La FQM invite le premier ministre, M. Couillard, à faire un plaidoyer fort en faveur des régions du Québec

QUÉBEC, le 15 mai 2014 /CNW Telbec/ - Inquiète quant aux conséquences de décisions et d'orientations récentes sur l'avenir des régions, la Fédération québécoise des municipalités (FQM), réunie ce matin en comité exécutif, interpelle le chef de l'État québécois, M. Philippe Couillard, pour qu'il se pose aussi comme le premier ministre des régions du Québec lors de son discours inaugural.

« L'annonce récente de la fermeture des directions régionales du ministère de l'Éducation est préoccupante, d'autant plus que celle-ci s'ajoute à d'autres nouvelles inquiétantes comme la réduction de services d'Orléans Express et la perte constante de services de proximité en région. Le nouveau premier ministre doit profiter du discours inaugural et du prochain budget pour lancer un message sans équivoque indiquant qu'il a à cœur le développement des régions et qu'il entend donner des mandats clairs à ses ministres pour qu'ils s'assurent de moduler leur action en fonction de la réalité sur le terrain », déclare le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

Loi-cadre sur la décentralisation
Parmi ces orientations, on retrouve la nécessaire refonte de la relation Québec-Municipalités qui doit passer par l'adoption d'une Loi-cadre sur la décentralisation. « La FQM appuie les demandes de Montréal et de Québec qui souhaitent obtenir la reconnaissance de leurs statuts de métropole et de capitale. Au même titre, nous revendiquons des pouvoirs adaptés pour nos municipalités et MRC membres afin de leur permettre de prendre en charge leur avenir », fait valoir M. Lehoux.

Redevances : un engagement à réaliser
Conformément à l'engagement pris par le Parti libéral lors de la dernière campagne électorale, la FQM souhaite que les communautés bénéficient de redevances sur les ressources naturelles dans le cadre de la nouvelle Entente Québec-Municipalités. « Les redevances constituent une opportunité unique de diversifier les revenus des municipalités qui dépendent actuellement à 70 % de l'impôt foncier », souligne M. Lehoux, qui souhaite la signature rapide de la nouvelle Entente.

Internet : éviter la catastrophe numérique
La FQM réitère sa conviction quant à l'urgence d'agir pour combler  les importants retards vécus en région quant à l'accès aux technologies telles qu'Internet et la téléphonie cellulaire. « Considérant le service essentiel qu'est devenu Internet et l'accès au réseau cellulaire, il est inconcevable que la question du branchement des communautés n'ait toujours pas été réglée. La large bande et un réseau fiable sont des facteurs incontournables pour le développement des régions », affirme M. Lehoux.

Voirie locale : un réseau à sauver
Dans le contexte où le gouvernement s'est engagé en campagne électorale à investir 1,5 milliard de dollars additionnels en infrastructures, la FQM réclame la bonification à 125 millions de dollars du Programme d'aide à l'entretien de la voirie locale dont l'enveloppe est gelée à 87 millions de dollars depuis plus de 20 ans. « Il est urgent d'agir pour mettre à niveau les quelque 92 000 km de routes dont les municipalités ont la responsabilité. La situation est devenue intolérable et parfois même dangereuse. Si rien n'est fait maintenant, c'est tout un réseau qu'il faudra reconstruire », prévient M. Lehoux.

Forêt et énergie communautaire
Enfin, la FQM est impatiente de voir se réaliser d'autres engagements pris lors de la dernière campagne électorale, soit la mise en place d'un plan de développement de l'industrie forestière et la relance des filières énergétiques communautaires qui incluent l'éolien et la petite hydraulique.

On voit loin pour notre monde

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1000 municipalités et MRC membres.

SOURCE : Fédération québécoise des municipalités

Renseignements :

Dany Rousseau, directeur des communications
418 651-3343 / 418 955-7001


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.