La FQM présente aux parlementaires fédéraux les priorités des régions du Québec

OTTAWA, le 21 févr. 2017 /CNW Telbec/ - C'est une tradition pour la Fédération québécoise des municipalités (FQM) d'aller rencontrer en début d'année les membres du parlement fédéral afin de leur présenter les priorités des régions du Québec et de faire avancer certains dossiers. Cette année, l'industrie forestière, les programmes d'infrastructures et le déploiement du réseau cellulaire ainsi que l'Internet haute vitesse pour l'ensemble des régions se retrouvent au centre des sujets qu'abordera la délégation de la FQM sous l'égide de son président, M. Richard Lehoux.

« Les décisions prises par le gouvernement fédéral ont un impact majeur sur les municipalités et sur les régions du Québec. Les parlementaires doivent être à l'écoute des besoins des élus locaux et régionaux s'ils veulent assurer un véritable développement de nos régions. Sur le bois d'œuvre, Ottawa doit absolument reconnaître les particularités du régime forestier québécois et soutenir nos entreprises durant les négociations à venir », affirme M. Richard Lehoux, président de la FQM. 

Industrie forestière
D'ailleurs, la FQM a profité de sa visite à Ottawa pour rappeler au gouvernement fédéral que 132 maires de municipalités québécoises ayant comme industrie principale le bois et la forêt ont écrit à la ministre des Affaires étrangères et responsable des négociations sur le bois d'œuvre, Mme Chrystia Freeland, et au ministre des Ressources naturelles, M. Jim Carr, pour leur demander de mettre en place un programme de garantie de prêts afin que les entreprises de sciage puissent tenir le coup jusqu'à la fin des procédures judiciaires que risque d'entamer le gouvernement américain en cas de conflit. Ils demandent également au gouvernement d'appuyer la démarche de l'industrie et du gouvernement du Québec destinée à obtenir un taux spécifique pour le Québec, étant donné le prix très élevé de sa fibre de bois, ainsi que la poursuite de ses efforts de soutien à l'industrie et, par le fait même, aux communautés forestières.

« Des centaines de municipalités partout au Canada ont pour employeur principal une entreprise forestière. Juste au Québec, ce sont 60 000 personnes qui vivent de l'industrie du bois. Les négociations qui s'annoncent risquent d'être névralgiques pour plus de 225 municipalités québécoises dont c'est le principal moteur économique. C'est pour cette raison que nous avons mis sur pied le Regroupement des communautés forestières afin de représenter leurs intérêts auprès des gouvernements », poursuit M. Lehoux.

Infrastructures d'eau
Autre sujet d'importance pour les municipalités locales et régionales est l'accès au Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU). Le nombre élevé de demandes avait obligé l'arrêt de leur réception après seulement 21 jours, empêchant de nombreuses municipalités à présenter leur dossier. La FQM demande au gouvernement fédéral de s'entendre rapidement avec le gouvernement du Québec afin de lancer dès que possible une deuxième phase du FEPTEU qui aurait comme date d'admissibilité le 1er avril 2016 afin d'inclure les dépenses déjà engagées par les municipalités.

Cette seconde phase devrait également prévoir des mesures afin d'aider les propriétaires de résidence isolée qui peinent à mettre aux normes leur installation septique. Cette demande de la FQM avait été formulée dès l'annonce de la première phase du FEPTEU.

« Il y a 800 000 résidences québécoises qui ne sont pas reliées à un réseau d'égouts municipaux et qui utilisent des installations septiques individuelles, installations qui sont bien souvent en contravention avec la règlementation environnementale. C'est l'équivalent de la ville de Montréal. C'est énorme. Il y aurait lieu de mettre sur pied un programme d'aide aux propriétaires afin qu'ils s'y conforment », a proposé aux élus fédéraux le président de la FQM.

Réseau cellulaire et Internet haute vitesse
Une entreprise qui ne peut avoir accès à la téléphonie cellulaire ou à Internet haute vitesse n'ira pas s'établir en région. Cette situation est malheureusement vécue partout au Québec, nuisant ainsi au développement économique des territoires. Bien que le gouvernement fédéral ait investi 100 M$ annuellement pour l'ensemble du Canada et que le gouvernement du Québec ait lancé son propre programme Québec branché doté d'une enveloppe de 100 M$, ces montants sont nettement insuffisants.

« On est en 2017. Internet haute vitesse est un service de base. Ce n'est pas la FQM qui le dit, c'est le CRTC. Est-ce que l'on peut donner aux régions du Québec les moyens de leurs ambitions. Il en va de même avec la téléphonie cellulaire. Brancher le Québec, c'est créer les conditions économiques pour son développement. C'est aussi simple que ça », a conclu Richard Lehoux.

Outre M. Richard Lehoux, la délégation de la FQM était composée de : M. Yvon Soucy, vice-président de la FQM, préfet de la MRC de Kamouraska; Mme Liz Beaulieu, préfète de la MRC d'Antoine-Labelle, mairesse de Notre-Dame-de-Pontmain; M. Scott Pearce, préfet de la MRC d'Argenteuil, maire du Canton de Gore; M. Arnaud Warolin, préfet de la MRC de Témiscamingue; M. Jacques Asselin, maire de La Doré; M. Larry Bernier, maire de Lac-Édouard; M. Michel Grosleau, maire de Saint-Prosper-de-Champlain; M. Gilbert Pigeon, maire de Saint-Eugène-de-Ladrière et M. Martin Thibert, maire de Saint-Sébastien.

Vous trouverez l'ensemble des attentes de la FQM pour les régions du Québec à cette adresse.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

 

SOURCE Fédération québécoise des municipalités

Renseignements : Mathieu Le Blanc, Conseiller en relation avec les médias, Cell. : 418 564-5892, mleblanc@fqm.ca

LIENS CONNEXES
http://fqm.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.