La FQM dénonce l'exclusion du milieu rural d'un important programme de
financement des infrastructures

QUÉBEC, le 10 juin /CNW Telbec/ - Jugeant inacceptable de voir le milieu rural être exclu d'un important programme gouvernemental de financement des infrastructures, la Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) interpelle le ministre des Finances, M. Raymond Bachand, et lui demande d'apporter des modifications à l'article 34 du projet de loi no 100, Loi mettant en œuvre certaines dispositions du discours sur le budget.

Cet article identifie, notamment, quels pourront être les bénéficiaires du Fonds des infrastructures routières et de transport en commun (FORT). Or, si l'ensemble des sociétés de transport des grandes villes québécoises s'y trouve bien identifié, on remarque aussi que les services de transport collectif en milieu rural ont par contre été exclus.

"Le transport collectif répond à un besoin réel en milieu rural en permettant le déplacement des personnes sur le territoire. Ainsi, c'est un peu comme s'il disait aux gens vivant hors des grands centres qu'ils n'ont pas droit aux mêmes services que les autres, et ce, même s'ils paient des impôts. S'il adopte tel quel le projet de loi no 100, cela voudrait dire que le gouvernement abdique devant le développement des régions", s'indigne le président de la FQM, M. Bernard Généreux.

La situation est d'autant plus inacceptable qu'il ne peut s'agir d'un oubli, la FQM étant intervenue à maintes reprises au cours des derniers mois auprès du ministère des Finances, du ministère des Transports et du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire pour les sensibiliser à ce sujet.

De plus, l'article 34 contenu dans le projet de loi no 100 traite également des infrastructures routières financées dans le cadre du programme FORT et, cette fois encore, la voirie locale a été exclue. Or, les besoins en cette matière sont immenses, le Programme d'aide à l'entretien de la voirie locale n'ayant pas été indexé depuis 1993.

La FQM demande donc l'appui des partis d'opposition dans ce dossier. Elle presse le gouvernement de revenir sur sa décision et surtout de ne pas adopter le projet de loi no 100 tel quel dans le cadre d'un bâillon car, alors, c'est un message des plus inquiétant qui serait envoyé aux régions du Québec.

La FQM, voix des municipalités et des régions du Québec

Fondée en 1944, la Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) s'est établie comme un acteur crédible qui, par ses actions, vise constamment à défendre l'autonomie du milieu municipal et à favoriser le développement de l'ensemble des régions du Québec. Comptant plus de 1000 municipalités locales et MRC membres, elle s'appuie sur une force de 7000 élus. Ses structures décisionnelles et consultatives, dont son conseil d'administration, ses cinq commissions permanentes et son assemblée des MRC, lui permettent de prendre des positions visant le développement durable du territoire québécois. La FQM, c'est la voix des municipalités et des régions du Québec!

SOURCE Fédération Québécoise des Municipalités

Renseignements : Renseignements: Dany Rousseau, Directeur des communications, Fédération Québécoise des Municipalités, Tél.: 418 651-3343, S. F.: 1 866 951-3343, Tél. cell.: 418 955-7001

Profil de l'entreprise

Fédération Québécoise des Municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.