La forêt au cœur des discussions des administrateurs de la FQM

QUÉBEC, le 23 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Les enjeux touchants l'industrie forestière ont dominé la réunion du dernier conseil d'administration de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) alors qu'il recevait la visite de M. Raymond Chrétien, représentant du Québec lors des négociations qui s'entament entre les États-Unis et le Canada sur le bois d'œuvre. La FQM a profité de l'occasion pour dévoiler la composition de son Regroupement des communautés forestières dont le mandat sera de représenter les intérêts des municipalités forestières auprès des gouvernements et de développer le discours de la Fédération sur les questions de l'industrie du bois.

« Au Québec, ce sont plus de 225 municipalités dont l'activité économique est centrée sur l'industrie du bois. Les négociations qui s'amorcent auront un impact sur les 60 000 travailleurs de l'industrie qui font vivre leur communauté. Ottawa doit reconnaître notre régime forestier et mettre en place un programme de garantie de prêts pour soutenir nos entreprises et M. Chrétien peut compter sur les municipalités pour l'appuyer dans les négociations à venir », a indiqué Richard Lehoux, président de la FQM.

Ces négociations sur le bois d'œuvre retiendront l'attention du Regroupement des communautés forestières dont la présidence a été confiée à Mme Lyz Beaulieu, préfète de la MRC d'Antoine-Labelle et mairesse de Notre-Dame-de-Pontmain. Elle sera accompagnée dans cette tâche par M. Jacques Asselin, maire de La Doré, M. Rénald Bernier, maire de Saint-Pascal, M. Jean-Pierre Boivin, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, M. Raymond Durocher, préfet de la MRC de Pontiac et maire de Fort-Coulonge, M. Jean-Guy Poirier, préfet de la MRC de Bonaventure et maire de Saint-Siméon, ainsi que M. Arnaud Warolin, préfet de la MRC de Témiscamingue.

« Nous avons déjà entrepris le travail au Parlement du Canada mardi dernier au sein de la délégation de la FQM en abordant les réalités des communautés forestières auprès des députés fédéraux de tous les partis. Forts de ces rencontres, nous allons poursuivre notre travail tant à Ottawa qu'à Québec afin de nous assurer que les préoccupations et les demandes de ces municipalités trouvent écho auprès des parlementaires. La survie de nos communautés et de nos régions en dépend », a déclaré Mme Beaulieu.

Le conseil d'administration a tenu à rappeler qu'il est essentiel que le gouvernement fédéral mette en place un programme de garantie de prêts afin que les entreprises de sciage puissent tenir le coup jusqu'à la fin des procédures judiciaires que risque d'entamer le gouvernement américain en cas de conflit.

Transport aérien régional
Question centrale pour plusieurs membres de la FQM situés dans des régions éloignées et difficiles d'accès, le transport aérien régional fera l'objet d'un important sommet organisé par le gouvernement du Québec au début de l'année 2018. Afin de s'y préparer adéquatement et pour y présenter la réalité vécue par les communautés situées dans ces régions, le conseil d'administration a mis sur pied un comité qui sera présidé par M. Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine. Ce comité aura pour mandat de traiter la question de l'accessibilité du transport aérien en région et de préparer la position de la FQM en prévision du sommet.

« Pour bien des communautés isolées, le service aérien est le moyen de transport le plus rapide, mais surtout le plus efficace afin de couvrir les longues distances auxquelles elles sont confrontées. Malheureusement, le coût rébarbatif des billets et la desserte déficiente dans certaines régions entraînent un climat peu propice au développement économique. Nous offrons toute notre collaboration au gouvernement pour remédier à ces problèmes. Cela aura un effet bénéfique tant sur l'occupation que sur la vitalité des régions du Québec », a mentionné M. Lehoux.

Projet de loi no 122 et budget provincial
Le conseil d'administration est aussi revenu sur les consultations publiques du projet de loi no 122, Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs, le tout en ayant en tête le prochain budget Leitão qui devrait être dévoilé lors de la dernière semaine du mois de mars 2017.

« Si le projet de loi no 122 est adopté, les municipalités obtiendront de nouvelles responsabilités qui entraîneront nécessairement de nouvelles obligations. Le gouvernement devra absolument proposer des outils de mise en œuvre des exigences et le prochain budget du Québec devra prévoir des mesures financières pour soutenir les municipalités dans cette transition », a conclu le président de la FQM.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

 

SOURCE Fédération québécoise des municipalités

Renseignements : Mathieu Le Blanc, Conseiller en relation avec les médias, Cell. : 418 564-5892, mleblanc@fqm.ca

LIENS CONNEXES
http://fqm.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.