque, notamment quand des sacs d'argent de guichets automatiques sont manipulés la nuit.

De plus petites équipes (p. ex. deux personnes) ainsi que des membres non armés forment des cibles bien plus faciles pour un vol à main armée et posent un risque accru pour la sécurité des travailleurs et de la population.

Le 5 juin, des représentants d'Unifor ont rencontré Mark Potter, directeur général de la Direction générale des politiques en matière de police du bureau du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, afin de discuter des préoccupations du syndicat concernant la sécurité au sein de cette industrie. Le syndicat continue d'insister auprès du ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, afin de former un groupe de travail composé de plusieurs parties prenantes pour entreprendre un examen plus approfondi des enjeux en matière de sécurité au sein de l'industrie.

Depuis 2000, plus de 70 attaques contre des véhicules blindés se sont produites au Canada, dont quatre au cours de l'année dernière y compris l'incident survenu ce matin.

Unifor représente 305 000 membres dans l'ensemble du pays, dont 2 000 travaillent dans le secteur des véhicules blindés et des services de logistique sécurisée, la plupart étant au service des sociétés Brinks et Garda.

Pour obtenir un exemplaire de l'analyse d'Unifor sur l'industrie des véhicules blindés et ses recommandations complètes pour améliorer la sécurité, consultez la page http://www.unifor.org/fr/passer-a-laction/compagnes/la-securite-des-employes-des-vehicules-blindes.

SOURCE : Le Syndicat Unifor

Renseignements :

veuillez communiquer avec la représentante des communications d'Unifor, Katie Arnup, au 416-333-8097 (cell.) ou à l'adresse katie.arnup@unifor.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.